LDC : Paris et Lyon proches de rejoindre Marseille

Ligue des champions – Les clubs français ont le vent en poupe dans cette compétition européenne cette année, compétition qui avait été momentanément interrompue pour des raisons de crise sanitaire, suite à la propagation de la maladie à Coronavirus dans plusieurs pays européens. Alors que tous pariaient sur une élimination de l’OL, les lyonnais sont parvenus à créer l’exploit en sortant la Juve de Cristiano en huitième de finale de la compétition. Mieux, les hommes de Rudy Garcia ont décroché leur ticket pour la demi-finale de la ligue des champions, tout comme le PSG de Thomas Tuchel.

L’Olympique de Marseille reste à ce jour l’unique club de football en France à avoir remporté la ligue des champions. Cette année, le PSG ou l’OL pourraient rejoindre l’OM au palmarès des clubs français ayant gagné la C1. Malgré une saison assez difficile, l’Olympique Lyonnais a réussi l’exploit, à savoir sortir la Juve de la compétition et aussi éliminer le club de Manchester City que certains considéraient comme favoris pour le titre cette saison, surtout après l’exploit des citizen face au Real Madrid. Après avoir éliminé l’Atalanta, le PSG est aujourd’hui à deux rencontres du sacre européen, ce qui serait une première dans l’histoire du club français. La presse européenne n’a pas manqué de réagir au parcours pour l’instant exceptionnel des clubs français dans cette compétition de foot cette année.

Après la victoire du PSG en ligue des champions, le manager allemand Thomas Tuchel confiait à la presse : «C’est le cinquantième anniversaire du club, avec une demi-finale, une saison historique avec quatre titres… On ne va pas l’oublier cet anniversaire. J’ai pensé à l’élimination, après 88 minutes à 1-0, je suis réaliste. Mais je n’ai pas eu le sentiment que nous n’allions pas marquer. J’ai dit à mes assistants que si on marquait un but, on gagnerait. Après ce match, ces efforts, c’est absolument mérité. J’ai eu peur des vingt dernières minutes, mais j’ai été surpris physiquement. Les joueurs du banc ont été exceptionnels, avec un bon état d’esprit. La mentalité a été bonne, les joueurs sont ensemble. On a déjà eu un déclic contre Dortmund. Dans cette compétition-là, on doit avoir un peu de chance, et maintenant nous sommes là. Félicitations aux joueurs. C’était aujourd’hui le moment de faire un grand match pour Choupo-Moting. Aujourd’hui, il a été exceptionnel.». La performance exceptionnelle des clubs français en LDC cette année, a suscité également quelques réactions chez Luiz Fernandez, ancien entraineur du PSG : «Lyon et le PSG ont aussi effectué une véritable préparation et disputé des matchs amicaux. Ce n’est peut-être pas la même intensité qu’une compétition, mais ce n’est pas rien. Les cinq changements leur offrent un petit plus pour éviter les trous physiques. Mais ils ont surtout beaucoup de qualités…Les Parisiens et les Lyonnais n’ont peut-être pas dominé dans le jeu, mais ils ont eu un état d’esprit, une volonté et un engagement sans faille. Ils ont été très disciplinés. C’est grâce à leur attitude qu’ils se sont qualifiés.», expliquait l’ex-manager de Paris.

Une immense surprise

«C’est une immense surprise pour moi de voir deux clubs français en demi-finales. Je pensais vraiment que l’arrêt de la Ligue 1, ou plutôt la non-reprise, allait leur porter préjudice. Mais il semble qu’ils sont revenus de cette période avec plus de fraîcheur que les autres. La même chose quelque part pour les Allemands qui ont terminé leur Championnat très tôt (le 27 juin). Cette bonne condition physique a manqué aux clubs espagnols que j’ai trouvés fatigués après la Liga (terminée le 19 juillet). Je croyais que la blessure de Mbappé allait être plus longue et je ne fais pas souvent confiance à Neymar qui est fantasque et irrégulier. Mais le PSG s’en est bien sorti. Je suis très heureux pour Lyon qui me paraît un club très sympathique. J’admire sa permanence dans l’aristocratie européenne du football sans être, faute de moyens, un cador.», expliquait le journaliste espagnol Alfredo Relaño.

Vous pouvez aussi aimer