in

Cache d’armes Bouaké: Soul To Soul arrêté et déféré à la MACA

Kamaraté Souleymane était convoqué ce lundi 09 octobre à la brigade de gendarmerie pour être entendu dans le cadre de l’enquête sur la cache d’armes découvertes à Bouaké. Mais le directeur de protocole de Guillaume Soro ne retournera pas à son domicile après son audition, car arrêté et déféré à la MACA, la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan.

La convocation de Soul To Soul ce lundi dans l’affaire de la cache d’armes découvertes à Bouaké s’est terminée par l’arrestation de ce dernier, qui faut-il le rappeler, est le chef de protocole de Guillaume Soro. Selon les informations que nous venons de recevoir à l’instant, Kamaraté Souleymane a été mis aux arrêts ce lundi après son audition et ensuite déféré à la MACA, la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan. Dans une brève déclaration retransmise sur les antennes nationales, le procureur de la République a indiqué qu’une information judiciaire avait été ouverte contre Soul To Soul, le principal suspect dans l’affaire de cache d’armes découvertes dans la ville de Bouaké pendant la mutinerie de mai en Côte d’Ivoire. Kamaraté Souleymane a été placé sous mandat de dépôt après son audition, mais il n’est pas le seul à faire l’objet d’une information judiciaire d’après le procureur Adou Richard. Toute personne concernée par cette affaire fait également l’objet d’une information judiciaire. Après avoir été convoqué à plusieurs reprises, le chef de protocole de Guillaume Soro passera donc sa première nuit à la MACA, une arrestation qui risque de dégrader encore les relations combien tendues entre l’Exécutif ivoirien et l’Alliance des Forces Nouvelles.

Une arrestation qui était prévisible

L’arrestation de Soul To Soul intervient alors que les proches de Guillaume Soro sont de plus en plus évincés des postes de haute responsabilité qu’ils occupaient. Pour certains, l’arrestation de Soul To Soul était prévisible, eu égard des tensions qui règnent entre pro-Ado et Pro-Soro aux plus hautes sphères de la vie politique ivoirienne. Dans une déclaration rendue publique le dimanche 08 octobre, le secrétaire général de l’Alliance des Forces Nouvelles avait dénoncé ‘‘l’acharnement politique’’ dont faisait l’objet Kamaraté Souleymane. Avant sa comparution ce lundi, ce dernier avait même diffusé sur la toile sa nouvelle convocation, comme pour dire qu’il était victime d’une manœuvre politique. Mais l’arrestation de Soul To Soul ce lundi ne clôt pas pour autant l’enquête sur la cache d’armes découvertes à Bouaké au mois de mai. Et à en croire certains proches du président de l’Assemblée Nationale, cet ‘‘acharnement politique’’ contre Soul To Soul viserait en réalité Guillaume Soro voué selon ses partisans à devenir probablement le prochain dirigeant du pays. Seule certitude, l’arrestation de Kamaraté Souleymane déféré ce lundi à la MACA va encore sans le moindre doute embraser les relations entre les partisans de Soro et le régime en place.
Quant à l’Alliance des Forces Nouvelles, elle ne compte pas rester les bras croisés dans cette affaire qui oppose Soul To Soul à la justice ivoirienne : « L’Amicale des Forces Nouvelles se réserve le droit de prendre des initiatives et de donner des mots d’ordres en vue d’agir pour préserver les libertés des Ivoiriens acquises de haute lutte. », avait déclaré le porte-parole de l’AFN dimanche.
Le procureur de la République devra s’exprimer ce soir sur les antennes publiques pour donner de plus amples informations sur l’arrestation de Kamaraté Souleymane placé sous mandat de dépôt ce lundi après son audition à la brigade de gendarmerie ce 09 octobre.

Merci de donner une note

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Convocation de Soul to Soul: les Forces Nouvelles mettent en garde

Eliminatoires mondial 2018

Eliminatoires mondial 2018: le Cameroun et le Ghana saisissent le TAS