Miss Cote d'Ivoire

Comici Miss Côte d’Ivoire : la dernière valse de Victor Yapobi

Un nouveau vent soufflera sur la direction du Comici après la 20ème édition

Le Comici est le comité chargé de l’organisation de miss en République de Côte d’Ivoire depuis 1996. Depuis sa fondation, la structure est dirigée par Victor Yapobi, un homme dont l’impartialité a été mise à rude épreuve ces dernières années. La 20ème édition du célèbre concours de beauté ivoirien sera la dernière sous son règne : en 2015, il avait clairement annoncé son départ du comité après l’élection de 2016.

Changement à la tête du comité d’organisation du concours de beauté ivoirien

A l’image des grandes innovations de la finale miss 2016, le Comici connaîtra à son tour d’importants changements après qu’une nouvelle reine aura succédé à Andréa Kakou N’Guessan. Chargé d’organiser le concours de beauté ivoirien depuis sa création il y’a 20 ans de cela, la structure changera de direction après la 20ème édition. Ce n’est plus un secret de polichinelle en Côte d’Ivoire, Victor Yapobi, contesté depuis de nombreuses années, quittera la présidence de la structure après une vingtaine d’année passées aux commandes. C’est une décision qui a été acclamée par ses détracteurs qui n’ont cessé de le critiquer pour ses choix arbitraires.

Le Comici sous la direction de Yapobi

En marge de la 28ème consécration de miss Côte d’Ivoire, le comité d’organisation soufflera ses 20 bougies. A cette occasion, les organisateurs dresseront le bilan du Comici sous le règne du controversé Yapobi. En dépit des cas de fraudes signalés par le public, le président de la structure a contribué sur plusieurs plans au rayonnement du concours de beauté ivoirien sur la scène internationale. Avec la participation de certains pays comme le Canada où Mireille Loussouko a remporté la 1ère édition à Montréal le 30 avril 2016, le comité a donné une dimension plus importante à une compétition qui ne concernait que les jeunes filles vivant au pays.

Un départ qui mettra fin aux scandales miss Côte d’Ivoire ?

En annonçant sa retraite en juin 2015 sur les antennes de la télévision ivoirienne, Victor Yapobi avait créé une vague de réaction sur les réseaux sociaux. En grande partie, les personnes qui se sont exprimées sur le sujet étaient plutôt favorables à cette décision car le simple nom de l’homme évoquait les mots ‘‘corruption’’ et ‘‘scandale’’ dans l’esprit de certains. Ils espèrent ainsi que son départ mettra un terme aux nombreuses polémiques qui ont émaillé la crédibilité de ce concours et du comité d’organisation. Mais il est peu tôt pour affirmer que les choses rentreront dans l’ordre après l’épisode Yapobi, seul le temps nous le dira.

15,925 total views, 6 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut