Arnaud Souquet s’explique sur son retour en France

ARNAUD SOUQUET EN FRANCE – Après une apparition moins remarquée en ligue 1, le latéral droit français avait trouvé refuge en Belgique la saison dernière. Mais avec le départ de Ruben Aguilar vers l’AS MONACO, le défenseur français formé à Lille a été contacté par Montpellier en vue d’un retour en ligue 1. La durée de son contrat n’est pas encore connue, mais le joueur français qui s’est révélé à l’Euro des moins de 17 ans en 2009 a levé le mystère sur les raisons de son rapide retour en France.

Arnaud Souquet n’aura pas mis du temps à revenir en France. Formé à Lille, le latéral droit français avait quitté le championnat de ligue 1 l’année dernière, après deux saisons passées sous le maillot de Nice. Mais l’aventure en Belgique du défenseur français a été de courte durée visiblement. Sollicité pour remplacer Ruben Aguilar dans le couloir droit de la défense montpelliéraine, l’ancien bleu de l’Euro des moins de 17 ans n’a pas mis du temps à saisir cette opportunité du retour en France. On ignore encore combien de temps il restera sous les couleurs de sa nouvelle équipe, lui qui est actuellement âgé de 27 ans. Aujourd’hui, Arnaud Souquet s’est confié sur les raisons qui ont motivé son retour dans le championnat français, seulement un an après son départ en Belgique.

Il y’a une décennie, Arnaud Souquet se faisait connaître du grand public en ligue 1 sous le maillot de Lille. Le latéral droit français sera même retenu pour disputer l’Euro des moins de 17 ans en 2009. Après cinq saisons passées à Lilles, il rebondira à Dijon pour une saison en 2015, avant de s’engager pour deux ans en faveur de Nice. Et au terme de son contrat avec Nice, le latéral droit français de 27 ans débarque en Belgique après un accord avec KAA La Gantoise. A l’issue d’une saison, le footballeur français saisit l’ultime occasion qui se présente à lui pour un retour au pays. Il est effet sollicité par Montpellier pour remplacer Ruben Aguilar qui a décidé de rejoindre l’AS Monaco à la faveur du mercato d’été. Avec son club belge, Arnaud Souquet a disputé 36 matchs durant la saison dernière, la preuve qu’il s’était bien intégré au groupe belge. Mais le footballeur de 27 ans n’a pas mis du temps à dire oui à Montpellier, alors qu’il avait réussi à se faire une place en Belgique visiblement. Interrogé sur les raisons de son retour, le défenseur français a indiqué qu’il était très heureux de revenir en France : «Quand un club comme ça vous appelle, la moindre des choses c’est de répondre et d’analyser le projet proposé. La donne était claire, je devais remplacer Ruben Aguilar. Le club, je le connais. Son contexte, ses supporters, son président… C’est un club historique du Championnat. Il a évolué au fil des années jusqu’à se stabiliser dans les huit premières places. Après avoir parlé avec le coach, je n’ai pas hésité. Les gens font du bon boulot ici, il y a de la régularité dans les résultats. En voyant les joueurs en place et le recrutement ambitieux, j’ai pensé que j’allais progresser… Forcément. Mes plus beaux moments, je les ai vécus ici. En plus, le Sud, je connais. J’y ai rencontré ma copine, ma fille y est née. Depuis la Belgique, je regardais les matches, j’ai gardé un œil sur le Championnat».

> Lire aussi  Décès de Pape Diouf : Aulas et Fournier lui rendent hommage

Un défenseur aguerri en Belgique

«Je pense que j’ai travaillé au niveau des duels, de l’impact. Je suis plus costaud, plus fort. Notamment dans la répétition des efforts, dans le rythme, le volume. En Belgique, que vous jouiez le dernier ou le haut de tableau, les équipes sont beaucoup dans le jeu direct, avec beaucoup de transitions, de duels et de un contre un.», a fait savoir le nouveau sociétaire de Montpellier lors de sa première conférence de presse.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.