Saison Blanche : Aulas seul contre tous

Annulation ligue 1 – La France n’a pas été épargnée par les conséquences du Coronavirus, à l’instar de plusieurs pays européens. Pour éviter les risques de propagation de la maladie, la Ligue de Football professionnel en France a décidé de suspendre le championnat de ligue 1, mais aussi celui de Ligue 2 pour plusieurs semaines. Pour le président de l’OL, Jean-Michel Aulas, le meilleur scénario serait une saison blanche.

L’idée d’une saison blanche en Ligue 1 et Ligue 2 cette saison suscite diverses réactions en France. A l’instar de plusieurs pays, la France a aussi décidé de suspendre son championnat. Mais le président de l’Olympique Lyonnais estime que la Ligue de football professionnel devrait aller au-delà de cette d’une simple suspension du championnat. Jean-Michel Aulas a souhaité que la LFP décrète une saison blanche cette saison, une situation qui serait à priori profitable à son club. Pour l’heure, cette solution n’est guère envisagée en Italie, pays le plus frappé après la Chine par le Coronavirus. La présidente de la LFP n’a pas manqué de réagir aux propos tenus par le président de l’Olympique Lyonnais, rappelant à JMA que plusieurs solutions étaient à l’étude pour permettre de terminer le championnat déjà achevé à 75%. Outre la LFP, de nombreux présidents de clubs ont réagi aux propos tenus par JMA vendredi dernier suite à la suspension des ligues 1 et 2 en France décrétée quelques heures plutôt par la ligue de football professionnel.

Dans sa lutte pour une saison blanche en France en raison du Coronavirus, Jean-Michel Aulas se retrouve visiblement seul contre tous à ce jour. Depuis quelques jours, le président de l’Olympique de Lyonnais fait la une de l’actualité sportive suite à ses déclarations relatives à l’annulation du championnat, en raison de cette pandémie : «La meilleure solution serait de dire « c’est une saison blanche », ce qui évite à ceux qui sont concernés par le bas du tableau de se retourner contre la LFP et la FFF. Le règlement stipule que c’est à l’issue du championnat que l’on descend d’une division. Une décision différente ouvrirait une brèche juridique qui coûterait très cher. Le plus logique serait alors de dire :  » on annule tout et on repart sur la situation du début de saison», lançait il y’a quelques jours JMA. La Ligue de football professionnel qui pour l’heure, n’a décrété qu’une suspension du championnat, n’a pas mis du temps à répondre à la proposition du président de l’OL : «Il est vraiment beaucoup beaucoup trop tôt pour pouvoir imaginer quoi que ce soit. Bien entendu, nous travaillons sur tous les scénarios. À un moment, ce n’est pas la décision d’une personne. Le football, c’est la solidarité entre les 40 clubs professionnels et l’ensemble des acteurs du foot. Les paroles de M. Aulas n’engagent que lui. Cette solution n’est pas celle qui est arrêtée par le conseil d’administration. Cela n’a même pas été abordé. Nous n’en sommes absolument pas là. Il y a plein d’autres solutions alternatives qui peuvent exister. Mais je n’y crois même pas puisque je suis convaincu qu’on va aller au bout de notre championnat… Je rappelle que ce sont les autorités sanitaires qui auront le fin mot et on attend beaucoup de cette réunion de l’UEFA mardi qui peut ouvrir de nouvelles perspectives. On considère, à la Ligue, que le championnat ira jusqu’au bout.», a déclaré Nathalie Boy de la Tour sur le plateau de BeinSport.

> Lire aussi  Ligue des champions : Julien Stephan fier de la prestation des rennais

Une proposition indécente

«personnellement je trouve cette déclaration de M. Aulas indécente. Si par malheur le championnat devait s’arrêter définitivement, il me semblerait sportivement équitable que le classement soit entériné au soir de la dernière journée jouée. En tout état de cause il me semble également que cette décision appartient de manière collégiale à l’ensemble des compétiteurs», déclarait le président de Rennes. Pour le patron de Lens qui joue la montée cette saison, Jean Michel-Aulas a «dit ça juste parce qu’il est 7e et qu’il ne va pas faire la Ligue des champions». 

Vous pouvez aussi aimer