Protocole de l’UEFA : Aulas s’en prend encore à Florence Hardouin

Reprise Ligue 1 – Il y’a plus de deux mois, il suscitait de vives réactions en appelant à l’arrêt définitif de la saison en cours, une saison blanche qui ne connaitrait ni vainqueur ni relégation en ligue 2. Après les nombreuses critiques peu favorables à son projet, Aulas propose plusieurs formules pour une reprise de la saison. Mais aucune des propositions formulées par le dirigeant de club français ne sera retenue par les instances dirigeantes du football français. Dans un nouveau droit de réponse, JMA interpelle la FFF sur les recommandations de l’Uefa.

Sur le protocole de l’UEFA concernant une éventuelle reprise des championnats européens, Jean-Michel Aulas et la fédération française de football ne parlent toujours pas d’une même voix. Pour le président de l’Olympique Lyonnais, la FFF foule au pied les principes de l’Uefa, en refusant d’envisager une reprise du championnat, alors que les principales divisions européennes annoncent une reprise dès le mois de juin. Après la sortie de la directrice générale de la fédération française de football, Aulas n’a pas perdu de temps pour répondre à la dirigeante du foot français. Classé 7e, l’OL manquera les compétitions européennes la saison prochaine, à moins d’une victoire en coupe de la ligue face au PSG, si toutefois cette finale devait avoir lieu en août comme annoncé. Outre Aulas, plusieurs dirigeants de clubs en France militent pour une reprise du championnat stoppé après 28journées, pour cause de maladie à coronavirus.

Ça part dans tous les sens entre Jean-Michel Aulas et la fédération française de football. A l’origine de la discorde entre le dirigeant de club et la DG de la FFF, le protocole de l’Uefa concernant l’éventuelle reprise des championnats européens. Répondant à JMA, Florence Hardouin affirmait : «je tiens à vous préciser, qu’à ce jour, il n’existe pas de protocole UEFA. Certes, l’UEFA travaille à l’établissement d’un protocole médical qui dictera les conditions sanitaires et hygiéniques de reprise de ses compétitions européennes interclubs (Ligue des champions et Ligue Europa), pour le mois d’août. Le directeur médical de la FFF (Emmanuel Orhant), en tant que membre de la commission médicale de l’UEFA, y participe. Cependant, ce protocole n’est pas encore finalisé et présenté au comité exécutif UEFA. Par ailleurs, il ne s’agit en aucun cas d’un protocole concernant les championnats nationaux. Sur le plan national, la direction médicale de la FFF a participé à l’élaboration d’un protocole de reprise adressé par la LFP au ministère des Sports pour les championnats professionnels. La situation sanitaire n’a pas permis, à ce stade, de l’activer». Mais les arguments avancés par la directrice générale de la FFF ont été très vite balayés d’un revers de la main par Jean-Michel Aulas. Le président de l’Olympique Lyonnais reste convaincu qu’une reprise du championnat français est encore possible, dans le strict respect des mesures barrières et recommandations formulées par l’Uefa. Au niveau des cinq grands championnats européens, la Bundesliga a déjà annoncé les couleurs avec une reprise depuis la semaine dernière.

Aulas recadre sèchement Florence Hardouin

«La recommandation de l’UEFA était donc clairement d’encourager les associations nationales et les Ligues à faire le maximum pour mener à bien les Championnats nationaux en cours, soit en respectant leur format initial, soit au moyen d’un format adapté si nécessaire. Mais vous avez omis de rappeler que la ministre des Sports elle-même avait bien précisé que sa décision était uniquement liée aux informations que les dirigeants du football lui avaient données, à savoir l’obligation faite par l’UEFA de terminer les championnats le 3 août, ce qui est inexact…contrairement à ce que vous indiquez dans votre courrier, ce n’est pas dans une volonté louable de défendre les intérêts de mon club que j’ai essayé d’apporter de la patience dans la prise de décisions, un peu de raison et de la légitimité économique à tout ce débat, mais bien dans l’intérêt général du football français qui va se trouver maintenant pénalisé face à tous ses concurrents européens», révèle JMA dans une lettre diffusée par L’Equipe.

Vous pouvez aussi aimer