Forbes dévoile son classement des milliardaires africains

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

Le magazine Forbes vient de dévoiler son classement annuel des milliardaires pour l’année 2019. Au titre des informations à retenir d’emblée, Aliko Dangote conserve toujours son rang de personnalité africaine la plus riche. Son compatriote nigérian Mike Adenuga fait toujours partie des grosses fortunes du continent africain, tout comme la milliardaire nigériane Folorunsho Alakija.

 

[Mis à jour le 12 juin 2019 à 19h53] Le classement des milliardaires africains est toujours dominé par Aliko Dangote, classé également l’année dernière au sommet du top 10 des plus grosses fortunes du continent. La fortune d’Aliko Dangote s’établit désormais 10,3 milliards de dollars, soit un recul de 4 milliards comparé à l’année 2016. Comme la majorité des milliardaires Dangoté a démarré au bas de l’échelle, bénéficiant toutefois d’un soutien financier de son grand père qui s’est chargé de l’élever après la mort de son père. Dans une récente interview accordée au média Jeune Afrique, le milliardaire nigérian est revenu sur sa fulgurante ascension dans le monde des affaires: “Il faut surtout de la cohérence : avoir une vision et être déterminé à la mettre en application. En Afrique, l’un des plus grands problèmes est que lorsque vous avez un projet, souvent, vous ne savez pas comment l’exécuter. Or, il faut aller vite, étant donné les taux d’intérêt élevés qui sont pratiqués, les risques de dévaluation…Lorsque nous avons commencé le projet de raffinerie par exemple, le taux de change était de 170 nairas pour un dollar. Aujourd’hui, un dollar vaut 360 nairas. Nous avons donc sous-estimé ce que nous avons finalement dépensé. Mais nous avons pu relever ce défi et tous les autres grâce à notre vision et à la solidité financière du groupe. Sans cela, nous aurions déjà dû abandonner le projet”. Rappelons que le milliardaire nigérian avait démarré grâce à une aide financière de son grand père. S’il était connu pour sa discrétion, Aliko Dangote s’est présenté au grand jour lorsqu’il remettait en cause le classement Forbes qui attribuait le titre de la personnalité noire la plus riche au monde à l’américain Oprah Winfrey. Après calcul des valeurs boursières de ses entreprises, le magazine américain a confirmé que le nigérian était bel et bien le noir le plus riche de la planète. Si le géant du ciment conserve sa première place, la seconde place échappe malheureusement à son compatriote Mike Adenuga. Alors qu’il était à la tête d’une fortune estimée à 10 milliards de dollars il y’a deux ans, le patron de Globacom, l’un des plus grands opérateurs mobiles a Nigéria, se retrouve à la tête d’une fortune estimée à environ 6,1 milliards de dollars. Le recul de la fortune des deux milliardaires nigérian n’est pas le fruit du hasard, encore moins la conséquence d’une gestion désastreuse de leurs empires financiers. Si aujourd’hui le Nigéria renoue progressivement avec la croissance économique, il ne faut pas oublier que le pays a profondément été affecté par la crise mondiale du pétrole qui reste sa principale source de revenus. Aussi la brutale dévaluation du Naira il y’a deux ans a également eu des impacts sur l’activité économique aussi bien Chez Dangote Group comme chez le patron de Globacom, un opérateur mobile présent également au Ghana. Cette année la troisième place du classement revient au sud-africain Nicky Oppeinheimer. Le milliardaire sud-africain confiait il y’a peu son désir de contribuer au développement du continent africain: « Je suis l’une des plus grosses fortunes du continent. Mais je tiens à dire que je prends ma part dans la résolution des problèmes de l’Afrique… Je suis un Africain. Je vis là-bas et mes enfants vivent là-bas, et je pense comprendre qu’ils ont l’intention de rester y vivre. Parce que je suis africain, je me réserve le droit de dire que l’Afrique n’existe pas simplement pour permettre aux gens des pays développés d’avoir bonne conscience», révélait-il dans une interview accordée au Guardian.

Classement des fortunes en Afrique

• 20e Onsi Sawiris, Egypte – 1,1 milliard de dollars: Aujourd’hui âgé de 88 ans, il a depuis quelques années, confié la gestion de l’entreprise familiale qu’il a fondée à ses enfants. Mais il fait toujours partie des milliardaires égyptiens les plus riches.

• 19e Youssef Mansour, Egypte – 1,1 milliard de dollars: En Egypte, le clan Mansour fait partie des familles les plus puissantes du pays. Sur le plan financier, les Mansour sont présents dans plusieurs secteurs d’activités clés de l’économie égyptienne.

> Je regarde  La liste 2018 des dix présidents les plus riches au monde

• 18e Stephen Bradley Saad, Afrique du Sud – 1,2 milliard de dollars: Certains ont fait fortune dans l’agroalimentaire, mais le milliardaire sud-africain doit son immense fortune à l’industrie pharmaceutique. Agé de 54 ans, il est à la tête d’Aspen Pharmacare, considéré comme l’un des plus grands producteurs de médicaments générique sur le continent.

• 17e Mohammed Dewji, Tanzanie – 1,4 milliard de dollars: La Tanzanie a rarement été citée dans le classement des milliardaires établi par Forbes. Mais depuis 2018, les choses ont changé grâce à l’homme d’affaire tanzanien qui dirige MeTL Group, entreprise familiale fondée par son père.

• 16e Aziz Akhannouch, Maroc – 1,6 milliard de dollars: En dehors du Roi Mohamed VI et du banquier Benjelloun, l’homme d’affaires marocain est considéré comme la 3e personnalité la plus riche du royaume chérifien. Il est important de rappeler qu’il est aussi beaucoup impliqué dans la vie politique de son pays.

• 15e Folorunsho Alakija, Nigéria – 1,6 milliard de dollars: L’une des deux femmes du classement des fortunes africaines. La nigériane est considérée comme la deuxième femme la plus riche du continent africain. Elle dirige, avec ses enfants, la société Famfa Oil.

• 14e Patrice Motsepe, Afrique du Sud – 1,8 milliard de dollars: Il est présenté comme le noir le plus riche d’Afrique du Sud, une source d’inspiration pour nombre de jeunes sud-africains. Il est également propriétaire d’un club de football dans son pays.

• 13e Othman Benjelloun, Maroc – 1,9 milliard de dollars: Agé de 83 ans, le magnat des finances est selon Forbes la première fortune du royaume chérifien, le roi Mohamed VI étant mis à l’écart. Il est aux commandes de l’institution financière BMCE Bank.

• 12e Allan Gray, Afrique du Sud – 2 milliards de dollars: Il fait partie de ces personnalités qui ont le flair pour les bonnes affaires. Outre l’Afrique du Sud, l’homme d’affaires de 83 ans est également très actif dans les pays voisins comme le Botswana et la Namibie.

• 11e Koos Bekker, Afrique du Sud – 2,1 milliards de dollars: Il est le seul milliardaire de la liste à avoir fait fortune dans le domaine des médias. Agé de 66 ans, le sud-africain est aux commandes du géant groupe de média Naspers.

• 10e Mohamed Mansour, Egypte – 2,7 milliards de dollars: Selon Forbes, l’égyptien de 71 ans est considéré comme le plus riche du clan Mansour à ce jour. S’il codirige l’entreprise familiale avec ses frères, Mohamed Mansour reste le PDG du groupe éponyme.

• 9e Issad Rebrab, Algérie – 3 milliards de dollars: Il est le seul algérien de cette liste des milliardaires. A la faveur de la chute du régime Bouteflika, le milliardaire algérien a été mis aux arrêts. Il est le PDG du groupe Cevital.

• 8e Isabel dos Santos, Angola – 3,1 milliards de dollars: Fille de l’ancien président angolais, elle est actuellement la femme la plus riche du continent, une place qu’elle occupe depuis plus de trois ans selon le média Forbes.

• 7e Naguib Sawiris, Egypte – 3,7 milliards de dollars: Le fils aîné du clan Sawiris n’est pas le plus riche de sa famille. Avec son frère, ils partagent les responsabilités au sein du groupe familial fondé par leur père il y’a plus de 20 ans.

• 6e Issad Rebrab – Algérie : fondateur du Groupe Cevital qu’il dirige encore, l’algérien est toujours le seul milliardaire de son pays présent dans le classement forbes Afrique de la liste. Sa fortune s’établit cette année à 3,7 milliards de dollars, soit une baisse de 300 millions de dollars comparé à l’an dernier. Pour info, Issad Rebrab  a été mis aux arrêts en marge des manifestations contre le régime Bouteflika. 

• 5e Johann Rupert – Afrique du Sud – 5,3 milliards de dollars: Deuxième fortune du classement des fortunes en Afrique du Sud, il n’a toujours pas réussi à détrôner son compatriote au sommet du podium. Pour info, Johann est le PDG de la compagnie Richemont, maison mère des marques Cartier et Montblanc. Si le marché du luxe ne connaît pas la crise, le milliardaire sud-africain a hélas reculé de quelques places cette année au classement des fortunes africaines dévoilé par Forbes.

> Je regarde  Dj Kedjevara offre un incroyable cadeau à son fils Raphael pour ses 6 mois

• 4e Nassef Sawiris, Egypte – 6,3  milliards de dollars: Selon le classement de Forbes, il est tout naturellement la première fortune du clan Sawiris cette année, et aussi la première fortune égyptienne. Pour rappel, Nassef est le plus riche de son clan, et dépasse même son père qui a pourtant fondé la compagnie familiale qu’il codirige avec son frère. 

• 3e Nicky Oppenheimer – Afrique du Sud  – 6,3 milliards de dollars: Première fortune de son pays, le diamantaire a vendu pour un peu plus de cinq milliards de dollars, ses parts de l’entreprise familiale De Beers. Même s’il n’est plus à la tête de la compagnie familiale, il est toujours classé au sommet du podium en Afrique du Sud.   

• 2e Mike Adenuga,  Nigéria –  9,2 milliards de dollars:  Mike Adenuga avait même réussi à franchir la barre des 10 milliards de dollars en fortune il y’a de cela quelques années, avant d’être rétrogradé quelques places en arrière. en 2019, il refait surface à la deuxième place du podium des fortunes en Afrique. Aujourd’hui, tous se demandent s’il pourra détrôner Dangote dans les années à venir, eu égard de la réduction de l’écart entre les deux personnalités au classement des milliardaires. 

• 1er Aliko Dangote, Nigéria – 10,3 milliards de dollars.: Sans surprise, c’est toujours le milliardaire nigérian qui domine le top classement des fortunes sur le continent africain. Présent dans l’industrie du ciment, le nigérian est aussi très actif dans le secteur de l’agroalimentaire.

L’Afrique du Sud en force

Les milliardaires sud-africains profitent bien du recul de la fortune de Mike Adenuga pour améliorer leur position au classement des milliardaires africains. La seconde place des hommes les plus riches du continent revient même à un milliardaire originaire du pays de Mandela. Le diamantaire Nicky Oppenheimer est désormais le numéro 2 du classement des africains les plus riches. Même s’il n’est plus à la tête de la compagnie minière De Beers et a cédé ses parts de l’entreprise, le milliardaire sud-africain revendique aujourd’hui une fortune qui atteint les 7 milliards de dollars. La troisième place du classement des milliardaires africains revient aussi à l’Afrique du Sud. Johann Peter Rupert, un nom bien connu dans le domaine du luxe, se classe troisième sur le podium des africains les plus riches. Le patron de Richemont, une société de luxe bien connue dont le siège est en Suisse, revendique une fortune estimé à 6,3 milliards de dollars. La sixième place de notre classement est également sud-africaine. Le richissime homme d’affaires sud-africain Christoffel Wiese est aujourd’hui considérée comme la sixième fortune du continent avec un patrimoine financier estimé à 6,2 milliards de dollars.

Comment la fortune des africains est-elle évaluée?

«Notre liste répertorie les richesses des milliardaires africains qui résident ou exercent leurs activités principales en Afrique, excluant ainsi le milliardaire d’origine soudanaise Mo Ibrahim, citoyen britannique, et le milliardaire londonien Mohamed Al-Fayed, citoyen égyptien. (Strive Masiyiwa, citoyen du Zimbabwe et résident londonien, figure sur la liste en raison de son important portefeuille de services de télécommunications en Afrique).  Nous avons calculé la valeur nette en utilisant les cours des actions et les taux de change de la fermeture des bureaux le vendredi 4 janvier 2019» , révèle une journaliste du média américain. Malheureusement certains milliardaires africains n’ont pas encore fait leur apparition dans ce classement.

Vous pouvez aussi aimer

>