Laurent Blanc reprend du service au Qatar

Blanc de nouveau entraineur – Libre depuis qu’il a quitté le PSG il y’a un peu plus de quatre ans, l’ancien manager de Bordeaux avait mis du temps avant de reprendre du service. Cette reprise de service se fera hors des cinq grands championnats européens pour être plus précis. L’ancien entraineur du PSG a trouvé un accord avec le club d’Al Rayyan au Qatar, un choix qui alimente fortement la polémique.

Motivation financière ou désir de relever un nouveau challenge hors des cinq grands championnats européens ? Le choix de Laurent Blanc de s’engager avec le club d’Al Rayyan ay Qatar a suscité de nombreuses réactions. Ancien entraineur du PSG, l’ex-footballeur français attendra quatre ans avant de relever un nouveau défi en tant que manager de club. En conférence de presse, le manager français est longuement revenu sur les raisons de son engagement avec le club qatari Al Rayyan. Si certains pointent du doigt l’aspect financier, le manager estime lui qu’il a été plutôt séduit par l’aventure sportive. Pour l’heure, c’est le grand mystère sur le salaire que devrait percevoir Laurent Blanc, en tant qu’entraineur d’Al Rayyan au Qatar. Comme il fallait s’y attendre, ce choix a suscité une vive polémique dans la presse sportive française. Parmi les nombreuses réactions recueillies, celle de Pierre Menès l’un des consultants sportifs français les plus suivis ces dernières années.

Laurent Blanc a décidé de reprendre du service en tant qu’entraineur, mais très loin de la ligue 1, un championnat qu’il connait bien, pour avoir fait ses preuves sur le banc de Bordeaux, et surtout du PSG. Après quatre ans de disette, l’ancien manager du PSG a décidé de reprendre du service dans le championnat qatari, un choix qu’il n’a pas manqué de justifier en conférence de presse : «L’aventure sportive est intéressante, les conditions sont intéressantes. Ce qui m’intéresse le plus, c’est de voir si moi et mon staff on peut remettre Al-Rayyan à la place qu’il doit occuper. J’ai une bonne idée de ce championnat depuis que j’ai travaillé à Paris, les liens entre Paris et Doha sont nombreux, comme vous le savez, le championnat qatarien ne m’est pas étranger. Cela fait un petit moment que je regarde cet effectif, il y a beaucoup, beaucoup d’affinités entre Paris et Doha, je connais les joueurs…On a la même vision des choses s’ils espèrent qu’Al-Rayyan occupe une place beaucoup plus importante : je suis venu pour ça, on va travailler pour ça, et j’espère qu’on va y parvenir», a déclaré le nouvel entraineur d’Al Rayyan. Comme il fallait s’y attendre, les réactions ont été nombreuses. Consultant sportif très connu, Pierre Ménès a tout naturellement réagi à la nouvelle destination de Laurent Blanc, l’ancien entraineur du PSG.

Une déception sportivement

«Je suis déçu de ce choix sportivement. Financièrement, c’est autre chose, bien sûr, mais sportivement, c’est une grosse déception. Maintenant, est-ce que Laurent Blanc avait intérêt à aller jouer les pompiers à Nantes ou à Strasbourg – ce sont des exemples, pas des infos – , je ne le pense pas. Il en avait peut-être marre de ne plus être sur les terrains… Je suis quand même un peu choqué par le mépris des gens par rapport à son choix. Est-ce que c’est mieux pour Laurent Blanc d’entraîner Nantes ou une équipe qatarie ? J’avoue qu’entre les deux, mon cœur balance ! Sauf qu’au Qatar, il fait soleil et tu gagnes mieux ta vie…», a déclaré le consultant sportif Pierre Ménès. Pour Pierre Verdenet, Blanc pourrait rebondir encore plus fort de cette aventure au Qatar : «Laurent Blanc a 55 ans et malgré cet intermède au Qatar il a quand même une chance ensuite d’entraîner un grand club. Au Qatar, il y a eu des entraîneurs comme Guardiola et je ne vous fais pas de dessin sur la suite de la carrière de Guardiola». Les premiers pas du sélectionneur sont très attendus.

Retour haut de page