Accueil SPORT Serge Aurier : 2 mois de prison ferme pour le défenseur ivoirien

Serge Aurier : 2 mois de prison ferme pour le défenseur ivoirien

Lundi noir pour Serge Aurier ! L’international ivoirien a été condamné dans la matinée de ce 26 septembre à une peine d’emprisonnement suite à une altercation survenue à Paris en fin dernier entre lui et des agents de la police. Le latéral droit parisien écope d’une peine de 2 mois de réclusion ferme et écope aussi de deux amendes qui s’élèvent au total à 2100 euros. Un moindre mal pour le footballeur qui aurait pu s’en sortir avec une sentence plus lourde.

Serge Aurier a comparu ce lundi 26 septembre 2016 devant le tribunal correctionnel de Paris suite à une plainte policière qui remonte au 30 mai dernier. Journée noire pour l’international ivoirien car il a condamné ce matin à une peine de 2 mois de prison ferme pour avoir porté main à un policier lors d’un contrôle routier dans la nuit. La culpabilité du joueur a été reconnue dans l’affaire même si ce dernier maintien toujours sa version des faits selon laquelle le premier coup serait venu du policier chargé du contrôle. Malgré les trois témoins (ses trois amis à bord du véhicule) qui ont soutenu sa thèse, le tribunal parisien a tranché en donnant raison aux agents de police. Conséquence, c’est la descente aux enfers pour le latéral droit parisien écope après jugement d’une réclusion de deux mois d’emprisonnement assortie de deux amendes : 1500 euros pour les frais de justice et une réparation 600 euros pour préjudices corporel et moral subi par le policier.

Ça aurait pu être pire pour Serge Aurier

La condamnation de l’international ivoirien n’est certes pas une bonne nouvelle pour son club mais c’est un moindre mal comparé à ce qu’il risquait dans cette affaire. En France, les faits pour lesquels il a été jugé sont passibles d’une peine de trois ans de prison alors que le latéral n’a écopé que de 2 mois d’emprisonnement. L’amende, quant à elle, s’élève à près de 45.000 euros. Triste consolation pour le joueur tout de même, puisqu’il pourra disputer le match de ligue des champions qui aura lieu ce mercredi contre Ludogorets (club bulgare). Autre bonne nouvelle pour le footballeur ivoirien, il ne connaîtra pas l’enfer du cachot, la peine qui lui a été infligée étant aménageable.

> Lire aussi  Hatem Ben Arfa met en garde le PSG sur le cas Rabiot

La réaction de son club

Après la sentence du tribunal correctionnel de Paris, la direction du PSG a rendu un communiqué dans lequel elle affirme que « Le club prend note de sa condamnation (Serge Aurier, ndlr). Un appel a toutefois été formé à la sortie de l’audience par l’avocate du joueur ». Comme on le voit, le PSG n’a pas pris parti pour son joueur dans cette affaire, même si le club estime bien que « Serge Aurier bénéficie à nouveau de la présomption d’innocence dans l’attente de la décision de la Cour d’Appel ».

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.