in

Liste des chanteuses africaines connues en France

CHANTEUSE AFRICAINE EN France – quelles sont les voix féminines de la musique africaine qui cartonnent actuellement dans l’Hexagone français ?

Chanteuses Africaines populaires en France

Les chanteuses africaines connues en France nous viennent pour la plupart de l’Afrique centrale et de l’Afrique de l’ouest. Certaines stars de la musique africaine, bien n’étant plus trop présentes sur la scène, ne sont plus à présenter dans l’Hexagone. C’est le cas par exemple de la chanteuse malienne Oumou Sangaré qui a donné de nombreux concerts sur le sol français, qui plus est dans les plus grandes salles de spectacle. Mais il y’a aussi la nouvelle génération montante de l’Afrique de l’ouest qui jouit d’une grande réputation au niveau de la France. Si au départ le coupé décalé était un genre musical typiquement réservé aux hommes, cette tendance musicale qui s’exporte désormais dans la sous-région ouest africaine s’ouvre désormais aux femmes. Connu comme la diva du coupé décalé, la chanteuse ivoirienne Claire Bahi fait partie des stars féminines de la nouvelle génération bien connues en France de nos jours. Auteure de plusieurs concepts dont le dernier était baptisé Pioko Piaka, la diva ivoirienne était récemment en tournée dans l’Hexagone où elle avait donné une série de live.

Parmi les chanteuses africaines connues, certaines jouissent d’une plus grande réputation au niveau de la France. Sur cette liste, nous nous intéresserons beaucoup plus particulièrement aux nouvelles stars de la musique africaine qui cartonnent dans l’Hexagone depuis quelques années. Et ces dernières années, les artistes féminines ayant le plus cartonné sur le sol français nous viennent en grande partie de l’Afrique de l’ouest, et de l’Afrique centrale. Aujourd’hui, la diva camerounaise Charlotte Dipanda n’est plus à présenter en France, puisqu’elle fait partie des rares artistes camerounais à avoir fait le plein de la salle de l’Olympia de Paris. Ce concert grandiose de la diva camerounaise a eu lieu en 2016. A l’occasion de ses 10 ans de carrière, la star de la musique camerounaise entame une série de spectacles dans l’Hexagone cette année. L’une des chanteuses d’Afrique centrale bien connue en France est la camerounaise Lady Ponce. Arrivée dans la musique il y’a quelques années, elle s’est aujourd’hui imposée comme l’une des figures sures de la musique camerounaise. Lady Ponce fait aujourd’hui partie des stars de la musique camerounaise les plus titrés à ce jour. Toujours en Afrique centrale, plus exactement au Cameroun, nous pouvons également classer sans le moindre doute la chanteuse Daphne parmi les chanteuses africaines les plus connues en France. Cette star camerounaise qui a débuté la musique il y’a seulement quelques années, elle fait aujourd’hui la fierté du peuple camerounais aussi bien en Afrique comme dans l’Hexagone. A seulement 29 ans, Daphne qui a commencé sa carrière en 2014 plus précisément compte aujourd’hui à son palmarès trois récompenses dont une récompense gagnée à l’AFRIMMA il y’a deux ans de cela.

Josey (Côte d’Ivoire)

De son vrai nom Gnakrou Josée Priscille Aka Josey, la chanteuse ivoirienne connue sous le prénom de Josey est aujourd’hui l’une des figures féminines de la musique africaine les plus connues dans l’Hexagone. Après avoir donné des spectacles un peu partout en Afrique, la chanteuse ivoirienne s’est également exportée au niveau de l’Europe, plus précisément en France où elle s’est produite à diverses reprises depuis 2015. La star ivoirienne a déjà enflammé le Palladium de Paris de sa superbe voix ces dernières années. Récemment désignée coach à l’émission The Voice Afrique Francophone, Josey a fait sensation en remportant la finale du concours de la plus belle voix. L’année 2018 a été particulièrement fructueuse pour la diva ivoirienne puisqu’elle a empoché un prix aux Primud, la cérémonie qui remplace depuis cette année les traditionnels Awards du coupé décalé. La chanteuse ivoirienne était également plongée au centre d’un scandale, accusée d’avoir eu des relations intimes avec un footballeur ivoirien, une relation de laquelle serait né un enfant.

Daphne Cameroun)

Elle n’a que 29 ans mais elle fait déjà rever tout un continent avec sa belle voix. La chanteuse camerounaise Njie Efundem Daphne fait aujourd’hui partie des stars de la musique africaine les plus connues en France. Alors qu’elle a démarré sa carrière musicale en 2013, l’artiste camerounaise compte déjà à son actif trois prix. En 2016, Daphne a été désignée Meilleure artiste féminine d’Afrique Centrale à l’AFRIMMA. L’année suivante, la chanteuse engrangera deux autres récompenses lors des Balafon Music Awards, notamment le trophée de la Chanson de l’année avec son tube à succès Calée et aussi le prix de la Meilleure voix féminine. Cette carrière pleine de succès n’a pourtant démarré qu’en 2013. Le premier single de la chanteuse camerounaise voit le jour en 2014, un single baptisé Rastari. Trois ans plus tard, elle signe l’un de ses plus succès musicaux avec le tube Calé qui récoltera plus de 10 millions de vues sur le réseau YouTube. La chanteuse camerounaise a encore de beaux jours devant elle pour sa carrière.

Claire Bahi (Côte d’Ivoire)

Claire Bahi est une chanteuse ivoirienne qui s’est forgé une réputation dans le milieu du coupé décalé. Si au départ ce genre musical était exclusivement l’affaire des hommes, l’arrivée de Claire Bahi dans ce milieu a complètement bouleversé les choses. Alors que le concept Bobaraba cartonnait fort à Abidjan, la chanteuse décide de se faire remarquer en sortant le Bobara fitini, un concept qui connaîtra un énorme succès à l’époque. Claire Bahi enchaînera tube sur tube, donnant des spectacles aussi bien dans son propre pays que dans plusieurs pays d’Afrique. L’artiste ivoirienne n’est pas dans le top 5 des richissimes stars du coupé décalé mais sa réputation ne fait aucun doute désormais, même en France. La première dame du coupé décalé était récemment en France où elle avait donné une série de spectacle dans plusieurs villes françaises. Considéré comme la patronne du coupé décalé, elle s’est pourtant abstenue de participer cette année aux Primud, suite à des divergences avec l’organisateur principal de l’évènement qui n’est autre que Le Molare. Mais l’histoire retiendra que Claire Bahi est la première artiste à avoir remporté un prix aux Awards du coupé décalé, notamment celui de la meilleure artiste féminine.

Charlotte Dipanda (Cameroun)

Pour certains, elle reste aujourd’hui la plus belle voix féminine du Cameroun dans le milieu de la musique. Née le 18 juillet 1985 dans la capitale Yaoundé, Charlotte Dipanda est une artiste camerounaise qui s’est forgé une réputation dans le genre musical Acoustique Makossa. Si de nombreux mélomanes ne connaissent Dipanda que depuis quelques années, c’est pourtant en 2001 que la diva camerounaise a sorti son tout premier album dans une collaboration avec Jeannot Hens. Il aura ensuite fallu attendre plusieurs années avant de voir la chanteuse sortir son prochain album. En 2008, Charlotte Dipanda sort un nouvel opus baptisé Mipsa, un album de 12 titres. Quatre ans après la chanteuse reviendra avec un troisième album, mais c’est véritablement à compter de 2015 que Charlotte Dipanda s’imposera véritablement comme une icône de la musique africaine et aussi comme l’une des voix féminines du continent les plus connues en France. Le quatrième album de la diva camerounaise baptisé Massa lui ouvre les portes du succès en Afrique comme dans l’Hexagone. Après un spectacle à la Cigale de Paris à l’occasion de la journée internationale de la femme, Charlotte Dipanda donnera un concert en 2016 à l’Olympia de Paris, réalisant ainsi l’un des vœux les plus chers, comme elle l’avait si bien expliqué au cours d’une interview après ce grand spectacle à Paris il y’a deux ans : « Il y a un sentiment de fierté et d’accomplissement. Le concert arrive à point nommé, j’ai tellement rêvé de l’Olympia que je pense que je suis fin prête… Les années apportent une sorte de maturité. On n’est plus dans la technique et le besoin de montrer ses capacités, mais maintenant que je sais comment me servir de ma voix, je vais à l’essentiel », confiait-elle à nos confrères de RFI. Charlotte Dipanda est depuis la première édition, coach à l’émission The Voice Afrique Francophone, une compétition qu’elle n’a toujours pas encore gagnée faut-il le rappeler.

Yemi Alade (Nigéria)

Aujourd’hui en Afrique de l’ouest, le Nigéria est devenu la plaque tournante de l’industrie musicale avec des artistes de renommée mondiale comme Davido, ou encore Wizkid, l’un des artistes nigérians les plus riches à ce jour. Mais les femmes aussi se sont fait une place au sein de l’industrie musicale au Nigéria. Parmi les chanteuses qui sortent du lot, la diva Yemi Alade. A seulement 29 ans, elle a déjà conquis le cœur de toute l’Afrique et même de certains pays en Europe dont la France. La nouvelle reine de l’Afropop au Nigéria est particulièrement connue pour le grand succès de son tube Johnny, un tube qui a récolté à ce jour plus de 85 millions de vues sur YouTube. Yemi Alade a également remporté deux prix aux MTV Awards de la musique africaine. En 2015 et en 2016, elle remportait le prix de la meilleure interprète féminine à la cérémonie de distinctions d’artistes africains. L’année dernière, la chanteuse nigériane s’est produite en France au Trianon plusieurs centaines de fans. Cette année encore, Yemi Alade a renoué avec le public français en février lors de « Trace Live Yemi Alade et Friends ». Après cet énorme show donné en présence de plusieurs voix comme Charlotte Dipanda, la diva nigériane est également en tournée européenne pour cette année. Rappelons aussi que Yemi Alade a été nominée aux grands évènements musicaux comme le BET Awards ou encore les MOBO Awards en Grande Bretagne, sans pour autant gagner un prix à ces deux prestigieuses cérémonies.

Viviane Chihid (Sénégal)

Née dans la ville de Mbour le 27 septembre 1973, la chanteuse sénégalaise connue sous le nom de Viviane Chihid a démarré sa carrière sous l’aile de la légende sénégalaise Youssou Ndour. Après avoir débuté en tant que choriste dans le Groupe Super Etoile de Dakar, la star sénégalaise décidera plus tard de voler de ses propres ailes en se lançant dans une carrière Solo. Elle sort en 1999 son tout premier album baptisé Entre nous. A ce jour, la chanteuse sénégalaise compte à son actif une douzaine d’album depuis le début de sa carrière musicale. Bien connu en France, la star sénégalaise était, il y’a quelques mois dans l’Hexagone pour un gigantesque show au Zenith de Paris, un spectacle qui a vu le soutien de Youssou Ndour. Après le succès de son spectacle, la chanteuse sénégalaise a exprimé sa reconnaissance au public sorti massivement pour la soutenir : « Je suis très heureuse en ce moment. Le sentiment qui m’habite est inexplicable. Le public s’est déplacé en masse pour venir me voir sur scène et le spectacle s’est très bien passé. La seule chose qui me fait mal, c’est que nous n’avons pas eu assez de temps pour dérouler tout le show. Mes fans et moi aurions souhaité communier encore plus longtemps, malheureusement ce n’était pas possible. », a révélé Viviane Chihid. Mais le spectacle a malheureusement été interrompu avant même que la chanteuse n’ait eu le temps de chanter toutes ses chansons prévues pour la soirée, comme elle l’a si bien expliqué dans son interview après le concert : « Le temps qui nous était imparti s’était écoulé et on devait forcément arrêter le show. Je suis franchement désolée. Si cela ne tenait qu’à moi, j’allais me produire jusqu’au petit matin. Mais cela ne dépendait pas de moi. C’est la raison pour laquelle, j’exhorte tout le temps, les fans à venir à l’heure. A défaut, ils risquent de ne pas vivre le spectacle dans son intégralité. Ici, ils ne te font pas de cadeaux. Quand c’est l’heure, c’est l’heure, après l’heure, ce n’est plus l’heure. Je n’ai même pas pu faire tous les morceaux qui étaient prévus et je n’ai pas porté la moitié des tenues. Néanmoins, cela s’est bien passé dans l’ensemble. ».

Aya Nakamura (Mali – France)

Aya Nakamura se classe parmi les chanteuses africaines les plus connues en France alors qu’elle n’a seulement que 23 ans. C’est en 2015 que la chanteuse franco-malienne sort son tout premier single baptisé « brisé ». Après un featuring en 2016 avec le rappeur français Gradur, elle sort en 2017 le single Comportement qui lui permettra de remporter un disque de Platine. En 2018, son tube Djadja lui vaut également un disque de platine, un titre qui reste à ce jour le plus grand succès de la chanteuse sur YouTube. Sorti seulement en avril 2018, le tube a déjà récolté plus de 163 millions de vues sur YouTube.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Ligue des champions : résultats de la première journée

Ligue des champions : programme des matchs en direct ce mercredi