in

Saint Louis: grandes villes du Sénégal

Saint-Louis est l’une des plus vieilles villes d’Afrique noire. Son histoire a commencé au moment de l’esclavage négrière et a été pendant longtemps appelé l’Île du Sénégal avant que l’intérieur du pays soit exploité.

Souvent appelé la « Venise africaine », Saint-Louis jouit d’une architecture coloniale dont les survivances lui confèrent aujourd’hui un air rustique. Inscrite au patrimoine de l’UNESCO, elle représente l’une des plus grandes et plus belles villes de la République du Sénégal.

Appelée Ndar en langue Wolof, Saint-Louis fut la première ville fondée par les Européens en Afrique. Fort de sa position géographique et de son histoire, Saint-Louis a vu naître ou s’épanouir une importante communauté française et plusieurs personnalités de premier rang du Sénégal. Voyons maintenant tout ce qu’il faut savoir sur la ville ancienne de Saint-Louis.

Histoire du XVIIe siècle à nos jours

La ville de Saint-Louis est connue pour être la première fondée par les Européens en Afrique occidentale en 1659. L’histoire de Saint-Louis est presqu’inconnue avant l’arrivée des premières explorateurs français vers la fin du XVIIe siècle. Le récit du religieux Jean-Baptiste Gaby pourrait nous donner une idée de Saint-Louis à cette époque. Il décrit cette partie de la côte sénégalaise en ces termes : « Les berges du fleuve abritent quelques poignées de cases de nègres qui composent par-ci, par-là des villages. Une continuelle bordure d’arbres aquatiques sans fruits, mais toujours verts, lui tiennent lieu de part et d’autres… ». Cette description très exotique faite par un explorateur donne une idée du secteur actuel de Saint Louis au XVIIe siècle. Vers la fin du XVIIe siècle donc, des marins venus de Normandie en France en France découvrent la côte actuelle de Saint-Louis et la baptise ainsi en l’honneur du Roi-soleil, Louis XIV, alors roi de France. Dès lors elle devient un important centre du commerce d’or, de l’ivoire et bien sûr d’esclaves. Quand vint la Révolution Française, les habitants de la ville obtiennent la citoyenneté française, fort de l’importante communauté française et métisse qui résidait dans la ville. Des personnalités de premier plan ont vécu à Saint Louis dont le célèbre écrivain Pierre Loti qui habita au « 32 Rue Marge » où il rédigea le Roman d’un Spahi. Elle devient la capitale politique de la colonie française et de l’Afrique Occidentale Française jusqu’en 1902 puis capitale du Sénégal et de la Mauritanie. A l’indépendance, elle perd peu à peu son importance au profit de villes comme Dakar où l’industrie se relocalisa.

Géographie de la ville de Saint-Louis

Saint-Louis est située dans la zone sahélienne de l’Afrique de l’ouest, au nord du Sénégal près de la frontière Mauritanienne. Elle se situe aux limites des zones désertiques et du Sahara. Cette zone transitoire est caractérisée par l’émergence de quelques dunes fixées par des acacias épineux. Le sol est sablonneux et fréquemment balayé par des vents et des tempêtes de sables. Cependant plus au sud il y a des marais fluviaux qui surgissent des terres lors des saisons de pluie. A cette période, les oiseaux migrateurs font leur retour à l’instar des flamands roses et des pélicans. On y retrouve également la Langue de Barbarie, une bande de sable de 600 Km partant du sud de la Mauritanie à Saint Louis. La ville est bordée de plages grâce à son ouverture sur la mer. La saison des pluies à Saint-Louis commence fin juin et se termine en octobre. L’air est alors chaud et humide dans la ville. Quant à la saison sèche elle s’étale de novembre à mai et est marquée par l’harmattan.

Economie de la vieille ville

Saint-Louis a perdu toute son importance au moment de l’indépendance au profit de Dakar, la nouvelle capitale. En plus d’avoir pris à Saint-Louis son rayonnement économique, Dakar lui a arraché son intelligentzia, fonctionnaires et intellectuels. Peu à peu la ville tombe dans une léthargie qui ne s’est pas arrêté depuis. D’autres villes comme Thiès ou Touba sont même mieux vues aujourd’hui par les populations. Cependant elle a conservé sa pêche traditionnelle. Sa communauté de pêcheurs est l’une des plus importantes d’Afrique de l’ouest et comprend plus de 4.000 équipages. La pêche est aujourd’hui la plus importante activité du pays et ses pratiquants résident pour la plus part dans le quartier Guet-Ndar. Le tourisme de la cité est également très florissant.

Culture et personnalités

La population locale majoritairement constituée de Wolof et de Peul qui habitent dans et autour de la région. On y trouve les communautés des autres peuples tels que les Diola, le Sérère, la Mandinka etc. En tant que ville historique, Saint-Louis développe aujourd’hui une importante activité touristique qui a motivé la construction de nombreux hôtels. Comme lieux hautement touristiques l’on peut citer le Quartier historique de Saint-Louis où a été construit le Pont Faidherbe que l’on attribue à Gustave Eiffel, le Parc National de la Langue de Barbarie ou la Maison Rose, un hôtel. Parmi les personnalités de premier plan nées à Saint Louis citons l’écrivain Charles Carrère, le photographe Mama Casset, le Philosophe Souleymane Bachir Diagne, le fondateur de Présence Africaine Alioune Diop ou encore le sportif Amara Traoré.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Patience Dabany : Tout ce qu’il faut savoir sur la Mama d’Afrique

Ténor : Le rappeur camerounais scandalise la toile en dévoilant son âge