OL : Aulas n’exclut pas le licenciement de Rudy Garcia

Avenir de Rudy Garcia – Malgré le départ du brésilien Sylvinho, l’entraineur français n’a pas encore réussi à relancer totalement la machine lyonnaise en ligue 1. La dernière sortie de l’OL en championnat s’est soldée par une défaite face au leader actuel, à savoir le PSG. Il y’a quelques jours, le président de l’Olympique de Lyon s’exprimait sur l’avenir de l’ancien manager de l’AS Rome. Jean-Michel Aulas affirmait son soutien total à l’entraineur français avant la rencontre face au PSG dimanche. Mais à en croire les nouvelles déclarations du président de l’Ol, tous les scénarios sont désormais envisageables concernant l’avenir de Garcia à la tête du club français. Engagé pour deux ans, le manager français pourrait faire ses adieux beaucoup plus tôt que prévu, puisque le président du club insiste désormais sur la nécessité de résultats.

Le licenciement de Rudy Garcia de l’OL figure désormais parmi les éventualités mises sur la table par Jean-Michel Aulas. Après le limogeage du brésilien Sylvinho, la direction du club français a jeté son dévolu sur l’ancien manager de Lille et de l’AS Rome en série A. Si la situation du club n’est sensiblement amélioré en ligue 1, le club étant désormais classé 9e, l’Olympique de Lyon n’a toujours pas vu le bout du tunnel. Malgré un effectif de qualité, la recette Garcia peine à porter ses fruits, à en juger par la défaite du club lyonnais dimanche en ligue 1 face au PSG. Bien avant cette rencontre, Aulas ne tarissait pas d’éloges à l’endroit de l’entraineur français qu’il envisageait d’ailleurs de conserver, vu ses immenses qualités techniques dans le coaching. Mais le président des Rhodes semble avoir rectifié le tir après la défaite de l’Olympique de Lyon lors de la 24e journée de Ligue 1 sur la pelouse du Parc des princes.

«Rudi Garcia a tout pouvoir sur le plan sportif. Le recrutement dépend, lui, de Juninho et Florian Maurice. Il a un sens tactique sur-développé… Même moi j’ai du mal à suivre. Il faudrait vraiment que la foudre s’abatte sur le club pour ne pas continuer avec Rudi Garcia. Il n’est d’ailleurs pas prévu de discuter en fin de saison». Ces mots de Jean-Michel Aulas datent de quelques jours avant la rencontre entre le PSG et l’OL au parc des princes. En contrat avec le club lyonnais pour deux ans, Rudy Garcia pourrait bien être licencié de son poste bien avant la fin de son contrat en cours, à en juger par la dernières déclarations du président de l’Olympique de Lyon : «Je lui ai fait signer un contrat jusqu’en juin 2021…Ce dont je suis sûr, c’est que si on réussit bien la saison, il sera là pour la prochaine parce que ça fait partie de la crédibilité de dirigeant que je peux avoir, contrairement à d’autres. Maintenant, si toute l’équipe se blesse et qu’on descend en Ligue 2, il faudra certainement ajuster le tir. Évidemment que si on est qualifiés en Coupe d’Europe, il sera là», fait savoir le président de l’OL. En cas de non-qualification à la prochaine Ligue des champions ou dans une compétition européenne, le sélectionneur français pourrait bien être limogé.

Garcia jugé sur ses résultats

«Il faudra regarder pourquoi, conclut-il. Il peut y avoir beaucoup d’aléas qui ne sont pas du ressort de l’entraîneur. Si, par contre, il devait y avoir un certain nombre de choses à lui reprocher, de la même manière qu’on les a reprochées à Sylvinho, il sera, comme tous les entraîneurs, soumis à l’obligation de résultats. Ce n’est pas binaire: Europe ou pas Europe, C1 ou pas C1. Mais c’est vrai que lorsqu’on a une dimension comme l’OL, on imagine être européens tout le temps. C’est aussi pour ça qu’on lui a donné des moyens qu’il est le seul à avoir eus en France cet hiver.», précise Jean-Michel Aulas. Le manager français est donc prévenu. Classé neuvième après 24 journées de ligue 1, Lyon est à sept points d’une qualification en Europa League.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.