Retour de Benzema : Moulin et Deschamps divisés

Equipe de France – Alors que les bleus disputeront l’Euro dans quelques mois, la polémique sur le retour de Karim Benzema au sein des bleus, refait surface. Si le sélectionneur des bleus semble avoir définitivement tourné le dos à l’international français, le candidat à la présidence de la fédération française de football, Michel Moulin, estime lui que l’attaquant madrilène a toujours sa place en équipe de France. Comme il fallait s’y attendre, Deschamps n’a pas manqué de réagir aux propos de Michel Moulin.

Le retour de Karim Benzema en équipe de France est-il encore possible ? Officiellement, Noel Le Graet, le président de la fédération française de football, a fermé la porte à l’idée d’un retour de l’attaquant du Real Madrid avec les bleus. Cette position du président de la FFF semble également être partagée par Didier Deschamps, le sélectionneur de l’équipe de France qui a récemment vu son contrat être renouvelé, après la qualification des bleus à l’Euro 2021. Le footballeur français entretient d’ailleurs très peu d’espoirs en ce qui concerne son retour sous les couleurs tricolores. Mais l’arrivée de Michel Moulin à la présidence de la fédération française de football pourrait bien faire basculer les choses en faveur de l’attaquant du Real. Candidat à la présidence de la FFF, Michel Moulin a longuement exposé son projet pour l’équipe de France dans un entretien exclusif accordé au quotidien Le Figaro. Dans cette interview exclusive, le candidat à la FFF s’est montré favorable à un retour de l’ancien lyonnais au sein de l’équipe de France, une initiative qui ne plait forcément à Didier Deschamps, l’actuel sélectionneur des bleus.

Candidat à la présidence de la fédération française de football dans une élection qui se tiendra dans deux mois, Michel Moulin estime que Karim Benzema a droit à une seconde chance avec l’équipe de France : «Karim Benzema est un très grand joueur et je ne vois pas pourquoi il n’est pas sélectionné en équipe de France. Le patron de la fédération doit protéger les joueurs. Aujourd’hui, Benzema, on ne le protège pas. On l’envoie devant la justice et le pousse même à être condamné. C’est inimaginable. C’est là que le président de la fédération doit avoir un rôle de patron…Benzema n’est pas pédophile, il n’a pas tué quelqu’un. Aujourd’hui, il est présumé innocent. La fédération n’a pas à le juger. Quand on dit que Benzema est ingérable, moi, je ne veux avoir que des joueurs ingérables comme Benzema…Ma première décision concernant l’équipe de France, je fais venir Deschamps et Benzema pour qu’ils s’expliquent. Et j’essaie de trouver une solution. Au moins, on en parle. Aujourd’hui, pourquoi on ne sélectionne pas Benzema? Il a fait une erreur. Il avait 25 ans. Il faut le convoquer pour qu’il s’excuse. (…) Rabiot, il a craché sur le maillot de l’équipe de France. On me dit qu’on lui donne une deuxième chance. Pourquoi pas Benzema?… Je veux être le vrai patron de la fédération, annonce l’homme d’affaires originaire du Gard. Le football n’en a plus depuis longtemps. On assiste à différents sujets qui ne sont jamais réglés. Noël Le Graët a fait de bonnes choses. Mais aujourd’hui, plus personne ne dirige l’avion.», a fait savoir l’entrepreneur français qui ambitionne de diriger la fédération française de football.

Moulin à la recherche d’un buzz

«Il y en a qui aiment faire le buzz… J’ai lu ses déclarations dans votre journal et je vais lui répondre, même si je sais qu’en le faisant j’alimente la machine médiatique. Ça lui sert surtout à lui car il sait qu’il sera repris en tenant de tels propos. Ce monsieur aurait dû faire acte de candidature pour le poste de sélectionneur…Comme il a apparemment ses diplômes, il a peut-être une chance de me remplacer. Franchement, ce n’est pas sérieux. Et c’est mal me connaître. Je prends toujours mes décisions en mon âme et conscience, pour le bien de l’équipe de France.», a déclaré le sélectionneur des bleus.

Commentaire

0 Commentaire

Vous pouvez aussi aimer