OM : réactions après le départ d’Andoni Zubizarreta

Olympique de Marseille – C’est désormais officiel, Andoni Zubizarreta n’est plus directeur sportif de l’OM, poste qu’il occupait depuis trois années. La direction du club vient d’annoncer dans un communiqué le départ de l’ancien portier espagnol de son poste de directeur sportif de l’Olympique de Marseille. Pour l’heure, on sait très peu de choses sur les raisons de cette séparation qui intervient un an avant la fin du contrat de l’espagnol. Toutefois, le club phocéen précise dans son communiqué que la séparation a eu lieu d’un commun accord.

Les réactions se multiplient à l’OM après le départ d’Andoni Zubizarreta, le directeur sportif du club phocéen. D’un commun accord, la direction de l’Olympique marseillais a décidé de se séparer de l’ex-international espagnol qui était arrivé tout droit du FC Barcelone il y’a quelques années. Après cinq belles années passées dans le staff catalan, l’ancien portier espagnol débarque à Marseille où il se voit confier le poste de Directeur Sportif. A un de l’expiration de son contrat, Andoni est démis de ses fonctions par le club. Le président du club phocéen a d’ailleurs rendu un vibrant hommage à l’espagnol qui aura occupé ce poste durant plus de trois années. Zubizarreta a également réagi à sa séparation avec le club phocéen. Mais à ce jour, tous attendent la réaction d’André Villas Boas, le manager de l’Olympique Marseillais. Malgré une belle saison avec l’OM, le tacticien portugais n’écartait pas la possibilité d’un départ vers de nouveaux horizons, d’autant plus le portugais a par moment lié son avenir au sein du club à celui du directeur sportif du club phocéen. Reste à savoir si ce départ aura une incidence directe sur l’avenir de Boas avec l’Om.

«À la suite d’entrevues qui se sont déroulées cette semaine, l’Olympique de Marseille annonce le départ, d’un commun accord, d’Andoni Zubizarreta. L’Olympique de Marseille précise que le recrutement d’un directeur général chargé du football est en cours.», indique l’OM dans un communiqué officiel diffusé ce jour. Arrivé en octobre 2017 comme directeur sportif du club phocéen, l’espagnol part alors qu’il lui reste encore une année de contrat avec l’Olympique de Marseille. Comme il fallait s’y attendre, Andoni Zubizarreta n’a pas manqué de réagir à cette séparation avec le club officialisée ce jour : «Je veux remercier Frank McCourt, Jacques-Henri Eyraud et Rudi Garcia pour leur confiance en moi. Participer à un projet aussi important que celui de l’OM a été une immense joie. Merci à André Villas Boas de m’avoir régalé dans le foot et de m’avoir fait découvrir un vrai ami. Merci à tout le staff sportif avec Albert Valentin en première ligne pour votre professionnalisme et fierté. Et que dire de mes joueurs et joueuses ? Et vous, les supporters de l’OM ? Merci, merci beaucoup. On a partagé un projet dans lequel nous avons vécu des grosses joies et des jours noirs mais dans lequel je me suis battu chaque jour pour faire le mieux possible pour le club minute par minute, heure par heure, jour par jour, en coulisses ou en pleine lumière, toujours en essayant de donner le meilleur. C’est le Projet, ce Club, cette Ville qui ont été dans mon cœur et dans mon cerveau 24/24,7/7, parce qu’autant de passion autour d’un club implique autant de passion à titre personnel, de sentiments et d’énergie.», a fait savoir l’espagnol.

L’hommage d’Eyraud à Zubizarreta

«Andoni est le premier manager que j’ai recruté au démarrage de notre projet. C’est donc avec beaucoup d’émotion que nos chemins se séparent aujourd’hui. Depuis fin 2016, il a été de toutes les batailles à mes côtés. Il s’est pleinement consacré au renouveau de l’OM et a su apporter son expertise afin de rebâtir des fondations solides s’agissant du groupe professionnel comme du centre de formation. Andoni est un homme honnête, d’une grande intégrité. Au-delà de l’immense joueur qu’il a été, il est un professionnel de grande qualité avec lequel j’aurai toujours beaucoup de plaisir à échanger.», explique le président de l’OM.

Vous pouvez aussi aimer