Liga : le Real Madrid en colère contre l’arbitrage face à Seville

Publicités

Championnat espagnol – Le Real Madrid avait une occasion inespérée de reprendre la tête de la liga le week-end dernier, après le match nul entre le FC Barcelone et le leader Atlético. Mais les hommes de Zinedine Zidane n’ont malheureusement pas su en profiter, un échec que les madrilènes imputent en partie à l’arbitrage de la rencontre face à Séville.

Le suspens en Liga demeure toujours après le match nul concédé par les trois équipes du podium. Le FC Barcelone qui se rendait sur la pelouse de l’Atlético Madrid n’a pas réussi à créer la surprise en rapportant les trois points de la rencontre. Ce nul aurait dû profiter aux madrilènes puisque ces derniers auraient pu reprendre la tête du classement en cas de victoire face à Seville. Mais les hommes de Zidane ont manqué l’occasion de rebondir à la tête du classement de la Liga. Le Real Madrid est passé tout proche d’une défaite sur sa propre pelouse dimanche dernier. Un but inscrit par Tony Kroos en toute fin de rencontre a permis aux hommes de Zidane de limiter la casse. Du côté madrilène, on impute en grande partie la responsabilité de cet échec face à Séville à l’arbitrage de la rencontre, surtout au pénalty polémique accordé à Séville sur une main de Militao.

Le Real Madrid conserve la seconde place du classement en Liga, alors que les hommes de Zidane avaient l’occasion de prendre la tête du podium. Eliminés en ligue des champions, les madrilènes n’ont que la Liga pour tenter de sauver une saison moins glorieuse. Mais les madrilènes se sont éloignés de cet objectif après le match nul concédé face à Séville à domicile. L’un des tournants de la rencontre a indiscutablement été le pénalty sifflé en faveur de Séville sur une main de Militao. Pour les madrilènes, la décision d’accorder un pénalty à Séville sur cette action était injustifiée : «Nous sommes malchanceux sur ce type d’actions. Nous avons connu des situations similaires et, malheureusement, la décision a encore joué contre nous. C’est une décision décisive. C’était une décision très influente et elle génère toujours beaucoup d’incertitude pour nous car il y a eu des actions très similaires, théoriquement en notre faveur, mais la décision était différente. Cela nous laisse un peu mal à l’aise, mais il est allé voir le VAR et a pris la décision. Nous avions la possibilité de prendre l’avantage, nous devions gagner le match. Après l’égalisation, nous tenions le match avec une énergie favorable, et puis est arrivé cette action, où Militao n’a pas vu le ballon. Clairement, nous sommes tous d’accord sur ce point. Il n’y a pas non plus de joueur de Séville qui tente un tir. En fait, le ballon va vers Miguel qui va dégager. Ce n’est pas une occasion évidente de marquer un but. C’est une décision très importante en raison de ce qu’elle signifiait. Elle peut avoir une influence décisive sur la Liga», a déclaré le responsable des relations institutionnelles du Real après la rencontre.

Zidane dans une colère noire

S’il n’a pas pour habitude de remettre en cause les décisions arbitrales, Zinedine Zidane n’est pas resté silencieux face à la main sifflée de Militao : «Je ne comprends rien. S’il y a main de Militao, il y a aussi main du joueur de Séville. Ce que l’arbitre m’a dit ne m’a pas convaincu. Je ne parle jamais de l’arbitre mais aujourd’hui, je suis en colère. C’est comme ça, on ne pourra rien changer. Je suis content de notre match, même si on méritait mieux car notre deuxième période a été spectaculaire. Je ne vais pas en parler davantage. L’arbitre doit m’expliquer les règles de la main, mais c’est tout. On va se battre jusqu’au bout. On doit maintenant penser aux trois prochains matchs. Je suis en colère parce que nous méritions la victoire.», a déclaré Zidane.

Commentaire

0 Commentaire

Vous pouvez aussi aimer

Publicités