in

Quels sont les 5 artistes africains les plus rentables en 2017 ?

A chaque sortie, certains artistes africains rapportent des sommes considérables aux maisons de productions auxquelles ils sont liés.

Artiste noires plus riches

Dans le jargon de l’industrie musicale, on les appelle les chanteurs les plus bancables ou tout simplement les artistes les plus rentables. Zoom sur le top 5 de l’année 2017.
Les 5 artistes africains les plus rentables de l’année 2017 nous viennent tous de pays anglophones, à l’exception d’une seule star originaire d’un pays francophone.

Cette prédominance des pays anglophones au sein de l’industrie musicale africaine est amplement justifiée avec le règne de certains pays comme l’Afrique du Sud et le Nigeria sur le continent africain. Ces deux pays ont vu émerger ces dernières années une élite de chanteurs qui ont donné une nouvelle orientation à la musique africaine. D’après un classement établi par Africanmoove, ces cinq artistes africains se classent cette année parmi les chanteurs les plus bancables pour les studios de production avec lesquels ils ont signé.

5e Wizkid (Nigeria)

Connu à l’état civil sous le nom d’Ayodeji Ibrahim Balogun, Wizkid figure aujourd’hui parmi les 10 artistes nigérians les plus riches alors qu’il n’a que 27 ans. A ce jour, il a déjà collaboré avec de nombreuses stars mondiales : Chris Brown, French Montana ou encore le rappeur Drake pour ne citer que ces noms. Actuellement sous le label de Sony Music Entertainment, l’interprète de « Baba Nla » a désormais dans son collimateur l’immense marché des USA car celui de l’Afrique semble déjà avoir été conquis.

4e Don Jazzy (Nigeria)

Classé deuxième artiste le plus riche du Nigeria, Don Jazzy est aujourd’hui l’un des hommes incontournables de l’industrie musicale nigériane et même africaine. Le patron de Marvin Records a déjà propulsé la carrière de nombreux chanteurs de son pays, en réalisant des featuring avec ces derniers ou en les prenant sous son aile dans sa maison de production. Il a aussi à son actif de nombreuses collaborations avec des stars planétaires comme Kanye West ou Jay-Z, deux monstres de l’industrie du rap aux USA.

3e Hugh Masekela (Afrique du Sud)

Si vous êtes un fan du coupé décalé ou de la musique nigériane, le nom de Hugh Masekela ne vous dira surement pas grand-chose. Mais il reste pourtant l’un des chanteurs les plus rentables du continent africain pour les maisons de productions cette année. Agé de 78 ans, le trompettiste, cornettiste sud-africain a déjà plus de 40 albums à son actif. Durant sa carrière il a collaboré avec de grosses pointures de la musique américaine comme le groupe de Rock The Birds ou encore Marvin Gaye. Malgré son âge, il est toujours bancable car à chacune de ses sorties, il fait revivre le Jazz.

2e Black Coffee (Afrique du Sud)

En plus d’être un artiste, il a également ajouté le titre de producteur à CV dans l’industrie de la musique. Il est à la tête du studio Soulistic Music, l’une des plus grosses maisons de production actuellement en Afrique du Sud. Fondée en 2005 par le natif de Durban, cette maison a s’est déjà occupé de la carrière de plusieurs chanteurs sud-africains de renom. Black Coffee a déjà collaboré avec le rappeur Drake, comme pour vous dire l’influence qu’il a dans le milieu de l’industrie musicale.

1er Akon (Sénégal et Etats-Unis)

Celui que l »on nomme Akon dans le milieu de l’industrie musicale s’appelle en réalité Alioune Badara Thiam. Mais il doit son grand succès dans la musique à sa carrière du côté de l’Outre-Atlantique. En plus d’être un chanteur dont la célébrité transcende de nombreuses frontières, Akon est aussi le patron d’une maison de production Konvict Music. C’est sans discussion qu’il occupe la première place du classement des 5 artistes africains les plus rentables en 2017. Un règne qui est parti pour durer compte tenu des millions de dollars qu’il fait rentrer après un concert ou au regard de chaque sortie d’album. Akon restera sans doute pour quelques années encore l’artiste africain le plus bancable.

Côte d’Ivoire : Sommes-nous à l’aube d’une union entre le PDCI et le FPI ?

Côte d’Ivoire : Christophe Yapi prépare un arrangement avec la justice ivoirienne