TP Mazembe : Wonlo Coulibaly rêve de la ligue des champions

Ligue des champions – Après une prestation qui n’est pas passée inaperçue lors de l’édition 2019 de la Coupe d’Afrique des Nations, le footballeur ivoirien Wonlo Coulibaly a posé ses valises en RDC, après un accord entre l’ASEC Mimosas et le TP Mazembe. Dans une interview exclusive accordée à un média, le joueur ivoirien a longuement évoqué les raisons de son engagement avec le club congolais. L’une des raisons est sans l’ombre d’un doute son désir de gagner à tout prix la ligue des champions africaine.

Wonlo Coulibaly écrit depuis quelques mois une nouvelle page de carrière avec le TP Mazembe, l’un des clubs les plus titrés sur le continent africain. Après une saison étincelante avec les jaunes et noirs de l’Asec Mimosas, le footballeur ivoirien évoluant au poste de latéral gauche, a été convoqué pour participer à la CAN avec les éléphants de Côte d’Ivoire. Si le parcours des éléphants dans cette compétition ne sera pas aussi exceptionnel, le footballeur ivoirien lui se fera remarquer du grand public. C’est donc sans surprise que certains clubs se sont bousculés pour entamer des discussions avec le club ivoirien Asec Mimosas, avec pour objectif de recruter le latéral gauche des éléphants. Parmi les nombreuses propositions, reçues, c’est le club congolais qui aura le dernier mot sur le dossier Wonlo pendant le mercato. L’intégration du footballeur ivoirien se fera sans ambages, malgré une véritable concurrence à son poste de latéral gauche. Nombreux étaient les fans du joueur qui s’interrogeaient sur les raisons de son choix en faveur du TP Mazembe, qui rappelons-le, reste l’un des clubs les plus titrés sur le continent africain. Dans une interview récemment accordée à la presse l’international ivoirien est revenu sur ses objectifs visés avec le club congolais. L’un des souhaits du joueur ivoirien à ce jour est de remporter la ligue des champions africaine avec le club congolais.

«Je suis encore un joueur de l’ASEC. Cependant, le mercato reste ouvert jusqu’au mois prochain. Donc je ne sais pas ce qui peut encore se passer jusque-là. Après une compétition comme la CAN, il est clair que les joueurs ont des propositions. Il revient cependant au joueur de bien analyser ces propositions et prendre la meilleure décision. Moi, je suis toujours sous contrat avec l’ASEC. Donc le dernier mot revient au club…Si je reste, mon ambition sera de gagner encore des titres. Cette année, on n’a pas de Coupe d’Afrique à jouer. Il faudra mettre le paquet pour réaliser le doublé championnat-coupe», confiait il y’a quelques mois le footballeur ivoirien Wonlo Coulibaly. Par ses mots, le latéral gauche des éléphants de Côte d’Ivoire préparait déjà ses fans à un éventuel départ vers de nouveaux horizons, après la CAN, pour de nouvelles aventures. A l’issue des négociations avec l’ASEC, c’est le TP Mazembe qui aura le dernier mot sur le dossier Wonlo, club où évolue également le portier ivoirien Sylvain Gbohouo. Dans une récente interview, l’ancien sociétaire de l’Asec est revenu sur les raisons qui l’ont poussé à quitter le club jaune et noir pour de nouvelles aventures en RDC : «Le rêve de tout footballeur est, sans nul doute, de participer à des grandes compétitions. Participer à la ligue des Champions avec Mazembe, c’est immense, au regard de la grandeur de ce club. J’avais, certes, vécu cette expérience avec l’ASEC Mimosas. Mais avec Mazembe, je dirai que c’est le haut niveau. J’avais cette forte envie de gagner le titre de la saison avec Mazembe, Mais Dieu a décidé autrement. Mon rêve s’est brisé et j’espère qu’il va bien se réaliser l’année prochaine.».

Premier revers au TP Mazembe

«En venant à Mazembe, mon objectif personnel était de remporter la ligue des champions. Cette année, ça a raté et je ne vais, surtout pas, baisser les bras. Bien au contraire, je vais redoubler d’effort et travailler dur pour remporter des titres, dont la ligue des champions, avec Mazembe, l’année prochaine.», confiait le latéral gauche ivoirien.

Vous pouvez aussi aimer