Accueil SPORT Election FIF : voici les premiers soutiens de Didier Drogba

Election FIF : voici les premiers soutiens de Didier Drogba

Fédération ivoirienne de football – C’est au mois de juillet dernier que le footballeur ivoirien annonçait officiellement son intention de briguer la présidence de la FIF. En attendant de connaître la date de cette élection très attendue à la fédération ivoirienne de football, l’ancien capitaine des éléphants de Côte d’Ivoire multiplie les rencontres avec les acteurs du foot ivoirien. Les premiers soutiens à cette candidature de l’ancien joueur ivoirien n’ont pas tardé à se manifester.

L’élection à la présidence de la FIF s’annonce très serré cette année en Côte d’Ivoire. Après deux mandats successifs à la tête de la fédération ivoirienne de football, Sidi Diallo n’a toujours pas annoncé s’il briguerait un troisième mandat à la maison de verre Treichville. Dans l’éventualité d’un retrait de ce dernier, son vice-président Sory Diabaté devrait être présenté comme le candidat de l’équipe sortante lors des prochaines assemblées générales de la fif. Cette élection verra également la participation de l’ancien joueur ivoirien Didier Drogba, sauf surprise de dernière minute. Au mois de juillet dernier, l’ancienne vedette de Chelsea révélait au grand public sa candidature à la présidence de la fédération ivoirienne de football. Après avoir exposé les motifs de cette candidature, l’ancienne star du foot ivoirien a eu une série de rencontre avec les dirigeants de clubs ivoiriens, en vue d’exposer à ces derniers ses grandes ambitions pour le football dans son pays. Il faudrait attendre les assemblées générales pour savoir si l’ancien joueur a réussi à convaincre avec son projet novateur. En attendant cette confrontation dans les urnes, l’ex-joueur de Chelsea continue de récolter des avis favorables à sa candidature à la FIF.

Candidat déclaré à l’élection du président de la FIF, Didier Drogba a dévoilé les raisons qui l’ont poussé à briguer la présidence de la fédération ivoirienne de football : «Je pouvais être Entraîneur ou Directeur Sportif dans plusieurs Clubs d’Europe, mais j’ai refusé. Je veux être le Président de la Fédération de Football de mon pays, la F.I.F. C’est vrai que je n’ai jamais dirigé une telle Institution auparavant. Cependant, j’ai pour moi, cette forte expérience acquise au sommet du Football mondial et au contact des plus grands Entraîneurs, des plus grands Dirigeants de Club et de Fédérations tant en Europe, en Asie, aux Amériques, qu’en Afrique dans ce domaine. Ce qui n’est pas du tout négligeable.», révélait l’ancienne gloire du football ivoirien. Mais la route vers la présidence de la FIF sera parsemée de nombreuses difficultés, d’autant plus que l’équipe actuelle dirigée par Sidi Diallo, pourrait encore prétendre à un nouveau mandat à la fédération ivoirienne de football. Les premiers soutiens de l’ancien footballeur ivoirien dans cette longue marche vers la présidence de la FIF sont déjà connus. L’ancien gardien de but des éléphants, héroique lors de la CAN 1992 au Sénégal, a favorablement accueilli la candidature de Didier Drogba à la présidence de la FIF : «Comment ne pas voir d’un œil favorable l’arrivée de Drogba ? Il a toujours fait en sorte de faire de la bonne publicité à la Côte d’Ivoire dans le monde entier. Il a une grosse notoriété, et il a le profil pour attirer des sponsors et engendrer de nouvelles ressources…Pendant des années, la FIF s’est réfugiée derrière les bons résultats de la sélection nationale, mais là, ce n’est plus possible…Alors il faudrait appartenir à un autre monde pour ne pas se satisfaire de voir un mec comme Drogba s’impliquer, d’autant plus qu’il ne sera pas seul», révélait Alain Gouamené.

Premier soutien politique de Drogba

«L’ambition de Didier Drogba de devenir Président de la Fédération Ivoirienne de Football est d’une légitimité incontestable. J’en suis personnellement heureux et fier. Mon vœux le plus cher est de travailler avec lui pour hisser le sport ivoirien en général et le football ivoirien en particulier sur le toit du monde.», confiait il y’a quelques mois l’opposant ivoirien Gnamien Konan, qui envisage par ailleurs de se lancer dans la course à la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.