Mondial 2018 : La 4e journée déjà décisive pour les pays de la zone Afrique

par Said Koyiami
0 Commentaire

A l’issue de la 4e journée des éliminatoires pour le mondial en Zone Afrique, certaines équipes africaines pourraient, en cas de victoire, se détacher du lot et peut-être confirmer définitivement leur qualification au cours de 5e journée. Mais inversement, d’autres sélections pourraient définitivement tourner le dos à une participation à la prochaine coupe du monde qui se jouera en Russie en cas de nouvelle défaite. C’est un peu le cas du Gabon et du Mali qui évoluent dans le groupe C aux côtés de la Côte d’Ivoire et du Maroc. En cas de nouvelle défaite lors de la 4e journée, maliens et gabonais déjà en mauvaise posture dans ces éliminatoires pour le mondial 2018 seraient définitivement hors course pour une qualification à la prochaine coupe du monde. Tout dépendra donc des résultats du match Mali vs Maroc et la rencontre Côte d’Ivoire vs Gabon. Zoom sur les grands tournants de cette quatrième journée des éliminatoires.

La Guinée a besoin d’un bon résultat pour se relancer

Après avoir battu la Libye à Conakry, la Guinée a renoué avec une infime chance de qualification qui reste toutefois moins évidente dans un groupe composé de la Tunisie et de la RDC. Pour espérer une chance de qualification, les guinéens devront impérativement s’imposer face aux libyens et compter sur un résultat nul lors du match qui opposera la RDC à la Tunisie.

Le Nigeria joue gros face au Cameroun

Ce n’est pas sans raisons si les experts du foot africain ont unanimement qualifié le groupe B composé du Cameroun, de l’Algérie, du Nigeria et de la Zambie de groupe de la mort. Si pour l’instant le Nigeria reste sur une belle série de 3 victoires dans ces éliminatoires, les nigérians en déplacement au Cameroun jouent presque leur qualification dans cette quatrième journée des éliminatoires du mondial 2018 en zone Afrique. L’un des résultats les plus décisifs dans ces éliminatoires sera sans doute celui du match Cameroun Nigeria, d’autant plus que les champions d’Afrique ont une revanche à prendre après l’humiliation de 4 à 0 subie au Nigeria.

> Je regarde  Mondial 2018 : la Côte d’Ivoire étrille le Gabon à Libreville

Situation toujours serrée dans les groupes D et E

Dans le groupe D, les Etalons du Burkina Faso rêvent déjà d’une qualification, surtout après le point du nul obtenu face au Sénégal le 2 septembre. En tête avec 5 points, les Burkinabé pourraient prendre une sérieuse option dans ces éliminatoires en cas de bon résultat face au Sénégal à Ouagadougou. Même cas de figure pour l’Ouganda qui, à la surprise général, domine le groupe E avec 7 points. Mais les ougandais devront à nouveau surprendre les pharaons le mardi 5 septembre au Caire en revenant avec les 3 points de la victoire, une mission qui s’annonce plutôt difficile étant donné que les Egyptiens sont 2e du groupe E avec 6 points.

Vous pouvez aussi aimer

>