Ligue 1 : Amiens propose un passage à 22 clubs

Classement général Ligue 1 – Après avoir décrété la fin de la saison, la ligue de football professionnel était attendue sur un dossier particulièrement brûlant : la méthode de calcul pour le classement général de la saison stoppée à la 28e journée, en raison de la crise sanitaire. Parmi les propositions formulées par Amiens qui crie depuis des jours à l’injustice, passer de 20 à 22 clubs en ligue 1 la saison prochaine. Sauf que le président du syndicat des joueurs s’oppose fermement à cette proposition.

Amiens tient visiblement encore à disputer la ligue 1 la saison prochaine, en dépit de sa relégation annoncée par la LFP à l’issue de l’arrêt de la saison. Conformément à la décision du gouvernement de ne pas reprendre le football avant le mois de septembre, la ligue de football professionnel s’est prononcée en faveur de la fin de la saison en cours, une décision qui a consacré de nouveau le PSG champion de France. Au bas du tableau, on crie plutôt à l’injustice, surtout à Amiens. Le club qui était classé 19e lors de 28e journée a été relégué en ligue 2 lors du classement général établi par la LFP. Pour réparer cette injustice, le président du club a annoncé qu’il pourrait même saisir les juridictions compétences afin d’avoir gain de cause. Pour éviter une confrontation judiciaire, plusieurs cadres du club ont proposé le passage de 20 à 22 clubs de ligue 1 la saison prochaine, une hypothèse partagée également par Laurent Blanc, ancien coach parisien. Mais le président du syndicat des joueurs s’oppose lui à un passage à 22 ou même à 23 clubs en ligue 1 la saison prochaine.

Faut-il s’attendre à un nouveau format en ligue 1 la saison prochaine ? Si la requête d’Aliens est validée par la LFP, alors il y’a de grandes chances d’assister à un réaménagement du calendrier de la prochaine saison dans le championnat français. Mais passer de 20 à 22 équipes comme le suggère Amiens, est une idée que ne partage pas le président des syndicats des joueurs : «Je suis d’accord pour dire que la pire des choses, c’est l’injustice. Maintenant, quand on a dit ça, c’est facile, il faut aussi être en phase avec les réalités, notamment réglementaires. Si on considère que ce n’est pas normal, il faut faire des propositions. La décision est peut-être contestable mais elle a été prise par la Ligue 1. Jouer à 22 en Ligue 1 est contraire à la convention qui existe entre la FFF et la LFP. Il est entendu que le format est à 18 ou 20 clubs pour la Ligue 1. Pour la Ligue 2, la réglementation précise que c’est entre 18 et 22. Il faut jouer à 22 en Ligue 1″, pourquoi pas à 23 aussi, puisqu’Ajaccio peut penser qu’ils allaient battre Nîmes lors d’un barrage. Même à 22, il y aurait eu des plaignants ! Les choses ne sont pas si simples et réglementairement, cette solution n’est pas possible. Je crois aussi savoir que la Fédération ne compte pas accepter un passage à 22 clubs en Ligue 1, en raison de l’existence de cette convention et d’une volonté de ne pas augmenter le nombre de clubs en Ligue 1.», rapportait Philippe Piat.

Luigi Mulazzi tacle Philippe Piat

«On me parle de règlement, on me dit qu’on ne peut pas faire ça parce que le règlement est ainsi fait. Mais ce n’est pas vrai ! Nous sommes dans quel pays ? On est en pleine pandémie, il y a plein de gens qui souffrent mais qui se tendent la main. Nous, dans le football, on oublierait ça ? Entendre dire le président de l’UNFP que le passage à 22 clubs n’est pas réglementaire, c’est une plaisanterie ! Dans un Conseil d’administration, on arrive à tondre Amiens et Toulouse d’un train de plume mais on ne parviendrait pas à changer une ligne de règlement ?», le vice-président d’Amiens.

Vous pouvez aussi aimer