Parrainage FIF : Didier Drogba coincé ?

Candidature de Drogba – Il y’a environ un an, l’ancien footballeur ivoirien annonçait son intention de briguer la présidence de la fédération ivoirienne de football. Après avoir officialisé sa candidature, l’ancien footballeur ivoirien est comme les autres candidats, en quête de parrainage pour se présenter à l’élection prévue le 4 septembre prochain. Invité sur le plateau de NCI, le journaliste ivoirien a fait un état des lieux des parrainages accordés aux différents en candidats en lice. Selon les informations rendues publiques par le journaliste, Didier Drogba serait en mauvaise posture dans cette élection.

Didier Drogba a-t-il réuni les parrainages nécessaires pour être candidat à la prochaine élection du président de la FIF? Pour l’heure, l’on assiste à une grande bataille au niveau des parrainages entre les différents candidats. Contrairement aux informations rapportées sur les réseaux sociaux, l’ancien footballeur serait en mauvaise posture dans la quête des parrainages dans cette élection. Privé du parrainage des anciens footballeurs ivoiriens, Didier Drogba a été également privé du parrainage de l’association des footballeurs ivoiriens, une association dont il est membre. Selon le journaliste ivoirien Tiémoko Assalé, l’Africa Sport n’a pas accordé son parrainage à l’ancien footballeur ivoirien comme nous avons pu le lire dans un document officiel remis par Bahi Antoine à Didier Drogba il y’a quelques jours. Le président central du club, à savoir Alexis Vagba, aurait décidé d’accorder son parrainage à un autre candidat. Selon les textes de la FIF, l’ancien footballeur ivoirien devrait récolter au moins trois parrainages en ligue 1 pour être candidat, ce qui n’est pas encore le cas à quelques jours de la date limite de dépôt des candidatures pour l’élection du nouveau président de la FIF.

«Dans l’affaire de l’élection à la FIF, il y a l’émotion et il y a les faits. Et un journaliste qui se respecte n’intervient pas dans de tels débats qui glissent souvent dans l’irrationnel, sans aller à l’information et sans avoir des informations vérifiables à sa disposition…La date de clôture du dépôt des candidatures est fixée au samedi 1er août à 17 heures. Il reste donc encore six jours aux uns et aux autres, pour consolider leurs soutiens ou pour avoir d’autres, tout est possible si c’est légal.  Mais aucune structure ne peut parrainer deux candidats sous peine de nullité.  Il faut préciser que ce sont uniquement les membres des bureaux qui votent pour accorder leur parrainage, non l’ensemble des membres des associations ou Groupements.», a fait savoir le journaliste Tiémoko Assalé. Selon le journaliste d’investigation, Didier Drogba n’a été parrainé par aucun groupement d’intérêt dans cette élection du nouveau président de la fédération ivoirienne de football : «A ce jour, 27 juillet, voilà les chiffres.  I/ Au niveau des Groupements d’intérêt.  Sory Diabate : 2 parrains.  Idriss Diallo : 2 parrains.  Didier Drogba: 0 parrain.  Il reste le parrainage des médecins mais le bureau des médecins est sur la liste d’un candidat, donc sauf miracle, ils resteront avec ce candidat.  II/ Au niveau des Clubs de Ligue 1.  Sory Diabate : 8 parrains dont l’Africa.  Idriss Diallo : 5 parrains dont l’Asec.  Didier Drogba : 0 parrain.  Il faut obtenir 3 parrainages au niveau de la Ligue 1. Il reste à ce jour, le FC San Pedro qui n’accordera pas de parrainage à aucun des trois candidats qui ont déjà essuyé le refus du président de ce Club qui n’est pas un ivoirien, opérateur économique et qui ne veut se mettre à dos, personne dans ce pays. On le comprend.», explique le journaliste d’investigation.

> Lire aussi  Ligue des champions : Tuchel à la rescousse de ses joueurs

Le parrainage de Bahi invalide ?

«Au regard des textes et des explications obtenues, le parrainage accordé par Bahi Antoine, le président délégué de la section football de l’Africa, à Didier Drogba, n’est pas valide, parce que Bahi Antoine, n’a pas qualité pour engager l’Africa.  Il y a certes la double signature sur les comptes de l’Africa (un arrangement devant la FIF après la crise), comme c’est le cas pour les associations, mais pour engager l’Africa, seul la signature du président Vagba Alexis compte, il a choisi Sorry Diabate.», révèle Tiémoko Assalé.

Vous pouvez aussi aimer