Ligue des champions : Tuchel sous le feu des critiques

Huitième de finale – En déplacement sur la pelouse du Borussia Dortmund, le PSG s’est incliné dans la soirée du mardi, malgré la présence de Neymar et Kylian Mbappé dans le 11 de départ. Pour cette rencontre exceptionnelle, le sélectionneur Thomas Tuchel avait apporté quelques changements à son effectif de départ sur le terrain, privilégiant la défense pour une équipe aussi offensive que le PSG. Mais le Borussia aura le dernier mot devant son public, grâce une nouvelle fois à son jeune talent néerlandais Haaland. Mais tout reste encore jouable pour les parisiens qui ont sans doute fait le plus dur en marquant un but sur la pelouse du Borussia. Le match retour sera sans doute un choc inédit dans cette saison de la ligue des champions.

La méthode Tuchel en ligue des champions face au Borussia Dortmund n’a pas porté ses fruits. Privé de Neymar pour les deux précédentes huitièmes de finale de la C1, le club de Paris a eu l’occasion de voir à l’œuvre sa recrue la plus chère de l’histoire dans une phase à élimination directe de la compétition européenne. Malgré la présence de Ney sur le terrain, les parisiens, pourtant donnés favoris dans cette rencontre, se sont inclinés sur la pelouse du Borussia pour les phases aller. Il faudrait attendre au mois de mars pour savoir si le PSG ira au-delà des huitièmes de finale de la compétition. Mais déjà, Thomas Tuchel, actuel entraineur de Paris, s’expose à de nombreuses critiques pour son système de jeu mis en place face au club allemand dans la soirée du mardi. Sur le plateau de RMC, Christophe Dugarry, ancien footballeur devenu consultant, n’a pas manqué de souligner quelques déchets dans ce schéma tactique inédit mis en place par le manager allemand aux commandes du club parisien.

Le PSG démarre du mauvais pied les huitièmes de finale de la ligue des champions. En match aller, les parisiens se sont inclinés sur la pelouse du Borussia Dortmund dans la soirée du mardi. Auteur de performances XXL depuis son arrivée, le jeune talent néerlandais Haaland s’est à nouveau illustré dans cette rencontre face à Paris en signant un doublé. La réduction du score par le brésilien Neymar ne changera pas grand-chose à l’issue de cette rencontre. Mais ce but de Ney redonne de l’espoir aux parisiens pour le match retour des huitièmes de finale qui se jouera au Parc des princes. Mais l’entraineur parisien aura certainement intérêt à revoir son schéma tactique qui a été vivement critiqué lors des huitièmes de finale aller de la ligue des champions : « Il ne met pas les quatre fantastiques pour renforcer son milieu de terrain et pour amener Marquinhos au milieu de terrain et pour soulager un peu Gueye qui est en difficulté en ce moment et Verratti qui n’a pas joué depuis un moment. À l’arrivée, tu mets 5 mecs derrière pour un seul attaquant qui est Haland. Qu’il m’explique ce qu’il a voulu faire. Quel problème il a voulu résoudre en jouant à 5 derrière. Je ne comprends pas la logique. Je comprenais celle du 4-3-3 mais celle du 5-2-3 je ne la comprends pas, cette tactique n’a aucune cohérence.», souligne Christophe Dugarry au micro de RMC Sport. Bien avant l’intervention de l’ancien footballeur, l’ex-entraineur du PSG remettait en cause la capacité de l’allemand à diriger cette équipe parisienne, même s’il tentera de diluer un peu ses propos par la suite avec une nouvelle intervention.

> Lire aussi  Equipe de France : Robert Pires évoque son souvenir

Tuchel confiant malgré la défaite

«S’il y a eu un manque d’automatisme ? Non. Je peux accepter, pas de problème. On n’a pas de regrets. Je dois prendre des décisions avant… Je prends la responsabilité. Aucune personne ne sait ce qu’il se passerait si on jouait avec un autre système. J’ai l’impression que Kimpembe, Marquinhos et Thiago Silva ont été très bien. C’était super dur physiquement. Ils ont montré de la qualité… Maintenant, on a perdu le match, mais ce n’est pas la fin», explique Thomas Tuchel.

Vous pouvez aussi aimer