Accueil SPORT Ligue des champions : les regrets de Rudi Garcia

Ligue des champions : les regrets de Rudi Garcia

Victoire de l’OL – les hommes de Rudi Gracia ont créé la surprise lors du match aller des huitièmes de finale de la ligue des champions face à la Juventus de Turin. Auteur d’une belle prestation en première période, le club français a été confronté à quelques difficultés en seconde période dans ce match. Si la juve a multiplié les tentatives dans le but de revenir au score, les hommes de Rudi Garcia réussiront à conserver leur avance d’un but avant le déplacement au mois de mars sur la pelouse de l’actuel leader de la série A. S’il a particulièrement salué la prestation de ses hommes, le manager français peut nourrir quelques regrets dans ce match surtout en première période où les lyonnais avaient la possibilité de faire le break ou consolider leur avance dans la partie.

La victoire de l’OL en ligue des champions est l’une des plus grandes surprises des huitièmes de finale de la C1. Malgré une saison de ligue 1 difficile, l’olympique lyonnais parviendra à surprendre une équipe de la Juve qui avait du mal à trouver ses repères en première période, en dépit de son statut de grand favori dans ces huitièmes de finale de la ligue des champions face au club français. Mais la satisfaction des lyonnais n’est seulement qu’à demi-teinte puisqu’il faudrait aller défendre ce résultat positif du match aller sur la pelouse de la Juve au mois de mars. En conférence de presse, Rudi Garcia a clairement annoncé les couleurs pour le retour sur le terrain du leader actuel de la série A. Pour le manager français, l’idée est de continuer sur la même dynamique qu’au match aller, à savoir empêcher les turinois de prendre les devants dans cette rencontre. S’il est satisfait de cette victoire lyonnaise, le manager français aurait aimé voir l’addition être plus corsée, notamment en première période où presque tout réussissait aux lyonnais.

Les réactions après la victoire de l’OL en ligue des champions face à la Juventus de Turin ont nombreuses. En conférence de presse, le sélectionneur français Rudi Garcia a longuement évoqué cette rencontre de huitième de finale de la C1. Sans pour autant remettre en question la performance de ses joueurs, le manager français aurait aimé compliquer davantage les choses à la Juve, en inscrivant notamment un deuxième dans ces huitièmes de finale : «En première période, on n’a pas souffert. Par contre, en deuxième période, on a beaucoup moins existé avec le ballon et du coup, quand ils ont aussi fait rentrer un quatrième attaquant, c’est devenu compliqué notamment sur les centres. Mais c’est à ce moment-là, effectivement, qu’on relève la solidarité et l’abnégation de tous les joueurs. On a su s’accrocher pour ne pas concéder de buts parce que c’est un élément important quand on reçoit au match aller de ne pas prendre de buts. Je regrette qu’on n’ait pas marqué un deuxième but en première parce que c’est à ce moment-là qu’on aurait pu. La tête de Karl Toko-Ekambi sur la barre ou une ou deux situations qu’il aurait pu mieux maîtriser et mieux cadrer. Mais ça reste une très très belle victoire, je suis content pour les garçons, ils ont su se mettre au niveau de l’événement on va dire», a révélé l’ancien manager de l’OM qui a même profité de cette victoire pour livrer des consignes à ses joueurs pour le match retour.

Marquer sur le terrain de la Juve

«J’avais dit à juste titre qu’on résoudrait les problèmes collectivement, en utilisant bien le ballon, ce qu’on a vraiment bien fait en première période en les travaillant de droite à gauche, en ouvrant le jeu et en centrant beaucoup parce que c’est là à mon avis qu’il y a des possibilités. Voilà, j’en profite pour dire qu’il faut absolument qu’on marque au Juventus Stadium. Si on veut se qualifier, il faudra qu’on marque là-bas, mais encore une fois, il y a eu deux visages différents de mon équipe mais les deux m’ont plu», a indiqué Rudi Garcia.

Vous pouvez aussi aimer