TP Mazembe : Wonlo Coulibaly dévoile ses objectifs

Wonlo Coulibaly – Après avoir brillé pendant la Coupe d’Afrique des Nations en Egypte, le footballeur ivoirien a rejoint le TP Mazembe en RDC, l’un des plus grands clubs du continent africain. L’ancien sociétaire de l’Asec Mimosas est revenu dans une longue interview sur son intégration dans le club congolais, intégration qui s’est faite sans trop grande difficulté. Le défenseur ivoirien ne mettra pas longtemps à s’imposer comme titulaire à son poste d’arrière gauche, en dépit de la concurrence qui prévalait à son arrivée.

Wonlo Coulibaly a trouvé réfuge au TP Mazembe après son départ de l’Asec Mimosas. Le défenseur ivoirien qui s’est révélé au grand public lors de l’édition 2019 de la CAN en Egypte, a très rapidement suscité la curiosité des grands clubs sur le continent africain. Si son départ était pressenti après la compétition, nombre d’ivoiriens et fans du footballeur se demandaient dans quel pays le défenseur des éléphants poserait ses valises. Ce sera finalement le TP Mazembe qui aura le dernier mot sur le dossier Wonlo, après un accord avec l’Asec Mimosas. Son intégration au sein du club congolais a été visiblement rapide, puisqu’il n’aura fallu que quelques matches au footballeur ivoirien pour se faire une place dans le 11 de départ du club congolais. Dans un long entretien, le footballeur ivoirien a évoqué sa saison avec le club congolais, une saison marquée par une triste note, à savoir l’élimination du Tp en ligue des champions africaine. Malgré cette élimination, le défenseur des éléphants garde encore le moral très haut et ambitionne de décrocher la ligue des champions africaine avec son club.

Après avoir brillé avec l’Asec et les éléphants, Wonlo Coulibaly s’est engagé pour cinq saisons avec le TP Mazembe, club congolais le plus titré. Son départ s’explique par la nécessité de disputer des grandes compétitions, mais aussi gagner plus de titres internationaux, comme il l’a récemment indiqué dans un entretien exclusif : «Le rêve de tout footballeur est, sans nul doute, de participer à des grandes compétitions. Participer à la ligue des Champions avec Mazembe, c’est immense, au regard de la grandeur de ce club. J’avais, certes, vécu cette expérience avec l’ASEC Mimosas. Mais avec Mazembe, je dirai que c’est le haut niveau. J’avais cette forte envie de gagner le titre de la saison avec Mazembe, Mais Dieu a décidé autrement. Mon rêve s’est brisé et j’espère qu’il va bien se réaliser l’année prochaine. A la reprise du championnat, quand on aura vaincu le coronavirus, on va se remettre au travail pour terminer sur le podium de la VL1 et revenir sur le même circuit continental. Cette fois-là, je l’espère bien, sera la bonne, avec le trophée du sacré au bout…En venant à Mazembe, mon objectif personnel était de remporter la ligue des champions. Cette année, ça a raté et je ne vais, surtout pas, baisser les bras. Bien au contraire, je vais redoubler d’effort et travailler dur pour remporter des titres, dont la ligue des champions, avec Mazembe, l’année prochaine. Pour l’instant, je focalise tous mes efforts sur Mazembe, pour gagner, le plus des titres nationaux et internationaux», rapporte le footballeur ivoirien. L’intégration de Wonlo au Tp Mazembe s’est réalisé sans trop grande difficulté, puisque le défenseur ivoirien a su profiter de la méforme de Benson Ochaya, concurrent direct à son poste, pour s’imposer dans le 11 de départ congolais.

Satisfait du championnat congolais

«C’est un championnat qui a un très bon niveau. C’est vrai que j’ai joué en Côte d’Ivoire mais, contrairement à mon pays, en RDC, les gradins ne sont pas vides. A chaque match, il y a un grand public qui pousse les joueurs à plus de performances. Quoi de plus normal que de me permettre d’évoluer de mieux en mieux, en vue de faire parler de moi aussi au Congo. C’est la règle d’or, en football. Le fait d’attirer et de faire drainer des foules rend l’athlète heureux et l’aide à plus d’exploits.», a révélé l’international ivoirien de 28 ans dans son entretien.

Vous pouvez aussi aimer