Election à la FIF : le ministre des sports appelle à l’apaisement

Fédération ivoirienne de football – A l’approche de la date tant attendue des élections à la fédération ivoirienne de football, la tension continue de monter d’un cran entre les soutiens des différents candidats. Pour les partisans de Didier Drogba, l’ancien footballeur ivoirien est le mieux placé pour diriger la fédération ivoirienne de foot, en raison de sa grande popularité au niveau national comme international. Dans cette bataille pour la présidence de la FIF, les candidats opposés à DD voient le plus souvent leurs partisans être menacés.

L’élection à la FIF en 2020 suscite un engouement inédit en Côte d’Ivoire. Cet engouement s’explique par la candidature de l’ancien footballeur ivoirien Didier Drogba pour le poste de président de la fédération ivoirienne de football. Si les ivoiriens soutiennent majoritairement sa candidature, la Fif est loin d’être acquise à l’ancien capitaine des éléphants de Côte d’Ivoire. Face à lui, deux candidatures dont celle de Sory Diabaté le candidat adoubé par Sidi Diallo, le président sortant dans ce scrutin pour la présidence de la fédération ivoirienne de football. Face à la montée des tensions entre les différents belligérants, le ministre ivoirien chargé des sports a appelé les uns et les autres à l’apaisement et à l’esprit de convivialité dans ce scrutin. Danho Claude Paulin a aussi profité de l’occasion pour mettre un terme à la polémique sur une éventuelle ingérence de son ministère dans ses élections.

«C’est ma petite contribution que je veux apporter à un pays qui m’a tant donné. Je suis Ivoirien, et chez nous il y a beaucoup de difficultés, on peut apporter quelque chose pour redynamiser le football, intéresser le public. Je pouvais rester là-bas (Chelsea), mais je trouve que le challenge, c’est ici. La Côte d’Ivoire a eu un passé glorieux, dans le football. Il y a du talent et du potentiel qui sont sous exploités . Il y a le footballeur expressif et déterminé sur le terrain et l’homme naturel beaucoup plus calme. Dans la vie il faut chercher à savoir plus, parce que nous devons oser», confiait il y’a quelques mois Didier Drogba au sujet de sa candidature. Cette petite contribution du footballeur ivoirien alimente aujourd’hui les tensions à quelques mois de la prochaine élection à la FIF. Alexis Vagba, le président de l’Africa Sport, a fait savoir qu’il faisait l’objet de menaces au motif d’avoir désavoué la candidature de l’ancien capitaine des éléphants de Côte d’Ivoire. au regard des tensions, le ministre des sports a appelé à l’apaisement dans cette élection : «Le ministère n’a pas à s’ingérer dans la gestion d’une fédération. C’est une faîtière. Donc ce sont les clubs qui choisissent les éléments du bureau fédéral. C’est une cuisine interne. Donc nous n’avons pas à nous immiscer dans la gestion des fédérations de handball, de baskets, de football, de karaté,… Non. Chaque fédération a sa dynamique, ses règlements, ses textes, sauf le football sport roi, déchaîne des passions. Nous savons tous que le sport est le lieu où s’expriment beaucoup les passions et nous devons seulement retenir qu’à la fin des passions, le football tout comme tout sport, c’est le fairplay qui doit dominer. C’est l’esprit de convivialité. Le sport est porteur de valeur. Nous devons porter les valeurs de fraternité, de convivialité, c’est ça le sport.», explique Danho Claude.

Les candidats invités au fairplay

«Donc, les passions sont certes déchaînées parce que c’est la campagne, mais nous pensons que très rapidement, nous allons retrouver les valeurs cardinales du sport qui vont nous conduire à la convivialité, à la fraternité et au fairplay. D’une manière générale, ce que je peux vous dire, c’est que le football est notre sport-roi. C’est le sport qui impacte pratiquement toute la politique du sport. Mais vous avez bien noté que je suis le ministre des sports et non pas le ministre du football. Nous n’allons pas accorder toute l’attention particulière au football», a indiqué le ministre ivoirien des sports.

Vous pouvez aussi aimer