Ligue 1 : le conseil d’Etat évite la relégation à Amiens et Toulouse

Classement Ligue 1 – Le conseil d’Etat s’est exprimé ce mardi sur l’avenir de la ligue 1, une saison officiellement terminée depuis avril dernier, suite à une décision prise par la LFP. Mais le classement proposé par la Ligue de football professionnel faisait l’objet de nombreuses contestations, notamment de la part d’Amiens et Toulouse qui étaient relégués en ligue 2. La décision rendue ce soir par le conseil d’Etat propose un réaménagement du format de la ligue évite la relégation à Amiens et Toulouse.

Amiens et Toulouse viennent d’être sauvés d’une relégation certaine ce mardi 9 juin. Le conseil d’Etat a proposé à la ligue de football professionnel un nouveau format pour la saison 2020-2021 du championnat français. Ce format propose donc un passage à 22 clubs pour la prochaine saison, ce qui évite du coup à Amiens et Toulouse une relégation en Ligue 2. Parmi les solutions proposées par les consultants sportifs, le passage à 22 clubs faisait partie des solutions envisagées. Mais cette décision a longtemps été rejetée par les instances dirigeantes du football, notamment la fédération française de football. Avec cette décision prise par le conseil d’Etat, Amiens et Toulouse joueront bien la L1 la prochaine saison, une décision à laquelle la LFP n’a pas manqué de réagir.

«En raison de l’épidémie de covid-19, la Ligue de football professionnel a, le 30 avril, décidé de mettre fin à la saison 2019-2020. Elle a enregistré le classement des championnats de Ligue 1 et de Ligue 2 en tenant compte du nombre de points obtenus et du nombre de rencontres disputées par les équipes. Fin mai, trois clubs de football (Olympique Lyonnais, Amiens Sporting Club et Toulouse Football Club) ont saisi le juge des référés du Conseil d’État pour qu’il ordonne la suspension de ces décisions», révèle le conseil d’Etat dans un communiqué rendu ce mardi 9 juin. Pour la prochaine saison de la ligue 1, il faudrait donc s’attendre à un nouveau calendrier, puisque le passage à 22 clubs vient d’être officiellement confirmé par le conseil d’Etat : «Le juge des référés estime que le conseil d’administration de la Ligue ne pouvait pas légalement se fonder, pour décider de reléguer les deux derniers du classement de la Ligue 1, sur le fait que l’actuelle convention conclue avec la Fédération française de football (FFF) prévoit une limite de vingt clubs, alors que cette convention prend fin le 30 juin prochain et qu’une nouvelle convention devra être signée. Le juge ordonne donc à la Ligue de football professionnel, en lien avec les instances compétentes de la FFF, de réexaminer la question du format de la Ligue 1 pour la saison 2020-2021, au vu de l’ensemble des éléments relatifs aux conditions dans lesquelles cette saison est susceptible de se dérouler, et d’en tirer les conséquences quant au principe des relégations avant le 30 juin», rapporte le conseil d’Etat dans son communiqué rendu ce mardi.

Réaction de la Ligue de football professionnel

«Le Conseil d’Etat a validé la légalité de la décision du 30 avril 2020 sur l’arrêt immédiat des championnats.  Le Conseil d’Etat a également validé les modalités de classement du championnat de Ligue 1.  La LFP se réjouit de ces deux décisions qui permettent de se tourner vers la saison suivante. La décision de l’arrêt des championnats du 30 avril dernier prise dans le sens de l’intérêt général du football professionnel était la seule décision possible.  La Ligue prend note par ailleurs de la demande du Conseil d’Etat de réexaminer en lien avec la FFF la question du format de la Ligue 1 pour la saison 2020-2021 d’ici au 30 juin 2020.», a fait savoir la ligue de football professionnel dans un communiqué ce mardi  suite à la réunion tenue par le conseil d’Etat sur le football en France. Jean-Michel Aulas qui milite pour une reprise de la saison vient d’être une nouvelle fois débouté, cette fois par le conseil d’Etat.

Vous pouvez aussi aimer