OM : le coup de gueule de Mathieu Valbuena

Olympique de Marseille – Alors que le club annonçait une mise à pied du manager portugais, Villas Boas indiquait en conférence de presse par la même occasion sa démission de son poste de sélectionneur. Une démission qu’il a justifié par de nombreuses décisions prises par la direction sportive lors du mercato, sans son consentement. Pour Mathieu Valbuena, le club phocéen traverse une crise à plusieurs niveaux.

L’heure du grand ménage est-il arrivé à l’OM ? En attendant, le club traverse une crise sans précédent depuis quelques jours. Selon Valbuena, les problèmes à l’Olympique de Marseille seraient beaucoup plus profonds que l’on pourrait le penser. L’ancien joueur du club prend même à témoin dans ses déclarations, le gardien Steve Mandanda, aujourd’hui l’un des joueurs les plus capés de l’effectif marseillais. Pour l’heure, la priorité de la direction du club est de trouver un entraineur pour succéder au portugais André Villas Boas, qui a annoncé sa démission il y’a de cela quelques jours, alors que la direction de l’OM évoquait une simple mise à pied. Pour l’ancien joueur du club, le départ du nouvel entraineur n’est que salutaire car selon lui Villas Boas n’a pas apporté grand-chose au club. Dans son grand déballage, Valbuena ne manque pas d’évoquer aussi la responsabilité du président de l’OM dans la crise que le club traverse actuellement.

La gestion du mercato aura finalement eu raison d’André Villas Boas qui a annoncé sa démission il y’a quelques jours : « Le mercato a fini avec l’arrivée d’un nouveau joueur, une décision pas prise par moi, je n’ai rien à voir avec cette décision. Je l’ai apprise par la presse le matin au réveil. C’est précisément un joueur sur lequel j’ai dit non. Ce n’a jamais été un joueur dans notre liste. Et il a fini par venir, je n’étais pas pour. (…) J’ai présenté ma démission à la direction à cause de ça. Sans rien voler de la part de l’OM sur mon contrat. Je ne suis pas d’accord avec la politique sportive et cette prise de décision par rapport aux besoins de l’équipe et au joueur qui est arrivé. », a lancé le portugais en conférence de presse. ABV fait clairement allusion à Olivier Ntcham recruté dans les derniers instants du mercato sans son accord. Pour Mathieu Valbuena, le départ d’AVB sur fonds de crise met en évidence une crise qui secoue le club depuis des années, et cela à plusieurs niveaux : «Il y a des problèmes beaucoup plus profonds à l’OM. À tous les étages. (…) On a l’impression qu’ils ont touché le fond contre Nîmes, mais ils creusent encore plus profond. Ça a été catastrophique dans tous les compartiments. Quand tu portes le maillot de l’Olympique de Marseille, tu dois avoir de la personnalité, du caractère, de l’amour propre. Tous ces ingrédients, il n’y a rien. Quand tu prends un but, normalement tu réagis. Il n’y a aucune réaction… Je connais Steve. Je le vois sur son visage. C’est un capitaine découragé, complètement désabusé par cette situation. Je le vois dans l’expression du visage… Ça fait un an et demi qu’il est à l’Olympique de Marseille. Est-ce qu’il a fait progresser son équipe? Rien du tout. Il n’a rien fait progresser. (…) Tactiquement, Lens les a trimballés. Il y a trop d’espaces. Les joueurs ont le temps de contrôler, de regarder… Tout le monde vient en retard, tout le monde est perdu sur le terrain. Mais Eyraud a une grande part de responsabilité, ainsi que McCourt parce qu’on ne le voit pas», a fait savoir l’ancien joueur du club.

La réaction de Longoria

«C’est une période très difficile pour nous. Avec tout ce qu’il s’est passé samedi, hier avec le départ du coach. J’ai ma propre analyse, mais j’ai beaucoup de respect pour tous les coaches avec lesquels j’ai travaillé. Il a fait un bon travail à l’OM.», a déclaré le directeur sportif de l’OM.

Retour haut de page