OM : Adil Rami à la recherche d’un nouveau club

LICENCIEMENT D’ADIL RAMI – Alors qu’il s’attendait à une simple sanction disciplinaire, le défenseur français a été tout simplement licencié par l’Olympique pour faute grave. Une semaine après son licenciement, le champion du monde 2018 s’est confié sur son avenir. Agé aujourd’hui de 33 ans, l’ancien du LOSC n’envisage pas pour autant de raccrocher les crampons. Et selon ses dernières confidences, des contacts auraient déjà été entrepris avec certains clubs par les soins de ses agents. Désormais, le défenseur français n’écarte pas l’idée d’un départ vers d’autres horizons, malgré son attachement à l’OM.

L’OM a décidé de se séparer d’Adil Rami, alors que tous s’attendaient à une sanction disciplinaire du joueur, accusé de grave faute par son club. Mais il y’a environ une semaine, la direction a fait parvenir au champion du monde sa lettre de licenciement, alors qu’il lui restait encore deux années de contrat avec le club phocéen. Une semaine après le terrible séisme, le défenseur français s’est confié à la presse. La priorité pour lui est de trouver un nouveau club pour oublier cette douloureuse séparation avec l’Olympique de Marseille. Et les choses avancent visiblement bien dans ce sens selon le footballeur, puisque ses agents ont déjà été contactés par plusieurs clubs, et pas seulement qu’en France.

Moins de deux mois après sa rupture avec Pamela Anderson, le footballeur français Adil Rami a été licencié par son club, l’Olympique de Marseille. En contrat avec l’Ol jusqu’en juin 2021, l’international français a reçu sa lettre de licenciement il y’a de cela six jours, selon les informations transmises par le journal l’Equipe. Silencieux depuis son licenciement, Adil Rami s’est finalement confié à la presse. Malgré la difficile séparation, le footballeur français reste toujours attaché à son ancien club : «En ce moment, je ne parle pas trop, je laisse un peu parler les gens. Et en ce moment, on a l’impression que moins on parle, plus on est en tort. Alors que c’est complètement faux, je suis juste resté concentré sur mon travail…Je voulais faire passer un petit message aux supporters, à l’éthique du club, très important. Pour moi, ce sont les supporters, les joueurs, les gens qui travaillent dans l’ombre pour l’OM : je leur souhaite bonne chance, je leur dis merci pour les belles saisons passées ensemble. Même si je suis désolé, triste de la saison que j’ai pu leur apporter. Mais en tout cas, je continuerai à les supporter. Et on parle bien de l’OM. J’arrive à faire la différence aujourd’hui : je parle des mecs qui sont avec et pour l’OM, du début jusqu’à la fin». Il y’a deux mois, Pamela Anderson quittait le footballeur français suite à son attitude : «Il se moquait des autres joueurs qui avaient des petits amies dans la rue et dans des appartements proches de leurs femmes. Il disait même que ces hommes étaient des monstres. Mais lui, c’est pire. Il a menti à tout le monde. Comment est-ce possible de contrôler le cœur de deux femmes à la fois ? Je suis sûr qu’il y en avait d’autres compagnes dans sa vie. C’est lui le vrai monstre». Mais aujourd’hui, ce qui compte pour Rami, c’est de vite retrouver un club.

A la recherche d’un club

«Tout est possible, le plus important c’est le football. J’ai envie de retrouver une équipe. Je sais que je suis bien entouré. J’ai mes agents qui regardent, ont beaucoup d’appels, et j’ai eu la chance de parler avec des présidents. Donc on attend tranquillement et on va voir… Je ne sais pas encore si je vais rester en France. […] Que ce soit en France ou à l’étranger je suis partant pour du combat. Je ne suis fermé à rien. Je n’attends qu’une chose c’est de retrouver un club et de montrer que je suis toujours là.», fait savoir le champion du monde en Russie.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.