Lille en Europa League : la grosse déception de Gérard Lopez

Fin de la ligue 1 – Conformément à la décision du gouvernement français d’interdire les compétitions sportives regroupant du monde, jusqu’au mois de septembre, la Ligue de football professionnel a décidé de l’arrêt immédiat de la saison actuelle à la 28e journée. Si cette décision était saluée par de nombreux dirigeants de clubs, ils étaient tout aussi nombreux à se demander comment procèderait la LFP pour établir le classement de la saison terminée.

Lille se contentera d’une participation à la Ligue Europa la saison prochaine à l’issue du classement par quotient mis en place par la Ligue de football Professionnel. Après l’arrêt du championnat français, conformément à la décision du gouvernement, il fallait par la suite trouver un moyen pour déterminer le classement, une équation des plus difficiles quant on sait que certains clubs jouaient leur maintient en ligue 1 la saison prochaine. Classé quatrième lors de la 28e journée du championnat, le LOSC était à seulement une marche du podium de la ligue des champions lorsque la Ligue de football professionnel annonçait le 13 mars dernier l’arrêt des matches en raison de l’épidémie du nouveau coronavirus. Pour Gérard Lopez, son équipe avait encore la possibilité de jouer le podium de la ligue des champions, raison pour laquelle le président du LOSC a déploré la méthode de calcul proposée par la LFP pour établir le classement général de la saison. Contrairement à certains dirigeants de clubs qui envisagent des recours en justice contre cette décision de la ligue de football professionnel, le président du club de Lille s’est seulement contenté de déplorer le dénouement auquel son club a été condamné le jeudi après une décision de la LFP.

«À mes yeux, le gel de la saison est tout aussi peu acceptable que la saison blanche. Que ce soit à la 28e journée, à la 27e, à la 19e ou au ratio du nombre de points pris par match, le gel ne me semble pas équitable… Le Paris SG a pris plus de 2,5 points par match cette saison ; nous, le LOSC, avons joué deux fois contre Paris cette saison (pour deux revers), alors que Rennes, qui nous distance d’un point en Championnat, ne l’a joué qu’une fois. Est-il équitable qu’une équipe comme la nôtre soit jugée aux deux tiers sur sa phase aller, alors qu’on le sait bien, les équipes qui jouent la Ligue des champions, comme cela a été notre cas, sont beaucoup plus en difficulté en Championnat sur la phase aller en raison de la surcharge du calendrier, que sur la phase retour.», déclarait Gérard Lopez le président du Losc. Le dirigeant des Dogues avait même proposé une méthode de calcul pour départager les 20 clubs de ligue 1, comme l’avait également fait Jean-Michel Aulas : «On peut imaginer un modèle de calcul, plus scientifique, dans lequel on simulerait les résultats des dix dernières journées, selon les points pris à domicile ou à l’extérieur, pour obtenir un classement sur 38 journées.», confiait-il dans un entretien accordé à L’Equipe. C’est donc avec déception que Gérard Lopez a accueilli le verdict de la LFP concernant la saison de ligue 1.

Le Losc méritait une place en C1

«Face à des événements qui prévalent sur le football et dans la meilleure considération de ces conditions sanitaires, parce que c’est l’éthique et la logique sportive, le LOSC souhaitait que la solution privilégiée pour mettre un terme à la saison de Ligue 1 se passe sur le terrain. Nous sommes convaincus que la qualité de notre groupe nous aurait permis d’atteindre nos objectifs et de nous qualifier à nouveau pour la Ligue des Champions. La décision des pouvoirs publics, et son application par les instances sportives ont rendu cette solution impossible. L’hypothèse inédite du gel des résultats d’une saison tronquée nous a alors amené à participer à la recherche de solutions plus justes, plus conformes au mérite sportif et moins brutales.», déclarait le président du LOSC.

Vous pouvez aussi aimer