Jean-Michel Aulas ne lâche rien malgré la décision du conseil d’Etat

Reprise de la ligue 1 – La décision du conseil d’Etat rendue publique ce mardi 9 juin n’a pas manqué de faire réagir Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique Lyonnais. Comme il fallait s’y attendre, cette décision a laissé le dirigeant de club sur sa soif. Dans sa décision concernant la saison 2020, le conseil d’Etat a invité la ligue de football professionnel à réaménager son calendrier pour la saison prochaine, avec notamment un passage à 22 clubs en Ligue, une idée à laquelle certains étaient encore hostiles.

Jean-Michel Aulas est resté sur sa soif après le communiqué final du conseil d’Etat qui s’est réuni ce mardi pour statuer sur l’issue de la prochaine saison. Depuis plusieurs semaines le patron de l’OL milite pour une reprise de la saison stoppée en mars dernier en raison de la crise du coronavirus. Le président de l’Olympique Lyonnais a évoqué par ailleurs plusieurs solutions en vue d’une reprise de la saison pour l’achever, d’autant plus que certaines divisions voisines reprennent les hostilités sur le terrain au cours du mois de juin. Mais JMA devra malheureusement poursuivre tout seul sa quête vers la reprise de la saison, puisque deux clubs qui soutenaient sa cause viennent d’être sauvés par le conseil d’Etat. Amiens et Toulouse qui criaient à l’injustice après leur relégation, resteront finalement en ligue 1 pour la saison prochaine. Le conseil d’Etat a invité la LFP à envisager un nouveau calendrier la saison prochaine, avec un passage à 22 clubs.

«l’Olympique Lyonnais a pris acte de la décision du juge des référés du Conseil d’État de ne pas suspendre la décision d’arrêt du championnat prise par la LFP le 30 avril 2020. Toutefois, le jugement mentionne, sans équivoque, que cette décision a été prise par le Conseil d’Administration de la LFP, et non par l’État, et que ledit Conseil n’était pas en compétence liée des positions exprimées par le Premier ministre le 28 avril, contrairement à ce que la LFP martelait. La LFP, tout comme l’a fait Canal + pour dénoncer le contrat de diffusion des matchs de Ligue 1, porte donc l’entière responsabilité de cette décision. Nous constatons donc que la prise de décision de la LFP est contraire à la circulaire de l’UEFA du 23 avril dernier qui mentionnait expressément que les ligues devaient faire leurs meilleurs efforts pour finir leur championnat, comme l’ont fait l’immense majorité des associations membres de l’UEFA, et notamment les quatre premières, y compris par le biais de formules adaptées.», révèle dans un communiqué l’Olympique de Lyon, peu de temps après la décision rendue ce mardi par le Conseil d’Etat. La haute instance a sauvé ce mardi Toulouse et Amiens d’une relégation certaine, après le dernier classement de la saison approuvé par la LFP. Pour Aulas, la priorité doit être la reprise de la saison pour espérer conserver le format des 20 clubs en L1 la saison prochaine : «Enfin, concernant la demande du Conseil d’Etat de potentiellement revoir le format de la Ligue 1 pour la saison 2020/21, l’amélioration des conditions sanitaires permettrait aujourd’hui la reprise des championnats 2019/20. La LFP a toujours la possibilité de reprendre le championnat selon une formule adaptée et conforme à la circulaire UEFA du 23 avril dernier, pour aller au bout de la compétition et permettre une issue du championnat basée sur le mérite sportif. Cette reprise permettrait à la LFP de préparer sereinement la saison 2020/21 à 20 clubs. À défaut, l’Olympique Lyonnais poursuivra son action au fond devant le Conseil d’Etat.»

Toulouse salue la décision du conseil d’Etat

«Le Toulouse Football Club (TFC) se félicite de l’ordonnance rendue ce jour par le juge des référés du Conseil d’Etat. Le TFC, qui soutient que le prononcé de relégations à l’issue de la dernière saison était illégal, a vu sa position constante consacrée par le juge. Le TFC est donc maintenu en Ligue 1 pour la saison 2020 – 2021.», rapporte le club dans un communiqué.

Vous pouvez aussi aimer