Ligue des champions : Drogba revient sur le sacre de Chelsea à Munich

Souvenir de la C1 – Comme de nombreuses légendes africaines, Didier Drogba compte à son palmarès un trophée de ligue des champions remporté avec le club de Chelsea. Après tentatives vouées à l’échec, les blues créent la surprise à Munich en 2012 face au Bayern poussé par son public. Après avoir arraché l’égalisation dans les derniers instants, les blues s’imposent aux tirs aux buts dans une finale épique digne de la C1.

La ligue des champions était le trophée européen qui manquait à la génération dorée de l’ère Abrahamovic à Chelsea. Pour remporter cette ligue, le président russe du club anglais n’avait pas lésiné sur les moyens lors des recrutements. Malgré le renforcement constant de son effectif, Chelsea avait toujours du mal à se fraye un chemin dans cette compétition européenne. Il y’a huit ans, les blues réalisaient ce qui était jusque-là un rêve pour des milliers de supporters londoniens. Face à une équipe de Bayern de Munich poussée par son public, sur sa propre pelouse, toutes les conditions étaient réunies en 2012 pour parier sur une défaite des blues dans cette finale de la ligue des champions, d’autant plus que le duo Ribéry Robben était au sommet de sa gloire. Menés durant toute la rencontre, les blues réaliseront le hold-up parfait à quelques minutes de la fin du temps réglementaire. Les deux équipes iront aux prolongations et devront confier leur sort à la terrible séance des tirs aux buts. Dans une série de tweets diffusés, l’ancien capitaine des éléphants de Côte d’Ivoire est revenu sur le surprenant parcours de son club lors de l’édition 2012 de la C1, en dépit de nombreuses crises internes qui ont conduit à l’éviction de Villas Boas alors que la compétition battait son plein.

La finale 2012 de la ligue des champions figure de loin parmi les plus belles finales de cette compétition européenne de football. A cette époque le club de Chelsea était opposé au Bayern Munich dans une finale qui s’est jouée sur le terrain du club bavarois. Sur les réseaux sociaux, l’ancien footballeur ivoirien a relaté le formidable parcours de son club dans cette compétition : «Il y a huit ans à Chelsea, notre coach Villas-Boas a été viré par le club et nous, les joueurs, avons eu une réunion d’équipe où nous avons reconnu notre part de responsabilité dans ce départ. Le capitaine John Terry a parlé, Frank Lampard, Petr Cech et les autres leaders du groupe aussi ont assumé.  Nous avons alors décidé de mettre toutes nos forces dans la Ligue des Champions même si on venait de perdre 3-1 contre Naples en 8ème de finale aller. Nous chassions ce trophée depuis huit ans et nous n’arrivions pas à faire mieux que finaliste. Tout le monde a décidé de mettre son ego de côté et de se battre l’un pour l’autre, avec le même objectif.», explique dans un tweet l’ancien capitaine des éléphants de Côte d’Ivoire.

Le rôle joué par Mata

Juan Mata n’a pas seulement été passeur décisif dans cette finale de la ligue des champions : «Après cette réunion, j’ai demandé de l’aide au jeune de 23 ans Juan Mata : « S’il te plaît, Maestro, aide-moi à remporter la Ligue des Champions ». Il m’a regardé comme s’il disait : « Mec, tu es fou. Tu es Didier Drogba, c’est à toi de m’aider à gagner ». Je lui a répondu que « Je suis à Chelsea depuis 8 ans et je ne l’ai jamais gagné. Donc crois-moi, tu es le mec qui va nous aider à la gagner. Je te donnerai même un cadeau si on la gagne »… »Continue d’y croire Didier, tu dois continuer à y croire ». Moi, j’étais en larmes et je lui ai répondu « croire en quoi ? c’est fini, je vais pleurer comme quelques mois auparavant quand j’ai perdu la finale de la CAN avec la Côte d’Ivoire ». Et là, on joue la dernière minute et on obtient un corner.», révèle Didier Drogba.

Vous pouvez aussi aimer