Côte d’Ivoire : l’avion présidentiel de Guillaume Soro

Le chef du parlement ivoirien, Guillaume Soro a affirmé, lundi, à Ferkessédougou (environ 500 km d’Abidjan dans le nord ivoirien) qu’on «ne lui a jamais refusé un avion présidentiel », dénonçant une « officine à Abidjan pour distiller les fausses rumeurs ».

« Je vais simplement vous dire qu’il n’y a pas plus faux que ce qu’on a dit aux Ivoiriens en affirmant qu’on m’a refusé un avion », a indiqué Guillaume Soro au cours d’une conférence de presse à Ferkessédougou où il se présente aux élections législatives de dimanche prochain pour le compte du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir).

Pour Guillaume Soro, cette information n’est qu’une fausse rumeur distillée par certaines officines. « Pourquoi me le refuserait-on ? Je ne sais même pas d’où sort cette affaire de refus d’avion. C’est ce qui me donne le sentiment et la conviction qu’il y a une officine qui existe pour distiller de fausses rumeurs à Abidjan et pour créer des problèmes », a-t-il poursuivi dénonçant, «une tactique classique qui est de vouloir à force de mensonge, de finir par laisser des traces ».

Expliquant sa version des faits, le Président de l’Assemblée nationale ivoirienne a souligné, qu’il devrait se rendre dans la capitale du centre du pays, Bouaké où il était le parrain des 70 ans du Lycée classique de cette ville dont il fut un pensionnaire.

« J’avais donné mon accord pour y aller, quand dans la soirée, après le sport que je fais, j’ai ressenti une douleur dans le dos, qui irradiait dans mon bras gauche », a révélé le chef du parlement ivoirien.

« J’ai appelé le ministre des Affaires présidentielles, Ibrahim Ouattara, le petit-frère du président de la République, qui est de Kong, pour lui demander de me mettre à disposition un avion pour que je me rende au Maroc pour des examens complémentaires », a-t-il ajouté, précisant avoir communiqué la date de mardi au ministre Ibrahim Ouattara pour le voyage.

Entre temps, selon Guillaume Soro, le Roi du Maroc Mohammed VI a décidé de lui affréter dès le lundi un avion médicalisé après qu’il l’ait informé de son voyage dans le royaume pour des examens médicaux complémentaires.

«J’ai appelé le ministre Ibrahim Ouattara pour lui dire d’annuler le vol qui était prévu avec l’avion de l’Etat, vu que le roi du Maroc envoyait un avion médicalisé pour me transporter. Voilà comment le lundi j’ai embarqué à bord de l’avion médicalisé pour me rendre au Maroc», a conclu le président sortant du parlement.

La presse avait rapporté en novembre dernier un supposé refus de l’avion présidentiel au chef du parlement ivoirien de Guillaume Soro qui devrait se rendre au Maroc.

Source : LS/APA

8,162 total views, 10 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !