Olympique de Marseille : l’incroyable résurrection de Jordan Amavi

Entretien avec Amavi – Dans une interview exclusive accordée au quotidien L’Equipe, le défenseur marseillais est revenu sur sa fameuse descente aux enfers. Mais depuis l’arrivée de Villas Boas, le défenseur retrouve peu à peu du temps de jeu et aussi le niveau de jeu qu’on lui connaissait. Après son incroyable résurrection avec l’OL, le footballeur français peut commencer à nourri le rêve d’une sélection avec les bleus dans quelques mois, et pourquoi pas pour le prochain Euro.

L’Olympique de Marseille est au meilleur de sa forme cette saison. Les marseillais doivent en grande partie cette résurrection aux efforts fournis par André Villas Boas. Depuis son arrivée sur le banc marseillais cette saison, le portugais a su trouver la bonne formule avec son effectif. Jordan Amavi est l’un des joueurs qui se posait de nombreuses questions sur son avenir avec l’OL, surtout que le défenseur français avait été très peu utilisé par Rudi Garcia, lorsque le manager français était encore aux commandes de l’Olympique marseillais. A l’image du phoenix qui renait de ses cendres, le défenseur français a retrouvé aujourd’hui sa qualité de jeu, grâce en partie à la confiance que lui accorde son nouvel entraineur, une chose qui lui manquait sous l’ère Garcia avec l’OL. Dans une interview exclusive accordée à L’Equipe, le footballeur français a évoqué son incroyable résurrection dans l’effectif marseillais, mais aussi évoqué ses relations particulières avec son père.

«Si mes rapports avec Rudi Garcia étaient différents de ceux avec André Villas-Boas ? Je n’ai pas été bon, c’est sûr, mais je n’ai pas eu le même soutien. Je ne dis pas qu’ils m’ont mis de côté, car, au bout d’un moment, il a été franc avec moi pour déclencher un déclic. Mais c’était presque trop tard», révélait Jordan Amavi dans un entretien exclusif accordé au quotidien L’Equipe. Ce manque de confiance, le footballeur français l’a retrouvé avec André Villas Boas cette saison à l’OL : «Oui, ce jour-là, ç’a été le moment le plus dur… Dans le vestiaire, je me pose des questions. Je me demande comment j’ai fait pour en arriver là… Je me sens très très nul. Pas à la hauteur par rapport aux attentes du club, par rapport à moi-même, mes objectifs. Je me suis dit que je n’irai nulle part. Je me suis posé énormément de questions. J’ai eu un petit pépin physique et les choses se sont gâtées à partir de ce moment-là. Je n’ai pas douté tout de suite. J’ai persisté dans ma petite routine… Je n’étais jamais descendu aussi bas. Et ça m’arrive à l’OM, c’est le destin. Il fallait que j’en sorte plus fort.», a fait savoir le défenseur français.  Jordan Amavi a également expliqué comment André Villas Boas l’a aidé à retrouver une confiance qu’il avait perdue en tant que joueur : «C’est quelqu’un de franc, sans langue de bois. Le coach pense à chaque détail. Ça rassure énormément. Tu sais où tu vas. Humainement, il dégage quelque chose de fort. Tout le monde pourrait partir à la guerre avec lui.», a poursuivi le défenseur français dans son entretien accordé à l’Equipe. Aujourd’hui, le joueur n’exclue pas un retour en équipe de France avec les bleus de DD.

Un possible retour avec les bleus

«​Il y avait des blessés et je n’avais pas eu l’occasion de jouer mais cela reste un très bon souvenir, se souvient-il. Ça voulait dire que j’étais dans les petits papiers à l’époque. Après, il y a énormément de concurrence au poste de latéral gauche. Si je veux un jour retourner en équipe de France, ça m’oblige à me surpasser.», poursuit le défenseur marseillais dans son entretien. Dans quelques mois Didier Deschamps devrait dresser sa liste des 23 joueurs convoqués pour le prochain euro. Avec sa montée en puissance, Jordan Amavi pourrait très bien regagner la confiance de DD et pourquoi pas intégrer l’équipe de France pour l’Euro 2020.

Vous pouvez aussi aimer