Samuel Eto’o revient sur son intégration en Espagne

Eto’o en Espagne – Après quelques années passées dans les divisions locales de son pays, le footballeur camerounais s’est envolé pour l’Espagne où il connaitra une difficile intégration. Après un parcours raté au Real, le camerounais débarque à Majorque avant d’atterrir au FC Barcelone. Mais ce ceux certains ignorent, c’est qu’il a aussi été chauffeur de taxi.

Classé parmi les plus grands footballeurs africains, sinon le meilleur pour certains, Samuel Eto’o a connu plusieurs divisions européennes au cours de sa brillante carrière de joueur professionnelle. Mais c’est en Espagne que le footballeur camerounais se révèlera au grand public, notamment avec le FC Barcelone. Mais comme tout joueur qui débarque pour la première fois dans ce pays du foot, le camerounais est d’abord passé par une étape d’intégration qui n’a pas toujours été facile. La première chose pour laquelle le camerounais s’est battu était l’apprentissage de la langue espagnole. Pour comprendre les consignes des entraineurs et aussi pour mieux communiquer avec ses coéquipiers sur le terrain, il lui fallait absolu apprendre les bases de la langue espagnole, puisqu’il venait d’un pays francophone. C’est dans le cadre de cet apprentissage que l’ancien joueur camerounais a été amené à exercer un métier autre que celui de joueur. Pour une meilleure intégration dans la vie espagnole, Samuel Eto’o a dû se résoudre à devenir chauffeur de taxi. Revenant sur cette étape de sa carrière, le camerounais révèle qu’il s’est fait plusieurs amis dans ce milieu, des amis avec lesquels il serait toujours encore en contact selon ses dires.

Arrivé en Espagne, quelle était la chose la plus compliquée pour Samuel Eto’o ? La réponse du footballeur camerounais pourrait surprendre plus d’un, puisque la chose la plus difficile selon le joueur n’était pas de tout donner sur un terrain de foot, en vue de convaincre les entraineurs et gagner une place au sein de la Liga. Pour le joueur camerounais, la chose la plus difficile était l’apprentissage de la langue espagnole, une langue qui lui était totalement étrangère, étant donné qu’il venait d’un pays francophone : «Quand je suis arrivé en Espagne, je me suis dit: mon Dieu, où est-ce que j’ai atterri. Le dépaysement était total. La chose la plus compliquée était la langue or que je devais rapidement apprendre l’espagnol pour les consignes lors des entraînements et échanger le mieux possible avec mes coéquipiers. Dans la vie, il faut savoir s’adapter et surmonter les obstacles». Pour apprendre les bases de cette langue, le footballeur camerounais s’est résolu à exercer le métier de chauffeur de taxi, un métier qui lui aura permis de côtoyer plusieurs personnes et aussi de se faire des amis en Espagne : «Pour me fondre dans la société espagnole, j’ai eu l’idée de devenir chauffeur de Taxi durant mes temps libres. J’avais mon permis depuis peu et je conduisais les clients dans différents endroits de Madrid. De là, j’ai appris à converser avec la clientèle. C’est ainsi que j’ai obtenu les bases de l’espagnol. J’ai aussi noué de solides relations sociales avec certains de mes passagers. Je suis toujours en contact avec ces derniers. J’ai été chauffeur de Taxi durant une très courte durée mais cela m’a permis d’apprendre beaucoup sur le plan social et d’en apprendre plus sur moi-même.», explique l’ancien joueur camerounais. Après un passage raté au Real, le camerounais débarque à Majorque où il se fait très vite remarquer par son talent. Il n’aura pas suffit longtemps au FC Barcelone pour le recruter dans son effectif sous l’ère de Franck Rijkaard.

La reconversion de Samuel Eto’o

Après plusieurs années passées sur un terrain de football, le camerounais a décidé de mettre un terme à sa carrière professionnelle. Comme de nombreuses anciennes gloires, Samuel Eto’o a aussi songé à une voie de reconversion. Mais le camerounais ne souhaite pas être entraineur comme certains africains, encore moins prendre les rênes du football camerounais comme Didier Drogba en Côte d’Ivoire. Après le foot, Samuel Eto’o a lancé sa plateforme de paris sportifs en ligne.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.