Saint-Etienne : Claude Puel aimerait recruter

Championnat de Ligue 1 – Si la saison avait plus ou moins bien démarré pour les stéphanois, le club vert continue de sombrer au classement général cette saison. Sur les cinq dernières rencontres de ligue 1, seulement une seule victoire remportée par les stéphanois, une victoire qui accorde un certain sursis à l’entraineur français qui fait depuis quelques temps, l’objet de critiques pour ses mauvais résultats en championnat. Dans une interview exclusive accordée à France Football, le manager français qui est notamment passé à Lyon, Lilles puis récemment Leicester, est revenu sur les difficultés traversées par certaines équipes, en particulier la sienne.

A Saint-Etienne, le besoin de recrutement se fait de plus en plus pressant. Alors que le mercato hivernal bat son plein, toujours aucune recrue en vue pour renforcer le banc stéphanois déjà en difficulté en championnat. A ce jour, le club occupe la 15e place du classement général de la ligue 1, après une victoire remportée il y’a quelques jours. Si la priorité du club est d’engranger le plus de points possibles, difficile pour l’instant pour les stéphanois de rêver du podium cette saison. L’une des solutions face à la crise, serait sans doute le recrutement de nouveaux joueurs à la faveur du mercato hivernal. Mais à quelques jours de la clôture du marché des transferts, il est quasiment certain que le club vert termine la saison avec son effectif actuel, une situation qui risque encore de compliquer la tâche à Claude Puel, le manager du club stéphanois. Dans une interview accordée à nos confrères de France Football, le manager des verts est revenu sur ses ambitions futures. Parmi ses objectifs, recruter de nouveaux joueurs pour renforcer son effectif.

«Dans une économie qui a changé et où, à l’exception de Paris et un peu de Lyon, aucune équipe n’est capable aujourd’hui de conserver une ossature pendant deux ou trois saisons, de garder ses meilleurs joueurs et de retenir longtemps ses talents, on a simplement ce qu’on peut avoir et ce qu’on mérite. On est dans l’urgence permanente, à commencer par les entraîneurs. Et on voudrait voir des matches aboutis tous les week-ends ? Restons sérieux», indiquait Claude Puel, le manager de Saint-Etienne, dans un entretien accordé à France Football. Actuellement classé 15e les stéphanois réalisent une des pires saisons de leur histoire sur ces cinq dernières années. Alors que le mercato hivernal tant vers la fin, aucune recrue en vue pour renforcer l’effectif mis à la disposition de Claude Puel cette saison. Pourtant, l’entraineur français reste convaincu de la nécessité de recruter de nouveaux joueurs afin de sortir de la zone de relégation, et pourquoi pas, espérer monter sur le podium de la Ligue 1 : «Qu’est-ce qui m’intéresse ? Essayer de challenger les grosses équipes avec des moyens différents et avec certains profils, techniques, pas terminer au milieu du classement avec du jeu direct et un football de combat. Trouver les joueurs pour accompagner le développement du club et les amener à maturité, comme je l’ai fait à Lille et à Nice, et comme j’avais commencé à le faire aussi à Leicester en deux mercatos, le premier pour réduire l’effectif, le deuxième pour prendre des joueurs techniques à chaque poste. C’est la même idée et la même logique avec Saint-Etienne. Je ne m’arrête pas aux difficultés actuelles et je sais que le défi et l’exigence sont énormes. Mais j’aimerais bien que cette équipe joue la Ligue des champions dans cinq ans. Même si je ne suis plus là et que je n’en profite pas.», confiait l’entraineur français au sujet de ses ambitions.

Des recrutements probablement en été

«Saint-Etienne semblait parti pour une promenade de santé face à Nîmes après le doublé de Khazri, mais les Gardois ont d’abord réduit l’écart juste avant la pause par Ferhat et auraient pu égaliser si le but de Landre n’avait pas été refusé d’extrême justesse par le VAR. Pas certain que ce match rassure Puel, qui donne l’impression de gérer la saison en cours…», rapportait Pierre Ménès.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.