Ligue 1 : Aulas propose de terminer la saison

Fin de la saison – A la surprise générale de certains, le premier ministre Edouard Philippe a annoncé la fin de la ligue 1 et L2 cette saison. Alors que la France s’apprête à entrer dans une période de déconfinement, le gouvernement français s’oppose à l’idée d’une reprise des évènements susceptibles de rassembler du monde pour les mois à venir. Si la ministre des sports avait clairement indiqué que la priorité ne serait pas accordée à son département dès la fin du confinement, le premier ministre met fin aux espoirs d’un retour des joueurs sur les pelouses pour cette saison.

Jean-Michel Aulas a encore du mal à se faire à l’idée de renoncer à la saison actuelle du championnat français. Alors que le gouvernement français a décrété le mardi l’impossibilité pour la ligue 1 de reprendre dans les mois à venir, le président de l’Olympique Lyonnais s’accroche toujours à l’idée d’aller au terme de cette saison, quitte à envisager d’autres perspectives. La réaction de JMA était très attendue après l’annonce d’Edouard Philippe. Comme il fallait s’y attendre, Jma ne fait pas partie du lot de présidents de clubs ayant salué cette décision prise par le gouvernement français, à deux semaines du déconfinement des français. Se fondant sur certaines recommandations de l’UEFA, Jean-Michel Aulas indique que la saison en cours pourrait s’achever en optant par exemple pour des matches en play-offs, une proposition qui ne manquera pas de faire réagir l’univers du football, comme c’était le cas en mars dernier, lorsqu’il se prononçait en faveur d’une annulation de la saison actuelle de Ligue 1.

Pas de reprise de la ligue 1 à la mi-juin comme l’avaient espéré de nombreux acteurs du football français. Le verdict concernant l’avenir du foot est tombé mardi lors de la présentation du plan de déconfinement par Edouard Philippe le premier ministre français. Selon le chef du gouvernement, les évènements sportifs et culturels susceptibles de réunir du monde ne reprendront pas avant plusieurs mois, en raison de l’épidémie du nouveau coronavirus qui frappe le pays depuis plusieurs mois, une pandémie qui a déjà causé la mort d’au moins 22 milles personnes dans l’Hexagone : «Les mesures du déconfinement progressif et territorialisé décidé par le gouvernement, qui seront mises en place à compter du 11 mai, ne permettent pas d’envisager la reprise de la saison suspendue depuis le 13 mars dernier», rapportait Edouard Philippe. La réaction de Jean-Michel Aulas a l’arrêt de la ligue 1 n’a pas tardé. Comme on s’en doutait, le président de l’Olympique Lyonnais fait une toute autre lecture de cette situation : «Je n’ai pas obligatoirement la même lecture que ce que j’ai entendu de certains de mes collègues, en particulier ceux qui sont à la deuxième et à la troisième place du Championnat. Moi, j’ai compris que le scénario que l’on avait imaginé à la Ligue, qui consistait à reprendre l’entraînement le 11 mai et à recommencer à jouer peut-être le 15 juin pour terminer le 3 août la compétition nationale, n’était pas possible, que ce scénario était recalé par le Premier ministre. Après, j’entends dire que tout le monde considère que les saisons sont terminées. Moi, je le regrette.», explique le dirigeant de club.

Terminer la saison en play-offs

«J’ai lu attentivement ce que disait l’UEFA, qui souhaitait que l’on aille jusqu’au bout des compétitions, même si on devait jouer peut-être sur un format réduit, mais au mois d’août. Donc, je pense qu’il y a une voie alternative qui consisterait à suppléer cette fin de Championnat par une série de play-offs pour le haut et pour le bas qui auraient lieu en août peut-être même en juillet à huis clos. Il ne faut pas se précipiter. Je me dis que, peut-être, dans les règles de déconfinement qui ont été proposées, il y a encore la place pour finir le Championnat.», a poursuivi Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique Lyonnais.

Vous pouvez aussi aimer