Accueil SPORT AS Monaco : Robert Moreno s’explique sur le cas Slimani

AS Monaco : Robert Moreno s’explique sur le cas Slimani

Saison Ligue 1 – Malgré le départ de Leonardo Jardim, le club de la principauté n’a toujours pas renoué avec le podium européen au niveau du classement général de la Ligué 1. Dirigé par Robert Moreno suite au départ de Jardim, le club se contente actuellement de la 10e place du classement. Outre la position des monégasques qui est vivement dénoncée, certains s’offusquent contre les choix offensifs opérés par le nouvel entraineur de l’AS Monaco. Si la paire Slimani Ben Yedder était beaucoup privilégiée en attaque sous Jardim, le duo est de moins en moins priorisé par le nouveau manager du club. Mis à l’écart du 11 de départ monégasque depuis quelques temps, l’international algérien bénéficierait toujours de la confiance de son entraineur.

Dirigé par Robert Moreno depuis quelques temps, l’AS Monaco n’a toujours pas vu le bout du tunnel en championnat. A son arrivée aux commandes, le manager a apporté de nombreux changements à l’effectif monégasque, plus particulièrement au 11 de départ du club de la principauté. Le duo Ben Yedder Slimani qui s’illustrait à chaque rencontre de ligue 1 n’entre visiblement pas dans le schéma du successeur de Leonardo Jardim. Maintenu en attaque l’international français doit composer avec de nouveaux attaquants lors de chaque rencontre désormais, tantôt avec Keita Balde ou encore avec Jovetic. En conférence de presse, l’entraineur français a indiqué vouloir privilégier la concurrence en attaque, une façon pour lui de pousser ses attaquants à se surpasser pour chaque rencontre. A en croire le manager du club monégasque, Slimani ne serait pas le seul joueur de son effectif à souffrir de la concurrence actuelle.

> Lire aussi  CAN 2017: Wilfried Armel Zaha sur la liste des 24 Eléphants sélectionnés par Michel Dussuyer

Après une série de trois défaites consécutives, l’AS Monaco a finalement renoué avec la victoire lors du match contre Angers. Il n’aura fallu qu’un seul but au club de la principauté pour prendre trois précieux points dans cette course au podium européen. Pour l’heure, le club se contente de la 10e place au classement général. En conférence de presse, Robert Moreno a d’ailleurs félicité ses joueurs pour cette victoire face à Angers : «J’ai vu le match deux ou trois fois. Je suis très content parce qu’on a eu deux jours pour changer notre système de jeu. Ce n’est pas facile pour les joueurs de recevoir autant d’informations et de les appliquer. Rester dans la surface et défendre, ce n’est pas mon objectif. Mais je suis fier de voir tous mes joueurs défendre. Quand je suis arrivé, on m’a parlé des problèmes de défense de Monaco. On a vu Ben Yedder, Jovetic et tous les attaquants venir aider pour maintenir le résultat. On a vu faire des choses inhabituelles à Monaco.», a déclaré le successeur de Leonardo Jardim. Le manager monégasque a profité de l’occasion pour faire le point sur la situation de l’international algérien Slimani. Longtemps associé avec Ben Yedder en attaque sous Jardim, l’attaquant algérien est de moins en moins utilisé par Robert Moreno. Pour autant, le manager de l’AS Monaco reste persuadé de la place de son joueur dans son effectif : «Il n’y a pas de hiérarchie pour moi, il est prêt à jouer samedi. Il s’entraîne très bien. Il y a le mérite de chaque entraînement. S’il s’entraîne bien, il aura la possibilité d’être avec l’équipe samedi ou mardi prochain. Je suis très content d’avoir ce problème. Je dois mettre Slimani, mais Jovetic a marqué, Ben Yedder a marqué, Keita a marqué aussi. Geubbels s’est entraîné incroyablement bien, Pellegri va arriver, c’est très bon pour moi», a confié l’entraineur monégasque.

> Lire aussi  Ander Herrera explique son départ de Manchester

Privilégier la concurrence

«C’est la concurrence. Celui qui s’entraîne bien va jouer. Je vais mettre les joueurs que je pense être les meilleurs pour gagner chaque match. Pourquoi faire une rotation ? Avec quel objectif ? S’ils (les joueurs) savent qu’il y a une rotation, pourquoi vont-ils faire des efforts ? À Monaco, il y a beaucoup de bons joueurs, il y a la concurrence, la situation est même pour tous.», a poursuivi Robert Moreno.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.