Baisse des salaires : Dimitri Payet et Dugarry à couteaux tirés

Crise du coronavirus – Avec l’arrêt du championnat depuis le mois de mars, les clubs français ont énormément perdu sur le plan financier. Mais les pertes financières ont été encore plus importantes avec l’annonce de la fin de la saison de ligue 1. Pour faire face aux dépenses, plusieurs clubs ont entamé des discussions avec les joueurs pour une éventuelle baisse des salaires, en raison de la crise sanitaire. Sur la question, les joueurs semblent avoir des opinions diverses.

La baisse des salaires des joueurs est un sujet de discorde dans le contexte de crise sanitaire. En France, le sujet suscite une plus grande inquiétude car les dirigeants de clubs ne disposent d’aucune rentrée d’argent pour faire face aux dépenses de leurs clubs, la saison en cours ayant été arrêtée à la 28e journée. Pour aider les clubs à subvenir financièrement aux dépenses que le président de l’Olympique Lyonnais s’est engagé dans une bataille pour la reprise du championnat français. Pour l’heure, la LFP et la FFF s’opposent aux nombreuses requêtes du président de l’OL. Dans une longue interview durant laquelle il a évoqué son avenir, le footballeur français Dmitri Payet est revenu sur la baisse des salaires des joueurs dans ce contexte de crise sanitaire. Le footballeur français s’est montré peu favorable à cette alternative pourtant adoptée par plusieurs grands clubs, à l’instar du FC Barcelone où les joueurs ont accepté de renoncer à 70% de leur masse salariale. La sortie de l’international français au sujet de la baisse des salaires a suscité de vives réactions. Le consultant sportif Dugarry n’a pas manqué de réagir aux propos tenus par l’ancien capitaine de l’Olympique de Marseille.

«Dans son édition du jour, le journal L’Equipe prétend, s’agissant de l’Olympique de Marseille, qu’il serait question de «revoir le salaire des joueurs les mieux rémunérés sur la durée restante de leur contrat» et que ceux-ci y seraient réfractaires…La discussion actuelle porte sur un effort à réaliser de la part des joueurs au cas où la crise se poursuivrait et les droits audiovisuels de la saison 19-20 ne seraient pas versés en totalité au football français. Il n’a jamais été question d’une baisse des salaires des joueurs sur la durée restante de leur contrat, encore moins de « profiter » (sic) de cette crise pour imposer des baisses unilatérales par essence contraires au Droit du Travail. Aucun avocat ne fait partie des discussions ou n’a été mandaté par les quatre signataires de ce texte pour émettre des analyses juridiques.», rapportait en avril l’OM dans un communiqué officiel, peu de temps après la diffusion d’une information relative à la baisse des salaires. Interrogé sur une réduction de la masse salariale, Dimitri Payet s’est montré très ferme en s’y opposant, une prise de position qui lui a valu des critiques. Dans une nouvelle interview, le footballeur français a révélé pourquoi il s’opposait à une baisse de son salaire : «Tout le monde s’est exprimé sur le sujet. Ma position était claire et nette. Le joueur que je suis est aussi père de famille. Comme toute personne, j’ai des crédits importants à honorer, des engagements à tenir. Mon rôle est de défendre mes intérêts et ceux de ma famille, sans pour autant mettre en péril le club pour qui tout le monde connaît mon attachement», a lancé l’international français.

La cinglante réponse de Duga à Payet

«Que Dimitri Payet n’ait pas envie de baisser son salaire et qu’il ait le sentiment que son club veuille gommer les conneries du passé parce que le club est en difficulté et qu’il se dise qu’il a un contrat qui doit être respecté, je le comprends. C’est son choix. Sur le fond, chacun voit midi à sa porte. Je ne suis pas là pour juger. Ce qui me dérange le plus, c’est la forme. Mais nous expliquer qu’il a des crédits à rembourser… Tu ne peux pas dire ça.», a révélé Christophe Dugarry. 

Vous pouvez aussi aimer