Jean-Michel Aulas exige des dédommagements suite à l’arrêt de la ligue

Olympique Lyonnais – Classé septième après la 28e journée de Ligue 1, l’OL espérait le podium européen pour la saison prochaine. Les lyonnais ne joueront ni la ligue des champions, encore moins l’Europa League la saison prochaine, selon le mode de classement mis en place par la Ligue de football professionnel. Cette absence des compétitions européennes prive tout naturellement le club de plusieurs dizaines de millions d’euros pour l’année prochaine, sans compter que le diffuseur Canal a décidé de résilier son contrat avec la LFP.

Jean-Michel Aulas n’aura pas gain de cause dans la bataille qui l’oppose aux instances dirigeantes du football français. La fédération française de football annonçait il y’a quelques jours la fin de la saison actuelle à la 28e journée, puisque le gouvernement a annoncé que le foot ne devrait pas reprendre en France avant le mois de septembre. L’arrêt de la saison a été confirmé par la LFP jeudi lors de sa dernière réunion du mois d’avril, alors que le président de l’OL souhaitait une reprise de la ligue 1, compte tenu des enjeux financiers pour son club. Classé septième, l’Ol était d’office privé des compétitions européennes si la saison s’arrêtait ainsi. Le calcul par quotient mis en place par la ligue de football professionnel ne changera rien à la situation des Rhodes au classement. Pas de Ligue des champions ni d’Europa League pour l’OL la saison prochaine, ce qui signifie des pertes financières pour le club. Après avoir pris acte de la décision de la LFP, Aulas a annoncé qu’il envisageait un recours en justice pour exiger des dédommagements.

«L’Olympique Lyonnais a pris acte de la décision proposée par le Bureau de la Ligue de Football Professionnel et entérinée cet après-midi ensuite par son Conseil d’Administration, de mettre un terme à la saison 2019/20 de Ligue 1 et de Ligue 2, en se basant sur les propos tenus par le Premier Ministre Edouard Philippe lors de sa prise de parole à l’Assemblée Nationale sur les conditions du déconfinement. Cette position gouvernementale ne semblait pas imposer de façon rédhibitoire un tel arrêt définitif dès aujourd’hui de la Ligue 1 et la Ligue 2, la Ministre des Sports Roxana Maracineanu ayant préalablement indiqué la possibilité de jouer en août si l’évolution de la situation sanitaire le permettait», explique le club dans un communiqué officiel. La ligue de football professionnel a opté de la méthode de calcul par quotient pour établir le classement général de la saison, suite à l’arrêt de la ligue 1 annoncée par l’instance. L’Olympique Lyonnais manquera donc les deux prochaines compétitions européennes que sont l’Europa et la Ligue des champions, des compétitions qui représentent un énorme manque à gagner pour le club : «Sur la Ligue des Champions, en atteignant les 8es de finale comme nous l’avons fait l’année dernière et cette saison, c’est près de 90 millions que l’on a touché et que l’on touchera aussi cette saison. Pour la Ligue Europa, je ne peux pas trop entrer dans les détails, mais c’est de l’ordre de 20 millions.», confiait Aulas dans une interview accordée au quotidien Le Progrès. Comme il fallait s’y attendre, le président des Rhodes ne restera pas les bras croisés après le classement imposé cette année par la LFP.

Recours en justice

«Compte tenu de l’arrêt du Championnat de France de Ligue 1, décrété aujourd’hui par la Ligue, l’Olympique Lyonnais se réserve la possibilité d’intenter un recours contre cette décision et réclamer des dommages et intérêts, notamment au titre de la perte de chance et au regard des jurisprudences d’autres sports professionnels qui sont actuellement en cours, car le préjudice pour le club s’élève à plusieurs dizaines de millions d’euros», a fait savoir le club rhodanien dans un communiqué officiel. Plusieurs dirigeants de clubs ont annoncé des recours contre la Ligue de football professionnel, suite à la méthode de classement mise en place pour départager les clubs de la L1.

Vous pouvez aussi aimer