La FIF invalide le parrainage des arbitres à Didier Drogba

Candidature de Drogba – A la recherche de parrainage depuis plusieurs semaines, l’ancien footballeur ivoirien a finalement eu la caution des arbitres ivoiriens pour sa candidature à la présidence de la fédération ivoirienne de football. Le document officialisant le parrainage a été dévoilé par l’ancien footballeur au cours d’une cérémonie officielle. La réaction de la fédération ivoirienne de football ne se fera pas attendre. Dans un communiqué lu sur les antennes de la 3, le directeur exécutif adjoint de la Fif a annoncé que le parrainage accordé à Drogba en début de semaine venait d’être invalidé par la fédération ivoirienne de football.

L’élection du nouveau président de la fédération ivoirienne de football tourne à une guerre de parrainage entre les trois candidats officiels, à savoir Didier Drogba, Idriss Yacine Diallo et Sory Diabaté, le vice-président de la FIF. En début de semaine, Didier Drogba présentait au grand public un document officialisant son parrainage par les arbitres ivoiriens dans cette élection à la présidence de la FIF, une situation qui a soulagé les fans de l’ancien footballeur en quête de parrainage depuis plusieurs semaines. Privé la semaine dernière du parrainage de l’association des footballeurs ivoiriens, Didier Drogba devrait n’en pas encore fini avec la recherche de parrainages, puisque la fédération ivoirienne de football a invalidé le parrainage de l’association des arbitres, un nouveau revirement de situation auquel l’ancien footballeur ivoirien n’a pas encore réagi.

La joie des partisans de Didier Drogba aura été de courte durée visiblement. Dans un communiqué lu sur la 3, le directeur exécutif adjoint de la FIF a annoncé que le parrainage des arbitres, accordé à Drogba en début de semaine dans cette élection, venait d’être invalidé. Comme il fallait s’y attendre, cette annonce a suscité une vague de réactions à moins de deux mois de la tenue de l’élection du nouveau président de la fédération ivoirienne de football. Rash N’guessan Kouassiest monté au créneau pour dénoncer cette ingérence de la fédération ivoirienne de football : «Dites nous la vérité. De quelle fédération parle t on ? La fédération qui invalide les parrainages est elle dirigée par qui ? Après le départ de Monsieur SIDY DIALLO quel est le nom de son successeur ? Dites la vérité aux ivoiriens. La précipitation avec laquelle le DEXA ( Directeur Exécutif Adjoint) est venu sur le plateau de la 3 hier nous fait réfléchir. Et si l’assemblée des arbitres avait tiré la carte SORY ou IDRISS la fédération sans visage se serait elle précipitée sur un plateau de télévision pour lire un communiquer ? Pourquoi le nom DROGBA Fait il trembler une partie du football ivoirien ? Pourquoi l’annonce à candidature de DIDIER fait elle bouger les lignes ? Dites la vérité aux ivoiriens. Quel serait le rôle dévolu à la Commission Électorale si une fédération sans visage sévit sur un terrain qui ne reflète pas l’éthique ? Son jeu favori. Invalidation. Menace. Faire la police. Vouloir assister à toutes les rencontres des acteurs du football. Drôle de fédération sans en panne sèche. Surtout après L’AG de YAMOUSSOUKRO on devrait céder le terrain à la COMMISSION ÉLECTORALE seule habilitée à valider ou non un parrainage ou même une candidature».

L’image de Didier Drogba en jeu ?

«Honnêtement, je pense que DD, pour ce qu’il représente à travers le monde, pour ce qu’il représente pour une certaine jeunesse, ne devrait pas associer son nom et son image à un tel désordre.  Quels que soient les atouts qu’il a, quels que soit le nombre de portes qu’il peut ouvrir, s’il gagne une élection dans un tel contexte, dans un tel environnement, dans une telle division, y compris dans la famille même des footballeurs, il ne pourra pas travailler, ce sera la paralysie totale de la fédération.  D’ailleurs, telles que les choses sont parties, je crains fort, qu’il ne sorte de cette affaire, avec une image, complètement abîmée.», souligne Tiémoko Assalé.

Vous pouvez aussi aimer