Défaite de Lille : le PSG reprend la tête du classement

Ligue 1 – la trentième journée du championnat français a été marquée par le retour du PSG en tête du classement. Les parisiens ont profité du faux pas des lillois sur leur propre pelouse face au club de Nîmes lors de la 30e journée de la ligue 1. En conférence de presse, l’entraineur lillois n’a pas manqué de réagir à cette défaite à domicile.

La défaite de Lille en ligue 1 face au club de Nîmes a fait les grands titres de plusieurs journaux sportifs français. Leaders du championnat depuis plusieurs semaines, les lillois ont provisoirement cédé la première place du podium au club de PSG, victorieux de Lyon dans le derby du dimanche. Les hommes de Mauricio Pochettino sont les grands gagnants de cette soirée, puisqu’ils occupent désormais la première place du classement de Ligue 1. Les parisiens creusent également l’écart après leur victoire avec l’Olympique de Lyon, l’un des prétendants au titre de champion cette saison. Après la rencontre, l’entraineur de Lille, Christophe Galtier, a animé une conférence de presse. Comme il fallait s’y attendre, le coach français a été interrogé sur la fébrilité défensive de son équipe, fébrilité qui aura coûté aux lillois trois précieux points dans la soirée du dimanche, dans la course au titre cette saison.

La défaite de Lille permet aux PSG de reprendre la tête du championnat français, après le succès des hommes de Pochettino  en déplacement sur la pelouse de l’Olympique de Lyon. Alors qu’ils occupaient depuis des semaines la première place, les lillois sont désormais deuxième au classement de la ligue 1, après leur défaite à domicile dimanche soir face à Nîmes, une défaite qui a défrayé la chronique. Considéré comme l’une des révélations du club cette saison, le portugais Xeka, auteur de l’unique but lillois dans cette rencontre, n’a pas caché sa désillusion après la rencontre : «Une désillusion, une déception, on est tristes. On espère que la trêve internationale va nous donner du temps pour se réveiller. Toutes les équipes connaissent un moment dans la saison où elles sont moins bonnes. On vient de faire deux résultats qui ne sont pas normaux pour nous car un leader doit gagner tout le temps. On n’a pas gagné cette semaine et c’est étrange…Non, ce n’est pas de la colère, c’est de la déception. Je ne sais pas vraiment ce qui n’a pas fonctionné. On arrivait facilement à vingt mètres de leur but mais il y avait beaucoup de densité ensuite. On a essayé de mettre plus de joueurs devant mais ça nous a coûté des contres. Il faut tout revoir en vidéo et trouver enfin des solutions contre ces équipes qui jouent en bloc bas. Mais même quand Nîmes a marqué son deuxième but, on pensait encore à la victoire. On aurait dû donner plus et y croire plus. Il aurait fallu mettre plus d’intensité. Pour la première fois en quarante matches, on n’a pas réussi à bien défendre et à arrêter leurs contres. Mais ça fait déjà partie du passé.», a fait savoir l’international portugais.

Sanctionnés par l’adversaire

Interrogé en conférence de presse sur la prestation de ses hommes, Christophe Galtier n’a pas mâché ses mots pour réagir à ce faux-pas à domicile dans la course au titre : «On joue pour gagner, mais à vouloir gagner rapidement, on s’est désorganisé ce soir et on a été sanctionnés par l’adversaire. On est un peu trop dans la précipitation. Est-ce qu’il y a moins de lucidité à cause de la fatigue ? Sûrement. On est souvent en difficulté dans ce genre de match. Ça va être chaud pour se battre pour le podium. Il y a quatre équipes. Est-ce qu’on est la mieux armée ? Je ne sais pas. On est sûrement celle qui a le moins d’expérience, le moins de maîtrise. On est peut-être moins armés dans tous les secteurs.», admet le coach lillois.

Commentaire

0 Commentaire

Vous pouvez aussi aimer