Crise à l’OM : Pape Diouf prend position pour Villas Boas

Olympique de Marseille – Après une saison catastrophique l’année dernière, le club phocéen s’est relancé cette année cette année dans la course au titre, même si les chances de surprendre le PSG de Tuchel restent à ce jour faibles. Alors que tout semblait aller sur des roulettes entre l’entraineur et la direction du club, les récentes déclarations du portugais Villas Boas, visiblement mécontent de certaines décisions récemment prises, laissaient entendre un éventuel départ de ce dernier, alors qu’il a signé à l’OM pour cinq saisons.

La crise à l’OM qui oppose André Villas Boas au président de l’Olympique de Marseille suscite de nombreuses polémiques dans la presse sportive française. Certains médias sont allés jusqu’à supposer un possible départ dès l’été prochain du tacticien portugais qui réalise pourtant une saison exceptionnelle avec l’Olympique de Marseille. Si le club s’en sort plutôt bien sur le plan sportif avec une modeste deuxième place au classement de la Ligue 1, le volet administratif, notamment la gestion de l’effectif suscite quelques tensions entre le tacticien portugais et le président du club. L’ancien coach de Chelsea a récemment affirmé qu’il avait appris certaines décisions prises par le président du club par les médias, comme tout le monde. Dans ce bras de fer qui oppose l’entraineur portugais au président de l’OM, l’ancien dirigeant du club Pape Diouf a livré ses impressions sur la démarche du président du club phocéen. L’ancien président de l’Olympique, après avoir évoqué les décisions administratives prises par le président, a surtout apporté son soutien au manager portugais.

L’arrivée de Paul Aldridge dans le staff de l’OM a suscité quelques tensions entre Villas Boas et Jacques-Henri Eyraud, l’actuel président de l’Olympique de Marseille. Avec le recrutement de Paul Aldridge, l’Olympique de Marseille qui réalise pourtant une très belle saison risque de perdre pas mal de joueurs clés de son effectif. Et comme on pouvait s’y attendre, cette situation ne réjouit guère André Villas Boas qui dit faire des résultats sportifs sa seule priorité. En conférence de presse, le manager portugais a refusé de commenter l’arrivée de Paul Aldridge pour la vente de certains joueurs du club : «C’est une décision prise par Jacques-Henri que je viens de connaître via Andoni, la semaine dernière. Lui l’a connue le 30 décembre, c’est à lui de répondre et à Jacques-Henri de dire le pourquoi du comment de cette décision. C’est ta compétitivité sportive qui donne les possibilités, ce n’est pas en mettant un agent. C’est à Jacques-Henri d’expliquer. J’ai pris la décision avec surprise, mais c’est une question d’organigramme du club. Je ne veux pas trop commenter… Pour moi, le plus important est de retenir le groupe et atteindre les objectifs du club que je me suis proposé à obtenir, c’est-à-dire la qualification en Champions League. Cela ne m’était pas obligé, au contraire. C’est seulement par rapport à la qualité du club que j’ai pris cet objectif personnel. Je suis venu ici pour la grandeur du club et pour Andoni. Mon futur est intimement lié à son futur.», révélait le manager portugais du club français. Ces déclarations qui sonnent comme un éventuel départ de Villas Boas ont été balayées d’un revers de la main par ce dernier. Pour avoir géré pendant quelques années l’OM, Pape Diouf a été interrogé sur la crise qui secoue actuellement le club.

Le soutien de Pape Diouf à Villas

«Je peux comprendre ça. Manifestement, il essaye de vendre des joueurs. Je ne suis pas en place mais ce qui est sûr c’est qu’il y a un actionnaire d’un côté qui souhaite que les finances soient guidées sur de bons rails et un entraîneur qui ne pense qu’aux bons résultats. Ça rend la situation explosive. Il faut quand même savoir que l’OM traîne un déficit proche de 120 M€. Autant Eyraud, je ne le connais pas mais je peux comprendre l’attitude qui est la sienne. Paul Aldridge ? C’est un homme de qualité mais je ne peux pas préjuger de ce qu’il va faire.», a martelé l’ex-président de l’OM.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.