Bafoussam : Rencontre avec le village des Bamiléké

par Joseph Amenan
0 Commentaire

Bafoussam est une ville du Cameroun, chef-lieu de la région de l’Ouest, chef-lieu du département de la Mifi et l’un des trois arrondissements du même département.

Avec 347.517 habitants, il se classe parmi les villes de moyenne importance du pays. Situé au sud de Bamenda et au nord des villes de Douala et de Yaoundé, Bafoussam se trouve dans la large bande frontalière entre le nord Cameroun et le sud.

Bafoussam est l’une des principales villes du pays Bamiléké, mais également l’un de leurs villages. Crée au début des années 1900, Bafoussam fut pendant longtemps le siège de la chefferie Bamiléké qui est l’un des plus importants groupes ethniques du pays. Nous vous proposons maintenant une visite guidée de l’histoire de la ville, de sa géographie, de sa culture ainsi que de son économie.

Histoire de Bafoussam : village et ville

L’histoire de la ville de Bafoussam est plutôt complexe et tumultueuse. Elle remonte à la naissance du royaume Tikar et de la dispersion du peuple Bamiléké. Le premier groupement de Bafoussam est apparu après la division du peuple Bamiléké au XIVe siècle dans la région de Tikar. Un peu plus part sont apparus le peuple Bamoun, cousin du peuple Bamiléké. Après 1360, le royaume Bamiléké se constitua et eut plusieurs chefs dont les plus notables sont Yendé 1er, Sa’guep I et II et surtout Taghe dont le règne dura plus d’un siècle. Le dernier roi Bamiléké en date est Njitack Ngompé Pélé, arrivé sur le trône le 10 décembre 1988 à la suite de la mort de son père Ngompé Tchoumtchoua Elie. Njitack Ngompé Pélé est le 97e chef connu du village de Bafoussam depuis sa création au XIVe siècle. La commune actuelle de Bafoussam, en revanche, fut fondée en 1926 par les colons français. Après l’indépendance, la loi n° 60/70 du 30 novembre 1960 l’érige en département. Cependant il convient de préciser que la Communauté Urbaine de Bafoussam (Ville de Bafoussam) a vu le jour à partir du décret présidentiel n° 2008/022 du 17 janvier 2008.

> Lire aussi  Les dix villes les plus belles d’Afrique inscrites au patrimoine de l’UNESCO

Géographie physique et humaine de la ville

Bafoussam est construit dans les contrebas des collines de Banengo qui sont couvertes d’une végétation de savane. De fait la ville est située à 1.450 mètres d’altitude. Son climat est constamment frais avec une température oscillant entre 15° et 22°C. Elle connait deux saisons que sont la saison sèche qui s’étend de mi-novembre à mi-mars et la saison pluvieuse qui dure de mi-mars à mi-novembre. Sur le plan de l’hydrographie, la ville n’est bien pourvue. Le principal cours d’eau est le Mifi qui longe la partie sud de la ville et se brise en chute dit Métché, une véritable attraction touristique. Hormis le Mifi nous avons de petits ruisseaux à l’instar du Megang, du Nlom et du Vava. La ville de Bafoussam est construite sur une superficie de 9.100 ha soit 91 Km². Elle possède une forte densité de 3.819 habitants au kilomètre carré comme sa population est évaluée à 347.517 habitants.

L’Economie dans ses aspects essentiels

Baffoussam concentre une grande activité commerciale grâce à ses nombreux marchés dont le Marché A le plus populaire et le plus visité et le Marché Socada. Au niveau de l’agriculture il y a des cultures de toutes sortes en partant des cultures de rente (Café, Cacao etc.) aux cultures vivrières (Banane, manioc etc.). Avec Banjoun, elle détient l’essentiel de la production agricole de la région. La ville jouit d’une importante communauté de milliardaires qui investissent dans l’agro-alimentaire et le commerce en général. En outre Bafoussam possède l’une des voiries les plus riches du pays, voiries qui permettent une importante activité dans le domaine du transport urbain. Taxis, motos et moto-taxis assurent la plus part du trafic. Enfin Bafoussam c’est aussi son attrait touristique, c’est pourquoi l’on y trouve de nombreux hôtels qui sont autant de source d’emplois et de revenus pour les populations locales.

> Lire aussi  Les 10 plus belles villes d’Italie sélectionnées par l’UNESCO

Culture et loisirs de Bafoussam

L’ethnie originaire de Bafoussam est le Bamiléké, peuple de l’ouest du Cameroun, originaire de la province de Grassland où vivent également les Bamoun et els Tikar. C’est un peuple qui possède une chefferie ancienne et une constitution, sorte d’annale qui instruit sur la vie à Bafoussam. C’est un peuple qui a une forte spiritualité qui entretient de nombreuses similitudes avec les religions de l’Egypte antique. A Bafoussam on pratique plusieurs religions dont le Christianisme et l’Islam. Le Christianisme est le plus important comme c’est largement le cas au sud du Cameroun. Ainsi, Bafoussam accueille un évêché et abrite une cathédrale. Quant au tourisme il n’est pas négligeable avec un paysage saisissant fait de collines et de verdures de part et d’autres de la ville. L’une des attractives de la ville est le Métché qui attire plusieurs visiteurs chaque année. Cet important tourisme a permis de développer plusieurs complexes hôteliers dont on peut réserver les chambres à l’avance.

Vous pouvez aussi aimer