Olivier Giroud sous pression avant l’Euro 2021

Equipe de France – S’il bénéficie encore de la confiance de l’entraineur, Olivier Giroud n’est pour autant pas encore assuré de disputer le prochain Euro qui se jouera l’année prochaine. La raison de cette probable mise à l’écart, une situation toujours avec son club en Angleterre. Privé de temps de jeu sous l’ère Conté, Olivier Giroud espérait avoir un temps de jeu plus conséquent avec l’arrivée de Lampard à la tête des blues. Mais la situation de l’attaquant français s’est au contraire empirée, ce qui pourrait lui porter préjudice avec les bleus lors de l’Euro.

Olivier Giroud se retrouve de nouveau sous pression malgré une performance assez remarquable avec l’Equipe de France dans l’ensemble. Lors du match contre l’Ukraine le mois dernier, le footballeur français s’était distingué en signant un doublé, à l’occasion de sa centième prestation sous le maillot de l’Equipe de France. Alors que l’Euro approche à grands pas, le footballeur français n’a toujours pas réussi à s’assurer une place de titulaire auprès de Didier Deschamps. Au contraire, le footballeur français pourrait éventuellement rater le prochain Euro avec les bleus, en raison de son manque de temps de jeu avec son club de Chelsea. Pour sa part, Didier Deschamps semble avoir accordé une sorte d’ultimatum à son avant-centre, indiquant au cours d’une conférence de presse que l’attaquant français avait jusqu’au mois de mars 2021 pour améliorer sa situation avec son club, une mise en garde que l’un des meilleurs buteurs de la sélection française prend très au sérieux.

Olivier Giroud n’a pas caché ses ambitions avec l’Equipe de France. Comme tout joueur professionnel, l’attaquant de Chelsea rêve de disputer la compétition européenne de football avec ses coéquipiers de la sélection nationale : « À partir de mi-décembre, et sur le mois de janvier, j’étais entre deux eaux. J’étais en instance de départ. À partir du 1er février, je me suis remis dedans. Je regarde vers l’avant. Je vais tout donner, le meilleur de moi-même, pour Chelsea et puis pour moi aussi sur le plan personnel. J’ai des objectifs à atteindre…Ça fait du bien en tout cas de retrouver la pelouse et des sensations. Maintenant, je dois avancer, aller de l’avant. Je veux tout donner pour l’équipe et, évidemment, mon objectif personnel est de jouer le plus possible pour disputer l’Euro avec mon pays. C’est énorme pour moi», révélait l’attaquant français en début d’année. Mais le chemin semble encore long pour voir ce rêve se réaliser, puisque le joueur n’a toujours pas regagné une place de titulaire dans le 11 de départ aligné par Franck Lampard avec Chelsea. Evidemment, cette situation inquiète un peu le sélectionneur Didier Deschamps: «Je ne donne jamais de conseil, je donne un avis, c’est la décision des joueurs. Il a eu des situations parfois compliquées, aujourd’hui elle n’est pas bonne pour lui. Peut-elle s’améliorer ? Il décidera. Mais par rapport à l’équipe de France, et pour lui psychologiquement et physiquement, il a tout intérêt à avoir du temps de jeu. J’espère pour lui que d’ici janvier il aura plus de temps de jeu. S’il reste, il reste. Je lui ai dit clairement, il sait ce que je pense, ça me parait logique même si je sais ce qu’il a fait avec nous, et ce qu’il pourrait faire.», rapporte le sélectionneur des bleus.

Rester dans le haut niveau

«Je ne me sens pas diminué, je suis en forme. Quand il y aura des signes, je le sentirai. Je serai lucide quand je prendrai conscience que j’ai perdu en vitesse, en explosivité, en jump… Mais j’espère avoir encore trois, quatre, cinq ans au plus haut niveau. C’est l’objectif (…) C’est une question de mental. Pour durer, il faut en avoir envie. La barrière qu’on se met, qu’on nous met, est psychologique. Dans les mentalités, à 35 ans, c’est fini. A force d’entendre parler de son âge, on peut se dire: « Mes jours sont comptés ». Je ne sais pas pourquoi on en fait tout un plat», a confié l’attaquant français.

Vous pouvez aussi aimer