Olympique de Marseille : Adil Rami évoque son départ

Carrière d’Adil Rami – Titulaire il y’a quelques années avec le club phocéen, l’international français a été relegué au rang de remplaçant avec l’OM. Le club a officialisé son divorce avec le champion du monde 2018 dont les performances ont été largement critiqués ces dernières années. Après un passage eu Turquie, le footballeur français rebondit à Sotchi.

L’Olympique de Marseille s’est séparé d’Adil Rami dans des conditions encore confuses. Le joueur qui attend l’issue du procès en cours contre son ancien club a longuement évoqué son aventure avec le club phocéen. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le joueur était très attaché à sa formation de football française. Bien avant la fin de son contrat avec son club, le joueur a reçu une lettre de résiliation de la direction à sa surprise générale l’an dernier. Des discussions sont toujours en cours pour le montant des indemnités qu’il devrait toucher après avoir été chassé par l’Olympique de Marseille. Sans citer de noms, le footballeur français a indiqué dans un live sur Instagram comment il avait vécu cette douloureuse séparation avec l’Olympique marseillais en août dernier. Le défenseur français est aussi revenu sur les performances actuelles de son remplaçant dans la défense centrale marseillaise.

«En ce moment, je ne parle pas trop, je laisse un peu parler les gens. Et en ce moment, on a l’impression que moins on parle, plus on est en tort. Alors que c’est complètement faux, je suis juste resté concentré sur mon travail…Je voulais faire passer un petit message aux supporters, à l’éthique du club, très important. Pour moi, ce sont les supporters, les joueurs, les gens qui travaillent dans l’ombre pour l’OM : je leur souhaite bonne chance, je leur dis merci pour les belles saisons passées ensemble. Même si je suis désolé, triste de la saison que j’ai pu leur apporter. Mais en tout cas, je continuerai à les supporter. Et on parle bien de l’OM. J’arrive à faire la différence aujourd’hui : je parle des mecs qui sont avec et pour l’OM, du début jusqu’à la fin», confiait Adil Rami après son licenciement de l’Olympique de Marseille en août dernier. Le défenseur français, très peu utilisé la saison dernière, a été limogé par son club bien avant la fin de son contrat, une décision qui avait suscité diverses réactions. S’il avait refusé de livrer ses impressions sur cette décision radicale prise par le club, le défenseur français a finalement brisé le silence sur cette affaire dans un live Instagram : «Le problème avec Marseille, il est unique. Moi j’aime l’OM, mais c’est une personne qui a fait une erreur et c’est le club qui va payer, c’est ça qui est triste. On verra avec le temps. Moi j’ai été propre, j’ai été super sage, je n’ai pas parlé, on verra le jour du procès. Tout sortira. Mais c’est dommage. Pour les connaisseurs et les professionnels, ils savent exactement ce qu’il va se passer», a indiqué le champion du monde 2018 avec les Bleus en Russie.

> Lire aussi  Coronavirus : Lionel Messi annonce une baisse de salaire

Rami évoque son successeur à l’OM

«Le mec pas mal, il est bien, parce que le bloc il est pas mal. Tu mets ce mec-là avec l’année de merde qu’on fait, et avec notre jeu, ce n’est pas la même, c’est beaucoup plus compliqué. A une période, l’autoroute A8 on l’avait, radars, pas radars, il y a tout qui passait. Pourtant le football c’est super facile. Soit tu es en bloc, soit tu ne l’es pas. Soit tu te bats, soit tout le monde défend, soit… A un moment donné, on avait perdu ce délire-là à l’OM, tout le monde voulait briller. Parce qu’à Marseille on veut toujours briller individuellement quand ça perd un peu les pédales. Là t’as un bon coach, qui te fait comprendre des choses. Le plus important c’est le bloc défensif. C’est la base, la base du bâtiment. Après tu peux monter dans les fondations», lance le footballeur français.

Vous pouvez aussi aimer