Coupe de France : duel à distance entre Tuchel et Garcia

Demi-finale OL Psg – L’Olympique Lyonnais reçoit le mercredi le club de Paris au Groupama Stadium pour les demi-finales de la coupe de France. Après avoir retrouvé un certain équilibre dans le milieu de terrain, Rudi Garcia compte bien reconduire son même milieu de terrain pour le match contre le Psg de Tuchel.

La demi-finale de la coupe de France nous réserve un choc au sommet avec l’affrontement entre le PSG de Thomas Tuchel, l’actuel leader du championnat de ligue 1 cette saison. Si les lyonnais ont quasiment perdu toutes leurs chances de devenir champion cette saison l’Olympique de Lyon a une occasion en or de remporter un trophée cette saison. Pour cela, il faudrait battre le Psg de Thomas Tuchel, une équipe en pleine confiance, malgré une défaite des huitièmes de finale aller de la ligue des champions.

Le match entre le PSG et l’OL sera avant tout un duel à distance entre Thomas Tuchel et Rudi Garcia, le successeur du brésilien Sylvinho. Après trois victoire d’affilée, le club de l’OL est en pleine confiance pour cette rencontre de demi-finale de la coupe de France. En conférence de presse, le manager français a d’ailleurs salué ce retour d’équilibre dans son effectif : «Notre trio au milieu fonctionne très bien. Ils ont été très performants en première mi-temps lors du derby. Ils sont complémentaires. Pour le moment, la relation entre les trois fonctionnent très bien. Bruno Guimaraes voit vite le jeu. Il permet de casser les lignes. On a un groupe qui vit bien. On a une force qui se dégage du groupe. On doit la conserver. Sans Maxwel, c’est plus compliqué de jouer à trois derrière. Sa position influe sur le système de l’équipe. On a fait une opposition dimanche avec Youssouf Koné. Il est possible qu’il soit dans le groupe si Maxwel et Marçal sont forfaits. On a travaillé avec Bertrand (Traoré) pour qu’il soit moins lisible. Il va très bien finir la saison. J’ai beaucoup d’estime pour lui. Il est très important devant…c’est une complémentarité et il n’y a pas que les trois au milieu. Avec Léo Dubois, on ressort mieux les ballons. C’est vrai que la relation des trois est bonne et complémentaire. Lucas abat un travail, Bruno qui gère défensivement et qui est à l’origine de certaines actions, Houssem qui se projette… Il a touché plus de 100 ballons sur le dernier match, mais à Marseille aussi j’avais des joueurs qui aimaient le ballon. C’était pareil à Rome et à Lille », souligne Rudi Garcia en conférence de presse.

> Lire aussi  Equipe de France : Robert Pires évoque son souvenir

Tuchel encore à la recherche d’un plan

Contrairement au manager français Thomas Tuchel hésiterait pour son système de jeu lors de cette rencontre décisive entre les deux clubs pour la demi-finale de la coupe de France : «C’est une bonne question, je ne peux pas répondre car je n’ai pas décidé à 100%. Tout est possible pour les deux. Tactiquement, c’est un autre match contre Lyon et Strasbourg que contre Dortmund. Essayer des choses tactiques, ce n’est pas possible. Mais contre l’OL, ça sera beaucoup de tension car c’est un match décisif, un match de niveau Ligue des Champions donc on peut bien sûr préparer dans ce match une manière de jouer, une mentalité. C’est la décision que je devrais prendre, pour Meunier aussi. Tout est possible. Mentalement, c’est un moment pour préparer, et aussi observer qui est capable de montrer ses qualités. Mais je suis convaincu que nous sommes un groupe fort. La dernière décision, je la prendrai peut-être aujourd’hui après l’entraînement ou demain matin avec l’équipe…Thiago Silva travaille très dur, il fait tout pour revenir le plus vite possible. Ça veut dire que, s’il est prêt pour Strasbourg il peut être prêt contre Dortmund. Si non, il peut être prêt pour être avec l’équipe contre Dortmund. J’ai vu beaucoup de travail hier. S’il est disponible, ça peut aussi aider. S’il peut entrer dans les dernières minutes…», souligne Thomas Tuchel.

Vous pouvez aussi aimer