in

Chanteuse africaine du moment

CHANTEUSE AFRICAINE – Zoom sur les stars féminines noires de la musique qui ont marqué le continent noir cette année.

Les Chanteuses africaines du moment

La liste actuelle des chanteuses africaines connue et qui cartonnent en ce moment ne sera pas une liste exhaustive. Elle se limitera uniquement aux sommités féminines qui ont marqué le continent cette année. Depuis quelques années, l’Afrique de l’ouest s’est imposée comme la nouvelle vitrine de la musique au niveau du continent. Les stars venues du Nigéria sont à ce jour considérées comme les plus grandes chanteuses noires du continent africain. Mais en Afrique de l’ouest, les stars de l’espace francophone cartonnent également sur la musicale. Avec l’arrivée du coupé décalé en Côte d’Ivoire, les femmes ont investi en masse l’industrie musicale. Parmi les chanteuses ivoiriennes les plus connues du moment, la première dame du coupé décalé connue sous le nom de Claire Bahi. Elle est devenu en l’espace de quelques années l’une des meilleures artistes féminines ivoiriennes, elle qui s’est révélé au grand public dès les années 2010. Mais Claire Bahi n’est pas la seule chanteuse de la tendance qui surfe sur le succès. La chanteuse Vitale fait parler d’elle également en Côte d’Ivoire, même si elle n’a pas encore conquis toute l’Afrique avec ses talents d’artiste chorégraphe. Certaines voix féminines africaines du moment nous viennent de l’Afrique centrale, plus précisément de la République du Cameroun.

Les chanteuses africaines du moment les plus populaires sont pour certaines des artistes connues en France. Ces stars féminines qui font vibrer le continent africain grâce à la musique nous viennent de divers horizons du continent. Mais la grande majorité de ces chanteuses africaines connues qui cartonnent actuellement nous vient de l’Afrique de l’ouest. Aujourd’hui, le Nigéria est incontestablement devenu non seulement la plaque tournante de l’industrie cinématographique en Afrique, mais aussi de la musique. Les artistes africains les plus riches du moment nous viennent quasiment tous de la République fédérale du Nigéria. Parmi les voix les plus connues au Nigéria, la diva Tiwa Savage, l’une des chanteuses les plus primées de son pays. La chanteuse nigériane Chidinma, fait également partie de ces chanteuses africaines du moment qui cartonnent aussi bien en Afrique que sur la scène internationale. Considérée comme l’une des nouvelles stars de la musique Naija, la ravissante Yemi Alade ne cesse d’éblouir le public africain avec des concepts aussi inédits les uns comme les autres. Après s’être révélée au public avec son tube Johnny, Yemi Alade se présente aujourd’hui comme une figure incontournable de la musique africaine de la nouvelle génération. Mais il n’y a pas que le Nigéria qui cartonne au top en Afrique de l’ouest sur le plan musical. De nombreuses voix féminines émergent également de la Côte d’Ivoire. Arrivée dans la musique il y’a seulement quelques années, la chanteuse ivoirienne Josey est connue comme l’une de plus belles voix de la sous-région ouest africaine. En Afrique de l’ouest, il y’a également la belle Aya Nakamura qui figure parmi les chanteuses françaises originaires d’Afrique. Avec un style musical basé sur un savoureux mélange de Zouk et de RnB, la chanteuse franco-malienne est aujourd’hui l’une des rares stars féminines à revendiquer le million d’abonnés sur YouTube. Elle fait même mieux que certains chanteurs africains comme DJ Arafat qui n’ont pas encore franchi le cap du million d’abonnés sur la plateforme YouTube.

Shan’L (Gabon)

Aujourd’hui, la nouvelle génération de mélomanes gabonais ne jure que par la chanteuse Shan’L. Arrivée sur la scène musicale ces dernières années, elle a eu du mal à se faire une place au soleil, surtout à une époque où la star gabonaise Arielle T était à l’apogée de son art. Pour ceux qui l’ignorent, c’est seulement en 2015 que la carrière musicale de Shan’L a démarré. Elle se fera remarquer par le public gabonais et africain à travers plusieurs titres notamment Amour Interdit, Camisolé, en manque de Sexe, Ou est le gar. Mais seulement en 2018 que la chanteuse gabonaise réussira à conquérir le cœur de presque toute l’Afrique. En mai 2018, Shan’L signe son grand retour avec un single baptisé tchizambengue. Très vite, le succès sera de taille, aussi bien dans son pays qu’au-delà des frontières gabonaises. En seulement quelques mois, le clip de la chanson tchizambengue a réussi à récolter plus de 9 millions de vues sur YouTube. Le tchizambengue est aujourd’hui un concept qui s’exporte et se vend bien. Malgré le succès de son tout dernier single, celle qui se fait appeler la Kinda n’est pas toujours bien appréciée par la gente féminine, en l’occurrence les femmes mariées. Sa chanson tchizambengue se présente comme une forme d’éloge aux femmes qui entretiennent des relations intimes avec des hommes mariées. De ce fait, les femmes mariées sont dans une certaine mesure hostile au message véhiculé par la star gabonaise, même si toutes sont unanimes que le single est l’une des chansons du moment. La chanteuse a même essayé récemment de s’expliquer sur le concept qui défrayait la chronique, histoire de lever toutes les ambiguïtés autour du message véhiculé dans son single. Quoi qu’il en soit, Shan’L est aujourd’hui l’une des chanteuses africaines les plus écoutées du moment, n’en déplaisent à ses détracteurs. Ses efforts ont récemment été récompensés par un trophée aux Primud 2018 en Côte d’Ivoire.

Blanche Bailly (Cameroun)

Après un baccalauréat français en poche, Blanche Bailly a pris la route de la capitale anglaise où elle n’a pas eu de difficulté à s’insérer dans la vie professionnelle. Mais la passion pour l’amour de la musique était si grand que la chanteuse camerounaise n’a pas hésité une seule seconde à abandonner son boulot pour entamer une carrière de chanteuse. Arrivée sur la scène musicale africaine en 2015, Blanche Bailly n’a pas mis du temps à conquérir le cœur des camerounais et des mélomanes africains. L’un des plus grand succès musicaux de la diva camerounaise fut le featuring avec le rappeur Mink’s. Le tube Mimbayeur a permis à la chanteuse d’engranger plus de 4,6 millions de vues sur YouTube. Dans une interview accordée au Magazine Culture Ebene, la chanteuse camerounaise est revenue sur l’un des sujets qui fait polémique dans ses clips, l’exhibition de ses formes voluptueuses pendant ses tournages : « Vous savez un artiste c’est tout ça c’est-à-dire le talent, le physique, la beauté, bref des atouts qui font qu’on vous sollicite pour des publicités, des rôles dans des films, des clips d’autres artistes, etc. Ceci dit, le fait que j’exhibe mes formes africaines découle aussi de la confiance en soi car d’où je viens, on se moquait de mes grosses fesses, on me trouvait grosse et j’ai fini par me détester, j’étais mal dans ma peau. Vous savez, quand on ne peut changer une chose, on l’accepte. Et moi en grandissant j’ai fini par m’accepter. Je revendique aujourd’hui et assume mes formes africaines. ». L’un des derniers tubes de la chanteuse camerounaise actuellement sur le marché est le single Bonbon. Sorti il y’a seulement quelques mois, la chanson se classe déjà parmi les hits de la chaine Trace Africa. Mais le premier album de la chanteuse camerounaise se fait toujours attendre. Aucune date spécifique n’a été donnée mais la diva camerounaise a fait savoir à ses fans que son premier album sortira avant 2020.

Daphne (Cameroun)

Ce n’est pas un hasard si aujourd’hui Daphne se classe parmi les meilleurs artistes africains. Connue à l’état civil sous le nom de Njie Efundem Daphne, la diva camerounaise est née dans la ville de Buea en septembre 1989. Avec sa belle voix, elle a réussi à séduire plus d’un dans son pays et même en dehors des frontières camerounaises. Parallèlement à ses études universitaires, Daphne trouve également du temps pour sa seconde passion qui n’est autre que la musique. Après des débuts timides en 2013, elle réussit tout de même à sortir son premier single baptisé Rastafari sous la production du Label Stevens Music Entertainment. Elle enchaînera les tubes en 2014, et se verra nominée à l’AFRIMMA au cours de l’année 2016. La chanteuse camerounaise verra ses efforts récompenser avec le trophée de la Meilleure artiste féminine d’Afrique Centrale lors de la prestigieuse cérémonie de distinction africaine. L’année suivante, Daphne réalise le doublé lors de la cérémonie Balafon Music Awards où elle sera sacrée chanson de l’année avec son tube à succès Calée et aussi lauréate du prix de la meilleure voix féminine. Si le tube Calé reste l’un des plus grands succès de Daphne sur YouTube avec 18 millions de vues, la star camerounaise a de nouveau marqué son territoire avec le tube ‘‘Jusqu’à la Gare’’ reste le second plus grand succès de la chanteuse camerounaise, le clip ayant récolté en l’espace de 10 mois la bagatelle de 14 millions de vues sur YouTube. Le dernier single en date de la chanteuse baptisée My lover est actuellement à 5 millions de vues sur la plateforme YouTube en seulement quelques mois après sa sortie.

Yemi Alade (Nigéria)

Attendu en février 2016 pour un concert à Abidjan, la chanteuse nigériane ne sera malheureusement pas dans la capitale ivoirienne, en raison de l’annulation du spectacle. Mais Yemi Alade dispose toujours d’un public qui lui reste fidèle sur les terres ivoiriennes. Née le 13 mars 1989, la chanteuse nigériane a fait ses premiers pas dans le domaine de la musique dès son plus jeune âge, à l’âge de 16 ans pour être plus précis. Après avoir intégré un groupe de jeunes talents dans son pays, sa popularité grimpera à partir de 2009 à la faveur d’une émission de Téléréalité. Le premier single de la chanteuse nigériane sort en 2009, mais le succès tant attendu n’est malheureusement pas au rendez-vous. En 2012, elle sort un second single baptisé Ghen Ghen Love. Mais c’est à partir de l’année 2013 que la chanteuse nigériane sortira véritablement de l’ombre pour se positionner parmi les grandes stars de la musique Naija, grâce à son single Johnny. Aujourd’hui, le single est à 95 millions de vues sur YouTube. Cette chanson permet également à Yemi Alade de se faire une réputation sur la scène mondiale. Elle sera vue ainsi aux cotés de plusieurs sommités internationales dont l’américaine Mary J Blige. La chanteuse a aussi collaboré avec de nombreux artistes africains dont le groupe kenyan Sauti Sol pour le titre Africa. En 2015, elle signait également un énorme succès avec la sortie du single Na Gode qui a récolté 21 millions de vues sur YouTube. La chanteuse nigériane se classe aujourd’hui parmi les stars de la musique nigériane les plus primés. A titre de rappel, Yemi Alade a même été nominée une fois aux MOBO Awards, la prestigieuse cérémonie de distinction d’artistes qui a lieu en Angleterre. Mais elle n’a malheureusement pas marqué l’histoire en rentrant de cette cérémonie avec un prix. En 2015, Yemi Alade a même été nominée aux BET AWARDS aux Etats-Unis, dans la catégorie Meilleur artiste international : Afrique, mais sans récolter de prix. Mais la chanteuse peut se vanter d’avoir décroché au moins deux récompenses aux MTV Awards de la musique africaine. En 2015 et en 2016, Yemi Alade a reçu le prix de la meilleure interprète dans cette cérémonie de distinction d’artistes.

Josey (Côte d’Ivoire)

La chanteuse ivoirienne Gnakrou Josée Priscille Aka Josey, connue par tous sous le nom de Josey, a la particularité d’avoir plusieurs registres musicaux à son actif. Plutôt que d’évoluer dans un style particulier, la chanteuse ivoirienne s’essaie à plusieurs registres musicaux, dont le RnB, le coupé décalé ou encore la Rumba. Sa dernière sortie baptisé J-0 est un single entièrement chanté en Lingala, du début jusqu’à la fin. En l’espace de deux mois, ce véritable chef d’œuvre congolais totalise déjà 1,7 million de vues sur YouTube. Malgré des études effectuées à l’ENA, la chanteuse ivoirienne optera plutôt pour la musique que la vie professionnelle au sein de l’administration. Si elle s’est révélée au public avec le tube on fait rien avec ça, c’est plutôt avec le single diplôme que la chanteuse ivoirienne Josey se fera connaîtra au-delà des frontières ivoiriennes. Le tube diplôme totalise à ce jour 24 millions de vues sur YouTube. L’année 2018 a été particulièrement riche en sensation pour la chanteuse ivoirienne. Il y’a de cela quelques mois, Josey remportait le concours The Voice Afrique Francophone pour sa première participation en tant que coach. La diva ivoirienne remportera également un trophée au Primud. La chanteuse ivoirienne a encore du chemin à faire dans sa carrière. Et même si elle ne rivalise que difficilement avec les stars de la musique nigériane, sa voix et la beauté de ses textes en font l’une des chanteuses africaines les plus écoutées en ce moment par les mélomanes.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Reconstitution dans l'affaire Lelandais

Reconstitution Lelandais : de nouveaux indices dans l’enquête

Championnat ivoirien : la FIF sanctionne Roger Ouegnin et l’Asec Mimosas