FC Nantes : Antoine Kombouaré dévoile son projet

Kombouaré à Nantes – Libre de tout engagement depuis un an, Antoine Kombouaré, ancien entraineur de Toulouse FC, a officiellement repris du service. L’ancien coach du PSG a été sollicité pour reprendre le poste de Raymond Domenech, nommé entraineur des Canaris il y’a seulement un mois. Mais en raison de ses mauvais résultats, le sélectionneur de l’équipe de France a été remercié par la direction du FC Nantes.

Fin de service pour Raymond Domenech à Nantes. L’ancien sélectionneur de l’équipe de France a été officiellement démis de ses fonctions d’entraineur des Canari dans la journée du mercredi. Son départ fait de lui le 18e entraineur de l’ère Kita avec le club français. Son départ n’était visiblement qu’une question de temps puisque le manager français était contesté depuis son arrivée au sein du club le 26 décembre dernier. Avec une 18e place actuelle, le club français a décidé de mettre un terme au contrat du manager français. Antoine Kombouaré a été officiellement présenté ce jeudi à la presse. Le nouvel entraineur des Canari a dévoilé sa stratégie pour la relance du club de Nantes actuellement plongé dans la zone de relégation.

Le FC Nantes a mis un terme au contrat de Raymond Domenech remplacé mercredi par Antoine Kombouaré, l’ancien entraineur de Toulouse et du PSG. Présenté officiellement ce jeudi, le nouveau manager des Canaris a dévoilé son projet pour sortir le club de la zone rouge : «Il y a déjà eu deux approches, aujourd’hui, c’est la troisième fois et j’ai décidé de venir ici. Je ne vais pas cacher que j’ai une grande affection pour ce club. Ce sont des raisons affectives qui font que je suis là. Je connais très bien la région, j’ai une maison ici et j’étais là le week-end dernier. (…) J’ai un attachement fort pour ce club. Après avoir dit non deux fois, j’ai décidé de venir. J’ai envie d’aider et de sauver ce club. Je ne connais pas l’issue de ce travail, mais j’ai envie et je suis très heureux». Il poursuit : «à un moment donné, je me suis posé et je me suis dit que c’était la troisième fois que le club venait donc pourquoi pas. Je suis très heureux d’être là, je sais que la mission est dure et compliquée, que le club est en grandes difficultés, sinon je ne serais pas là. J’ai mesuré toutes les difficultés que j’allais rencontrer. Mais j’ai une mission à relever, c’est maintenir le club…je ne vais pas dire que j’ai rêvé d’entraîner Nantes. Il y a eu l’opportunité de venir et je suis très heureux d’être là. Des fois, vous avez des rêves qui ne se réalisent pas. C’est mieux de ne pas en avoir. J’ai une mission difficile mais je suis prêt à relever le défi. C’est la raison de ma venue. (…) Je n’ai jamais rêvé d’entraîner le Real Madrid non plus. Je ne rêvais pas d’entraîner le PSG et je l’ai fait. Il ne faut pas sortir la phrase de son contexte…Je connais le contexte, je sais avec qui je travaille. J’ai entendu et j’ai lu. J’ai pris la décision de venir. Je suis un grand garçon et je sais ce que je fais. (…) Ce qui s’est passé avec les autres entraîneurs, c’est le cadet de mes soucis. J’ai confiance en mon travail et en mon staff. Je sais que ça va être dur.», explique le nouveau manager de Nantes.

Retrouver le plaisir de jouer

«les joueurs sont au plus mal sportivement et mentalement. Il faut être capable de les aider et de leur permettre de retrouver du plaisir à jouer au ballon. On repart sur un même pied d’égalité pour tous les joueurs. Il n’y aura pas de traitement de faveur. Ils sont une trentaine dans le vestiaire et je vais faire leur connaissance. (…) Tout ça passera par un nouveau discours et une nouvelle méthode de travail. Je ne sais pas si je vais réussir mais je vais tout faire», a expliqué Kombouaré.

Commentaire

0 Commentaire

Vous pouvez aussi aimer