Jérémy Toulalan évoque son retour en Equipe de France

Publicités

Equipe de France – En 2010, l’ancien milieu de terrain lyonnais figurait parmi les 23 joueurs sélectionnés par Domenech pour l’aventure du mondial en Afrique du Sud. Outre la mauvaise prestation des bleus dans cette compétition, le scandale de Knysna a occasionné le départ de plusieurs joueurs de la sélection française. Aux premières lignes de ce scandale, l’ancien milieu français a eu du mal à s’en remettre, au point où il songeait même à mettre un terme à sa carrière de footballeur.

Jérémy Toulalan avait sans doute un avenir prometteur en équipe de France dans les années 2010. Arrivé officiellement chez les bleus en 2006, l’ancien milieu de terrain lyonnais a dû quitter la ligue 1 au lendemain de l’élimination des bleus en Afrique du Sud lors du mondial. C’est en Espagne que le footballeur français aujourd’hui âgé de 36 ans, posera ses valises pour quelques saisons, avant un retour dans le championnat français ces dernières années. Ce retour en France a d’ailleurs été interprété comme un éventuel come-back du milieu de terrain avec les bleus. Pourtant aucune convocation du joueur, que ce soit pendant son passage à Monaco ou encore à Bordeaux. Dans une interview exclusive accordée à France Football, le footballeur français connu pour sa grande discrétion a levé le voile sur plusieurs questions concernant son avenir, notamment son hypothétique retour avec les bleus.

Peut-on espérer revoir Jérémy Toulalan porter de nouveau le maillot de l’équipe de France ? Agé de 36 ans, l’ancien milieu de terrain de l’Olympique Lyonnais a encore de l’énergie à revendre, mais son retour avec les bleus reste encore hypothétique, lui qui n’a jamais été convoqué sous Deschamps en sélection nationale. Dans un entretien exclusif accordé à France football, le footballeur français a clarifié sa position sur son avenir avec les bleus : «Aujourd’hui, je n’y tiens pas trop. J’y reviendrai certainement un jour mais, là, c’est trop tôt. Je ne suis revenu en France que depuis un mois, ce n’est pas le bon timing. Je ne vais pas me mettre une balle dans le pied d’entrée ! Non, je ne reviens pas en L1 pour les Bleus… Bien sûr. Maintenant, il y a aussi de très bons milieux sélectionnés. De toute façon, je dois surveiller le peu de communication que je fais car je n’aime pas les conflits, même si j’ai été servi… Si on dit des vérités, on fait le buzz, et comme je peux difficilement parler sans aller au fond des choses ou être politiquement correct… Mais j’assume tout, je ne regrette pas ce que je dis, même si c’est souvent mal interprété ou si je m’exprime mal. Quand j’ai constaté tout haut que France 98 critiquait les Bleus de Domenech dont je faisais partie, j’ai eu tort. France 98, c’était trop général, j’aurais dû citer des noms de consultants. Enfin bon, ils se sont reconnus…», a souligné l’ancien joueur de Malaga qui évolue depuis quelques années en Ligue 1. Dans son entretien, le footballeur de 36 ans est revenu sur l’une des pages sombres de sa carrière, à savoir le fiasco des bleus en Afrique du Sud lors du mondial.

> Lire aussi  FC Barcelone : Joan Laporta candidat à la présidence du club

Des mystères sur l’échec en Afrique du Sud

«Quand on cherche vraiment, quand on veut gratter, on sait toujours. Si on se contente d’effleurer la surface des choses… J’ai le sentiment que, parce qu’on est bien payé, on a le droit d’être critiqué n’importe comment et par n’importe qui. Or, je lai dit, je suis buté mais, en plus, je suis rancunier. Certains le savent. J’ai donné, ça m’a desservi, j’ai compris. Je ne regrette rien, j’ai dit ce que je pensais. Moi, je peux me regarder dans une glace… Je ne voudrais pas cracher dans la soupe mais, à la base, je n’aime pas le milieu, donc je l’aime encore moins dorénavant. Je sais trop comment il est. Mais si je ne l’aime pas à ce point, je n’ai qu’à m’en aller», a révélé l’ancien milieu lyonnais dans son entretien.

Vous pouvez aussi aimer

Publicités
Boucles Créole bannière