Coronavirus : Mikel Arteta se sent guéri

Covid-19 en Angleterre – Comme de nombreux championnats, la Premier League a été stoppée en raison de l’épidémie qui frappe aujourd’hui plus de 150 pays au monde. Mikel Arteta, entraineur d’Arsenal, avait été testé positif au Coronavirus le 10 mars dernier, une situation qui a entrainé la mise en quarantaine de tous les joueurs d’Arsenal. Plus d’une dizaine de jours après son isolement, l’entraineur des gunners donne des nouvelles fraiches de son état de santé. L’ancien joueur espagnol se sent quasiment guéri.

Mikel Arteta fait partie de la longue liste des personnes touchées par le Coronavirus dans l’univers du football. Après la confirmation de son cas, tous les joueurs d’Arsenal ont été placés en quarantaine. La premier League a été suspendue comme de nombreux championnats d’Europe, suite au Covid-19 qui a déjà fait plus de 12000 morts à l’échelle mondiale. Une dizaine de jours après des soins reçus en confinement, l’ancien joueur des gunners devenu entraineur de son équipe de cœur donne de ses nouvelles. Le manager des gunners se sent guéri, selon ses propres mots tenus dans une interview accordée à la Sexta. Son club avait même annoncé une reprise de l’entraineur, reprise qui sera repoussée en raison de la situation toujours alarmante en Angleterre et dans de nombreux pays d’Europe. Lors de son entretien, Mikel Arteta est revenu sur les circonstances de sa contamination au Covid-19, une contamination qui remonterait au mois de février, lors d’un match de la ligue Europa entre Arsenal et le club d’Olympiakos.

«Notre centre d’entraînement de London Colney a été fermé après que l’entraîneur-chef Mikel Arteta a reçu un résultat COVID-19 positif ce soir.  Le personnel d’Arsenal qui a récemment eu des contacts étroits avec Mikel s’auto-isolera désormais conformément aux directives sanitaires du gouvernement. Nous prévoyons qu’il s’agira d’un nombre important de personnes de Colney, y compris l’équipe complète de l’équipe première et le personnel d’entraîneurs, ainsi qu’un plus petit nombre de personnes de notre Hale End Academy que nous avons également fermé temporairement par mesure de précaution.  Nous nous attendons à ce que ceux qui n’ont pas eu de contact étroit avec Mikel retournent au travail dans les prochains jours. Entre-temps, nos centres de formation Colney et Hale End subiront un nettoyage en profondeur et nos autres sites de club fonctionneront normalement.», a indiqué le club d’Arsenal dans un communiqué rendu il y’a un peu plus d’une semaine. Apparemment, il y’a eu plus de peur que de mal concernant l’état de santé de l’entraineur des Gunners, puisque ce dernier s’est livré dans un entretien accordé à la Sexta. L’ancien joueur espagnol a visiblement bien réagi aux soins lors de son confinement, en raison du Coronavirus. Le club ambitionnait même de rependre les entrainements ce lundi, une reprise qui a été ajournée. Rappelons que l’Angleterre, à l’instar de nombreux pays européens, n’a toujours pas endiguer la menace du Covid-19. La Premier League qui avait été suspendue pour deux semaines, risque de voir sa suspension se prolonger en raison de cette épidémie. Après avoir donné des nouvelles rassurantes de son état de santé, Mikel Arteta est revenu sur les dernières heures qui ont précédé son confinement après un contrôle positif au Covid-19.

> Lire aussi  Décès de Pape Diouf : Aulas et Fournier lui rendent hommage

Contaminé par le président de l’Olympiakos ?

«Je me sens beaucoup mieux maintenant, je sens que je suis guéri. Cela m’a pris trois ou quatre jours pour me sentir bien mieux et retrouver de l’énergie, pour laisser les symptômes derrière moi. Tout est allé si vite. Le mardi je ne me sentais pas très bien et je suis allé voir le médecin, mais il n’était pas là. J’ai reçu un appel des dirigeants après l’entraînement alors que je me trouvais dans ma voiture. Ils m’ont dit que le président de l’Olympiakos avait été testé positif et que tous ceux ayant été en contact avec lui représentaient un risque. Je suis allé leur dire que je ne me sentais pas top et que nous avions un problème car beaucoup de nos joueurs avaient été en contact avec eux…», explique l’entraineur espagnol.

Vous pouvez aussi aimer